MENU ZINFOS
National

François Hollande invite tous les Français à mettre un drapeau tricolore à leurs fenêtres vendredi


- Publié le Jeudi 26 Novembre 2015 à 09:44 | Lu 1550 fois

Vendredi dans la cour des Invalides, le président François Hollande rendra un hommage solennel de toute la nation pour les 130 personnes tuées et 350 blessés des attentats de Paris du 13 novembre dernier.

Pour que chacun puisse à sa manière s’associer à cet hommage, François Hollande a invité mercredi tous ses concitoyens à mettre à leurs fenêtres le drapeau tricolore pour "pavoiser" les couleurs nationales.




1.Posté par William le 26/11/2015 09:41

Moi je vais plutôt mettre une photo de Zahia !
Ça fait pareil non ?

2.Posté par triste le 26/11/2015 10:13

Moi là point l'arzent pour achète le drapeau! mi pars téléphoner à radio cocotier pour que les zoditeurs donnent à moi, une petite monnaie pour gagne acheter ! merci ziouplait !

3.Posté par NATIVEL le 26/11/2015 10:25

Et ceux qui ne le feront pas seront considérés comme des mauvais Français et recevront la visite des gendarmes!!!
Assez de démagogie électorale de la part de ceux qui ont provoqués ces catastrophes en allant faire la guerre pour le compte des américains.

4.Posté par noe le 26/11/2015 10:42

Super !
Montrons notre appartenance à la France !
J'installe un drapeau tous les m autour de ma cour ...

5.Posté par Zarin le 26/11/2015 11:06

Les français n'urinent plus sur le drapeau tricolore ?

Je vous parle d'un temps
Que les moins de vingt ans
Ne peuvent pas connaître...

6.Posté par austrodoudou le 26/11/2015 11:08

Bien enfin un pst avec un peu d'humour. cela change agréablement des posteurs 1er degré

7.Posté par Simandèf le 26/11/2015 11:28

On aime bien la francophonie mais au point de mettre un drapeau sur sa fenêtre !

8.Posté par Cat le 26/11/2015 12:00

Il est rémunéré par les fabricants de drapeaux? ^^

9.Posté par grangaga le 26/11/2015 12:44

Drapo trikolor' , Marsèyièz', militèr' dann' bann gran vil'....é si Ségolène lavé vu ziss' dopi 2007!!!!!!
Noé, ou lé là???

10.Posté par kld le 26/11/2015 13:51

Comme post 1 , au moins ce sera un pied de nez aux intégristes de tout bord.

11.Posté par jusqu''''où ira-t-il ? le 26/11/2015 15:01

Tous les politiques, de gauche et de droite, se retrouvent derrière le front national. Le drapeau francais est sorti du placard, la Marseillaise également, le contrôle aux frontières aussi. Merci le front national d'avoir obligé nos politiques à faire semblant de respecter les français.
Les gauchiasses de zinfos vont mettre le drapeau tricolore à leurs fenètres Vendredi. MDR
D'azilleurs, des drapeaux, il y en a autant que de kalachnikovs, dans "les quartiers", mais selon les nombreux clichés saisis lors des rassemblements populaires à la gloire de François Hollande, ils ne ressemblent pas aux trois bandes colorées que le président a en tête, ils ont plutôt une teinte islamique, c'est embêtant pour le vivrensemble et la laïcité républicaine :

12.Posté par A mon avis le 26/11/2015 16:10

@ 11 : votre vocabulaire grossier et insultant signe votre appartenance : vous êtes jaloux parce que votre FN se fait ravir la prétention d'être le seul possesseur du drapeau tricolore !

13.Posté par L'Ardéchoise le 26/11/2015 19:45

1 , kld ou d'autres : normal, à la Réunion ce sont les "roberts" qui mènent la danse...MDR !!!

14.Posté par Zozossi le 26/11/2015 20:03

Postures d'un postérieur qui balance et qui danse:

-drapeau non, puis drapeau oui;
-Russie non, puis Russie oui;
-réfugiés oui, puis réfugiés non;
-frontières non, puis frontières oui…

Mépris.

Le drapeau toujours, mais sans les kollabo.

15.Posté par De passage le 26/11/2015 20:24

Le drapeau tricolore, symbole de la nation pour Hollande et les socialistes, vraiment ? Quand on sait qu'ils ont fait rentrer au Panthéon un certain jean Zay qui le conchia dans un célèbre poème, on se demande s'ils ne se foutent pas de la gueule des sans-dents !

A lire : http://dormirajamais.org/drapeau/

16.Posté par Noula Fékoi?????? le 26/11/2015 20:49

''''' 5.Posté par Zarin le 26/11/2015 11:06 | Alerter
Les français n'urinent plus sur le drapeau tricolore ?''''''
on a le droit de se torcher avec ce papiercul, mais on a pas le droit de le faire voir!!!!!!!!!!!!!!!!!!! sinon, gare à la gestapo!!!!!!!!!!!!!!!!!

17.Posté par kld le 26/11/2015 20:55

il le conchia , certes post 15, mais il s'en est expliqué , il me semble , me trompais _ je ?

18.Posté par SEVERIN le 26/11/2015 21:12

Jolie post 15,bien envoyé celle là,il essaie de faire le buzz du rassembleur pour les régionaux au détriment d'un événement aussi grave.N'importe quoi,vu,l'incompétence de cette Hollandouille et son équipe de bras cassées.
Le rassemblement des Républicains quand ça l'arrange,libre a chacun de commémorée la mémoire de ces victimes comme bon leur semble.Mais non a l'appel de ces mafieux politiques qui n'est même pas a la hauteur de leurs tâches,ce pourquoi ils on été éluent.Conclusion, ils sont dans l'incapacité d'assurer pleinement la sécurité du peuple ces minables.Vive nos parasites politiques mafieux aux chiottes,in yab des Yvelines

19.Posté par li le 26/11/2015 21:19

In drap de bain ek in gro moustik in canne in rhum in flèr péi in Tang é nou't lézar officiel. a la la mon déguisement portail du 13 si li insiste . Ben oui fenêtre pas assez voyant. asevé minm mi di !

Et Exception ou particularité oblige, je suppose que le pays la mère patrie la nation le président ne tiendront pas rigueur aux corses s ils n agitent pas le drapeau, hein? Eux qui chipotaient pour une marseillaise lors d un match post attentats..
Tandis que les autres ben ils doivent être charlité marseillé drapoté s ils ne veulent pas choper la maladie du S.

20.Posté par De passage le 27/11/2015 05:32

@ post 17 kid

"il le conchia , certes post 15, mais il s'en est expliqué , il me semble , me trompais _ je ? "

OUI ! Parce que vous n'avez pas lu le poème !
La censure ne me permet pas de reproduire des extraits du poème. Grrrrrr !

21.Posté par DURANDAL le 27/11/2015 05:52

le drapeau de mon pays , je l'ai servi 32 ans j' ai laissé une partie de mon corps et ma santé, le drapeau je l'ai dans mon cœur et non M. le président votre opération de communication pour vous refaire la cerise rouge du sang des victimes,

22.Posté par DURANDAL le 27/11/2015 05:56

comme je vous le disais avant d'être brutalement désaisi! dcri? réseau? votre opération de com pour vous refaire la cerise rouge du sang des victimes de votre inconséquence, non vraiment je ne partage rien avec vous et je suis même très anxieux pour ma patrie livrée aux assassins islamistes depuis vingt ans KELKAL dans le métro

23.Posté par De passage le 27/11/2015 10:37

Ne risque t-on pas de passer pour un facho nationaliste selon la doxa habituelle, en accrochant un drapeau tricolore à sa fenêtre ou dans sa voiture ?
Y a pas si longtemps, y en a qui ont essayé .... ils on eu des problèmes... c'est vous qui voyez ! ;-)

24.Posté par A mon avis le 27/11/2015 12:34

@ post 15 : sans doute n'avez-vous pas lu le poème que vous citez :

Pour le sang frais, le sang humain aux odeurs âpres qui gicle sous tes plis
Je te hais au nom des squelettes… Ils étaient Quinze cent mille
Je te hais pour tous ceux qui te saluent,
Je te hais à cause des peigne-culs, des couillons, des putains,
Qui traînent dans la boue leur chapeau devant ton ombre,
Je hais en toi toute la vieille oppression séculaire, le dieu bestial,
Le défi aux hommes que nous ne savons pas être.

Je hais tes sales couleurs, le rouge de leur sang, le sang bleu que tu voles au ciel,


Jean Zay était républicain, pacifiste, et laïc. Il fut, malgré sa courte vie, un très grand ministre de l'Education nationale et de la culture.
Dans ce poème il ne "conchie" pas le drapeau comme vous le dites en tant que tel, mais à travers lui exprime sa haine pour le nationalisme qui a conduit à la boucherie de 14-18.

C'est ce même nationalisme que brandissent les partis d'extrême droite européens parmi lesquels le FN. Et qui prônent la fermeture des frontières et le repli sur soi !

Il y a deux utilisations du drapeau :
- celle du patriotisme symbole du vivre ensemble !
ou bien
- celle du nationalisme qui traduit la haine des autres !

A chacun sa préférence !

25.Posté par De passage le 27/11/2015 17:26

@ Poste 24

"Dans ce poème il ne "conchie" pas le drapeau comme vous le dites en tant que tel..."

Non c'est juste sa façon très personnelle de de lui exprimer son "amour" en découvrant que la guerre ça tue !

Voici l'intégralité du poème que vous n'avez pas osé reprendre et observez bien les mots choisis par ce tartuffe pour déclarer sa flamme au symbole de la nation pour lequel des millions d'hommes et de femmes sont morts (y compris beaucoup de Réunionnais aussi !).

"Le Drapeau, par Jean Zay."

"Ils sont quinze cent mille qui sont morts pour cette saloperie-là.
Quinze cent mille dans mon pays, Quinze millions dans tous les pays.
Quinze cent mille morts, mon Dieu !
Quinze cent mille hommes morts pour cette saloperie tricolore…
Quinze cent mille dont chacun avait une mère, une maîtresse,
Des enfants, une maison, une vie un espoir, un cœur…
Qu’est ce que c’est que cette loque pour laquelle ils sont morts ?
Quinze cent mille morts, mon Dieu !
Quinze cent mille morts pour cette saloperie.
Quinze cent mille éventrés, déchiquetés,
Anéantis dans le fumier d’un champ de bataille,
Quinze cent mille qui n’entendront plus JAMAIS,
Que leurs amours ne reverront plus JAMAIS.
Quinze cent mille pourris dans quelques cimetières
Sans planches et sans prières…
Est-ce que vous ne voyez pas comme ils étaient beaux, résolus, heureux
De vivre, comme leurs regards brillaient, comme leurs femmes les aimaient ?
Ils ne sont plus que des pourritures…
Pour cette immonde petite guenille !
Terrible morceau de drap coulé à ta hampe, je te hais férocement,
Oui, je te hais dans l’âme, je te hais pour toutes les misères que tu représentes
Pour le sang frais, le sang humain aux odeurs âpres qui gicle sous tes plis
Je te hais au nom des squelettes… Ils étaient Quinze cent mille
Je te hais pour tous ceux qui te saluent,
Je te hais à cause des peigne-culs, des couillons, des putains,
Qui traînent dans la boue leur chapeau devant ton ombre,
Je hais en toi toute la vieille oppression séculaire, le dieu bestial,
Le défi aux hommes que nous ne savons pas être.
Je hais tes sales couleurs, le rouge de leur sang, le sang bleu que tu voles au ciel,
Le blanc livide de tes remords.

Laisse-moi, ignoble symbole, pleurer tout seul, pleurer à grand coup
Les quinze cent mille jeunes hommes qui sont morts.
Et n’oublie pas, malgré tes généraux, ton fer doré et tes victoires,
Que tu es pour moi de la race vile des torche-culs.

"C'est ce même nationalisme que brandissent les partis d'extrême droite européens parmi lesquels le FN. Et qui prônent la fermeture des frontières...

Etat d'urgence et fermeture des frontières, la vraie droite l'a rêvé, la gauche vient de le faire, toute honte bue ! Je ne vous demande pas pourquoi ?

26.Posté par Zozossi le 27/11/2015 17:56

@24.Posté par A mon avis

Je vous l'avais dit: la culture française vous échappe puisque vous la croyez le reflet d'une ripoublique dévoyée.

Limitez-vous donc à la régurgitation du média du jour: là est votre domaine.

L'immonde Jean Zay a bel et bien conchié le drapeau français dans son pécu "poétique" qui se termine par ces mots que vous ignorez:

"Tu es pour moi [toi le drapeau tricolore] de la race vile des torche-culs".

Autres morceaux choisis de cet ennemi de la France:

"Qu’est-ce que c’est que cette loque pour laquelle ils sont morts ?
Quinze cent mille morts pour cette saloperie.
Ils ne sont plus que des pourritures…
Pour cette immonde petite guenille !
Terrible morceau de drap coulé à ta hampe, je te hais férocement."

On peut s'en prendre à l'argent, aux capitalistes qui ont organisé la boucherie, mais pas au drapeau, symbole du pays, pour lequel sont morts des millions de compatriotes, même s'ils eussent préféré rester vivants.

Ce Zay est une canaille et sa panthéonisation une pantalonnade insultante.

27.Posté par A mon avis le 27/11/2015 21:14

@ 26 votre insulte à Jean Zay est tout à fait ignoble.
Il fut un grand ministre. On lui doit notamment la création du CNRS.
Il a été lâchement assassiné par des miliciens en 1944.

Mais sans doute approuvez vous ces miliciens ! C'est tout à fait dans vos idées !
Que vous insultiez sa mémoire, cela venant de votre part n'a rien d'étonnant !
Votre "culture" est très "spécifique" !

@ 25 comme vous le dites vous-même son poème, c'est une révolte contre la guerre : celle de 14-18 et contre les nationalismes qui ont conduit à cette boucherie. Mais je me répète.

Quant à la fermeture des frontières avec l'état d'urgence, que vous évoquez, rien à voir avec ce que demande le FN ! Ayez au moins l'honnêteté de le reconnaître !

28.Posté par De passage le 28/11/2015 06:30

"@ 25 comme vous le dites vous-même son poème, c'est une révolte contre la guerre : celle de 14-18 et contre les nationalismes qui ont conduit à cette boucherie. Mais je me répète. "

Vous faites semblant de pas comprendre ou vous êtes comme ça dans la vie ?
Allez, bonjour chez vous ! ;-)

29.Posté par Zozossi le 28/11/2015 13:16

@27.Posté par A mon avis

Allons!
Renouvelez-vous: l'indignation morale des petits saints du camp du bien à coup d' "ignoble" et de "nauséabond", c'est fini.
C'est même devenu franchement comique.

Le CNRS n'est pas la question.
-Et même si c'était la question, vous perdriez pied, car il faudrait rappeler que le directeur du CNRS nommé par Vichy, Charles Jacob, d'une compétence incontestée, fut victime de la chasse aux sorcières idéologique des épurateurs de 1945.
Il faudrait aussi reconnaître à Vichy la paternité de tellement de conquêtes culturelles et sociales conservées par la république en 1945 que vous vous étrangleriez d'indignation (l'indignation: on n'en sort pas…).

Revenons donc au sujet sur le terrain du concret qui laisse cois les vertueux coincés.

Ce "très grand ministre" de l'Education nationale est largement responsable de l'effondrement de l'école française.
C'est lui qui prône l'élève comme "artisan de sa propre éducation en même temps que son sens social se développe" (instructions de 1938), reléguant le professeur à un vague rôle d'animateur, idiotie dont on n'a pas fini de payer le prix.

Après quoi Zay déserte le 19 juin 1940.
Ayant reçu l'ordre de son colonel de rejoindre Saint-Flour, il se rend à Bordeaux d'où il fuit la France en bateau pour le Maroc (en pleine guerre!).

Arrêté, il est condamné pour "désertion en présence de l'ennemi" à la déportation, commuée en détention.

Il passe ensuite quatre années à la prison de Riom, bénéficiant d'un "régime spécial" équivalant à un régime de semi-liberté.
Sa famille le rejoint à Riom, en mai 1941, où il écrit librement et abondamment (plaidoyer du procès de 1940, courrier administratif, correspondance familiale et amicale (550 lettres nous sont parvenues dans 290 à sa femme à laquelle il écrivait quotidiennement et 200 à sa soeur Jacqueline à laquelle il était très attaché), carnets journaliers, notes de lecture, de réflexion, composition de mots croisés, de romans policiers d’une vingtaine de contes, enfin de son ouvrage 'Souvenirs et solitude').

Il peut même entrer en contact avec l’organisation de résistance OCM (Organisation civile et militaire) et travailler aux plans futurs de l’Éducation nationale.

A tel point qu'une version attribue sa mort (jamais vraiment élucidée) non pas à des miliciens, mais à une vengeance de "résistants" ne lui ayant pas pardonné une collaboration professionnelle avec les autorités de Vichy qui, comme on le voit, n'ont pas été trop dures avec lui.

Voyez combien il est imprudent de s'aventurer en terrain inconnu.
Je vous l'avais bien dit: votre compétence, c'est la régurgitation du média quotidien...

30.Posté par De passage le 29/11/2015 08:34

Bonjour zozossi,

Cessez de vous donner du mal pour rien. Vous allez finir par l'instruire, chose qu'il ou elle ne mérite pas à mon humble avis ! ;-)

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes