MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

François Hollande : fin des mensonges et retour aux réalités...


Par - Publié le Mardi 12 Mars 2013 à 17:58 | Lu 4227 fois

François Hollande : fin des mensonges et retour aux réalités...
Dans mon émission sur Antenne Réunion Radio, je pose souvent la question aux auditeurs, mais aussi aux hommes politiques invités : si d'aventure un homme politique se présentait en disant la vérité aux électeurs, du style : "si vous m'élisez, le chômage va continuer à grimper, il me sera impossible d'offrir un logement à tout le monde, et le prix de l'essence et du gaz va continuer à augmenter", pensez-vous qu'il ait une chance d'être élu? Et par voie de conséquence, est-ce que ce ne sont pas les électeurs qui sont coupables d'obliger les hommes politiques à mentir, lesquels savent que s'ils disent la vérité, ils ne seront jamais élus?

Avec du recul, n'est-ce pas d'ailleurs ce qui s'est passé lors de la dernière élection présidentielle? Nous avions d'un côté un Nicolas Sarkozy qui expliquait aux Français que, du fait de la crise, il n'avait pu tenir toutes ses promesses. Et qui, courageusement, les prévenait que les années à venir allaient être difficiles et qu'il fallait se préparer à de lourds sacrifices...

De l'autre, François Hollande, tout souriant, qui claironnait que tout cela n'était que mensonges, que la crise dont parlait Nicolas Sarkozy n'était qu'une toute petite crise et que, si l'on en était dans la situation actuelle, c'était du fait de l'incompétence du président de la République et de cette vilaine méchante Angela Merkel qui voulait nous obliger à cesser de dépenser plus que ce que nous gagnions. Avec lui à l'Elysée, promis juré craché, on allait voir ce qu'on allait voir : Angela Merkel pouvait déjà commencer à trembler de peur devant notre nouveau Superman tricolore. Quand à la crise, il allait la balayer d'un coup de main en créant de la croissance. Le mot magique était laché. Grâce à la croissance, on allait contenir le déficit public à 3% du PIB et commencer à inverser la courbe du chômage dès la fin 2013.

On ne sait aujourd'hui si François Hollande est un fieffé menteur qui savait pertinemment que tout ce qu'il promettait était impossible à tenir, ou tout simplement un incompétent total. Il n'en demeure pas moins que moins de 10 mois après son élection, il doit revenir sur l'ensemble de ses promesses.

1) Le traité européen :

Le 12 décembre 2011, François Hollande, candidat à la présidentielle, déclarait au micro de RTL: "Je renégocierai le traité budgétaire européen" car il était selon lui trop "étroit, flou et punitif". Il affirmait que "la réduction des déficits et de la dette est un impératif", mais regrettait que la croissance soit "la grande oubliée" de cet accord. Pourtant, le 29 juin dernier, le chef de l'Etat soumettait ce traité à la ratification du Parlement. Le texte a-t-il été renégocié? Non. Son contenu a-t-il été modifié? Non. Le document qui a été soumis aux députés est exactement le même que celui qui avait été adopté le 2 mars par 25 Etats européens, dont la France, alors dirigée par Nicolas Sarkozy.

Autrement dit, fini le temps des rodomontades et des fanfaronnades. Rattrapé par les dures réalités, François a baissé la tête devant l'Allemagne d'Angela Merkel, faisant du coup bien pire que ce qu'il reprochait à Nicolas Sarkozy.

2) La baisse du chômage :

Le 31 décembre 2012, il n'y a donc pas longtemps, il y a seulement deux mois et demi, François Hollande déclarait : "Toutes nos forces seront tendues vers un seul but : inverser la courbe du chômage d'ici un an".

Il y a une dizaine de jours, lors de sa visite au Salon de l'agriculture, le président de la République faisait un aveu en demi-teinte, bien dans son caractère. Pas question pour lui d'avouer qu'il s'était trompé. Ou pire, qu'il avait menti. Non, François Hollande a juste utilisé une phrase alambiquée : l'inversion de la courbe du chômage, "c'est un objectif, et sans objectif il n'y a pas de volonté. Et moi je ne me résigne pas". Mais il disait exactement l'inverse dès la phrase suivante : "C'est vrai qu'avec une croissance faible (0,1%), l'année 2013 sera marquée par une progression du chômage. Je ne l'ai jamais caché aux Français"...

Devant le tollé provoqué par cette phrase dans la presse, il revenait sur ses propos quelques jours plus tard et réaffirmait que le chômage baisserait dès la fin 2013.

Il sait pourtant bien que cet objectif est totalement impossible à tenir. Dans sa dernière note de conjoncture, l'Insee prévoit une croissance de 0,1 % pour chacun des deux premiers trimestres 2013. Or, la courbe du chômage ne s'oriente à la baisse que lorsque le produit intérieur brut s'accroît au minimum de 1,5 % environ, en rythme annuel... On en sera loin !

Selon l'Insee toujours, le nombre de demandeurs d'emplois devrait augmenter en 2012 de 75 000 chômeurs supplémentaires. Et le taux de chômage, lui, devrait continuer à monter – jusqu'à 10,5 % de la population active en métropole, à la mi-2013 (10,9% si l'on inclut les départements d'outre-mer).

Ces chiffres, François Hollande les connait. Il continue pourtant royalement à mentir aux Français. On dirait qu'il a faits siens les préceptes de la méthode Coué : "Non, le chômage n'augmentera pas. Non, le chômage n'augmentera pas. Non..." Etc...

3) Le déficit contenu à 3% du PIB :

Le déficit budgétaire français sera inférieur à 3% du produit intérieur brut en 2013, a affirmé à de multiples reprises le candidat Hollande durant sa campagne. Une fois élu, il a répété cette promesse à de multiples reprises, tout comme les différents ministres de son gouvernement.

Patatras ! Lors d'un discours aujourd'hui à Dijon, voilà que le président de la République avoue que le déficit public de la France atteindrait probablement 3,7% du produit intérieur brut (PIB) en 2013. Un mensonge de plus que François Hollande est bien obligé de reconnaitre.

A quand le prochain aveu?

Et je reviens à ma question initiale : les Français auraient-ils élu François Hollande s'il avait fait campagne en déclarant que, durant sa première année de mandat, le chômage battrait tous les records, que le déficit public continuerait d'augmenter et, avec lui, la dette de la France, qu'il signerait -au mot près- le traité européen rédigé par Nicolas Sarkozy, que l'âge légal de départ à la retraite serait encore retardé, que le SMIC ne serait pas augmenté au delà du minimum légal, que les prix de l'essence continueraient d'augmenter, que l'on paierait des impôts sur les allocations familiales, que tous les impôts augmenteraient, etc... ?

Faites vous même la réponse...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par jason bourne le 12/03/2013 17:07

Pierrot tu as oublié la croissance on fait un budget à 0,8% mais on sera sans doute au dessus au final 0,1 %

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/03/2013 17:59

bof..on pourrait dire pareil de sarkozy

qui se souvient des EGOM, pour lesquelles pierrot avait ici fait un forum spécial..

quand la passion s'empare de la raison..tout cela ne va pas de pair avec le terme "journaliste"...

3.Posté par DEBOUT CITOYENS le 12/03/2013 19:29

Vieux comme le monde !
Tous les anciens (Platon, Aristote, les sophistes…) respectaient l’unicité de la vérité.

Machiavel sépare à tout jamais les sphères du discours : il y a une morale individuelle et une morale publique. L’une est un rapport personnel à ses croyances, l’autre est une responsabilité vis-à-vis du corps social dont le prince doit assurer la stabilité.

Il n’est donc pas question que le prince pratique l’amour « chrétien », « aime son ennemi » et tende l’autre joue.

Il lui faut savoir doser mensonge et vérité. Le peuple ne supporte, ni l’indécision, ni les longues explications qu’il ne comprend pas et qui l’ennuient et certainement pas le difficile « principe de vérité ». Le peuple veut l’évènement et l’apparence, on peut donc tout lui vendre!

La fin publique justifie les moyens dénoncés pas la morale individuelle.

La politique c’est donc le mensonge à moyen et ou long terme !

4.Posté par PECPEC le 12/03/2013 20:04

Un homme politique qui dit la vérité, c'est quoi ? Un fantôme
Il n'y en a eu qu'un dans l'histoire, qui fût capable de promesses pessimistes, c'est Winston Churchill, qui a dit en d'autres circonstances : "Je ne vous promet que de la misère, du sang et des larmes !"

5.Posté par Caton2 le 12/03/2013 20:19

2. Les français lui en veulent plus qu'à Sarkozy car ils se sentent floués. Ils ont l'impression d'avoir misé sur le mauvais cheval. L'opération séduction à Dijon a tourné au fiasco. La presse française s'en fait écho et la presse belge confirme. Pour voir des vidéos de cette déroute médiatique: http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1594736/2013/03/12/Une-dame-a-Hollande-Ne-vous-mariez-pas-avec-Valerie-on-ne-l-aime-pas.dhtml

6.Posté par labez noutgueul le 12/03/2013 21:02

Quelle désillusion pour les 70% de Réunionnais qui ont voté pour le roi du mensonge.
Mais attention la prochaine fois les Réunionnais sont capables de voter à 70% contre ce Président anormal.

7.Posté par Phino le 12/03/2013 22:14 (depuis mobile)

Il faudra sanctionner le PS aux Municipales !!! Point Barre !!! Ce sera un réel avertissement pour ce président bidon !!!

8.Posté par Filou le 12/03/2013 22:15

@post 6. "Mais attention la prochaine fois les Réunionnais sont capables de voter à 70% contre ce Président anormal."

Le problème c'est que cela ne s'est jamais vérifié dans les faits, sinon nombre de dinosaures politiques ne seraient plus là et ne seraient pas restés si longtemps au pouvoir.

Il y a (malheureusement) fort à parier que quelques promesses et pincées de poudre de perlimpinpin suffiront à faire revoter dans le même sens la majorité de ces désillusionnés.

Rendez-vous en 2014, premières indications sur la capacité à s'indigner dans les urnes.

9.Posté par @4 le 12/03/2013 22:22

"De Gaulle ? "Un homme d'une ambition insensée". Staline ? "Un homme d'une grande sagacité". Des archives rendues publiques révèlent quelques prises de positions éclairantes de Winston Churchill, en pleine guerre mondiale.

Churchill était prêt à mettre De Gaulle aux arrêts, admirait Staline et aurait bien laissé mourir Gandhi en prison, si l'on en croit des archives britanniques. Ces documents de janvier 1943 sont des notes du secrétaire-adjoint du cabinet de Churchill, Sir Norman Brook, rendant compte de réunions du cabinet de guerre. Ils peuvent être consultés sur le site des archives nationales britanniques.


"s'il y a un homme à sauver dans cette guerre, c'est bien staline" (Dixit Churchill. Trop fort le bonhomme de sauver un mec qui a zigouillé plus de 20 millions de russes)

10.Posté par Simon le 12/03/2013 22:27

Heureusement que pierrot dupuy est là! Par un seul de ses billets il a plus d'audience et d'arguments que nos ténors UMP peï

11.Posté par noe le 13/03/2013 05:54

Si Hollande avait vraiment des c...., il aurait fait comme sa sainteté Benoit 16 , il démissionne maintenant .... Mais il préfère emmener la France à la dérive !
L'histoire retiendra que Hollande est un menteur , rêveur , incompétent accompagné qu'un tas de ministres aussi incompétents et inutiles qui ne pensent qu'à leur salaire de misère ...
Totalement désarmée par trente d’ans d’inaction et de reculades face à la mondialisation, la France doit revenir dans le jeu des Nations. L’emploi, la ré-industrialisation du pays, l’égalité entre les Français, l’aménagement du territoire et la vitalité des services publics en dépendent. En raison de notre histoire nationale, c’est naturellement l’Etat qui sera le fer de lance de ce réarmement de la France : un Etat fort capable d’imposer son autorité aux puissances d’argent, aux communautarismes et aux féodalités locales.
Il faut un autre Président comme Nicolas Sarkozy !!!!!!!!!!
Nicolas , reviens !

12.Posté par Créole lamda le 13/03/2013 06:54

Voila "une belle déclaration d'Amour" qui ira droit au cœur de monsieur SARKOZY et l'incitera à revenir trés vite aux affaires pour réparer toutes ses erreurs passées : un déficit pharaonique et un chômage avoisinant les dix pour cent ! EN NEUF MOIS ,en deux ,trois de "cuillers à pot" , il réussira ,c'est sûr, à redresser les finances du pays et à juguler totalement le chômage de masse actuel : il pourra compter ,cette fois-ci sur l'aide de ses amis milliardaires et de certains patrons qui ne licencieront plus et n 'installeront plus leurs entreprises à l'étranger : promis, juré !!!!

13.Posté par Mr Dupuy pose des questions sur Antenne Réunion Radio le 13/03/2013 08:37

Mais avec 2 % d'audience de cette radio, Mr Dupuy préfère recevoir les réponses sur son site !

14.Posté par Sarkollande le 13/03/2013 09:04

La prochaine fois, les réunionnais, et les français, vont voter aux extrêmes, comme cela a déjà commencé dans d'autres pays.

15.Posté par A tous... le 13/03/2013 10:37

Moi je retiens que si SARKOZY a été battu par un simple "capitaine de pédalo", cela veut dire que le SARKOZY a la valeur d'un simple matelot qui a voulu prendre le gouvernail du navire France et a endetté la nation de 600 milliards supplémentaires....Il faut être maso pour vouloir qu'il revienne et si c'est le cas il va se croite tout autorisé. SVP que les soumis qui ne font fonctionner que la partie droite de leur cerveau, choisissent un autre leader pour la droite. En effet, SARKOZY a été la honte de la France, à l'image de Berlusconi pour l'Italie. Deux charlots égarés en politique....

16.Posté par vrpv974 le 13/03/2013 10:40

Personnellement, je choisis les deux! Menteur et incompétent, comme toute la clique qui l'entoure d'ailleurs! Vivement l'année prochaine! Première grosse claque pour les "BOBOS" et possible retour de la droite aux affaires!!! Sinon, le syndrome grecque risque de nous rattraper très vite!!!!!

17.Posté par francette le 13/03/2013 10:40

Les socialistes ont toujours eu ce double comportement.
1- quand ils sont dans l'opposition, ce sont de vrais révolutionnaires.
2- élus, ils accommodent bien du capital et renoncent à changer (dans le bons sens) la vie de celles et ceux qui ont le plus souffert de 10 ans de la droite.
Qu'en pense le PCR qui a même mené campagne pour Hollande dans les primaires et appelé à voter PS?
Il l'a payé cash aux législatives. Le regrette t-il? Qu'attendait-il?

18.Posté par anonymousx le 13/03/2013 10:59

Hollande est président mais il n'est pas vraiment légitime. Le vote était plus une sanction contre sarkozy qui il est vrai n'a pas aussi réussit son mandat. Ces promesses lors de l’élection 2007 était aussi joviale que celle de hollande je pense. Ensuite on a vu que les riches les très riches je parle était bien assuré et que le peuple était des porteurs d'eau. Hollande a joué la dessus et a eu raison il a gagné il est PRÉSIDENT mais face au responsabilité maintenant comme le prévoyait bon nombre d'analyste il est largué il n'a aucune expérience dans ministère, il ne c'est pas prendre des décisions. On est mal barré que ce soit avec la droite ou la gauche sa revient au même de toute façon. On en prend plein la gueule

19.Posté par Tous menteurs le 13/03/2013 11:10

- les banques et financiers, responsables de la crise, gorgés d'aides, renflouements et autres subventions;

- TOTAL, 15 milliards de bénéfices, zéro impôts en France;

- moi : 780 € par mois de retraite, 1150 € d'impôts et taxes en 2012 (je ne compte pas les tva et autres octrois...)

Donc la prochaine fois je vote le plus révolutionnaire possible.

Et je pense que je ne serai pas le seul.

20.Posté par Jiji2 le 13/03/2013 12:31

Le changement c'est maintenant.
Maintenant pour les socialistes ça veut dire 5 ans...

21.Posté par ZembroKaf le 13/03/2013 14:51

Et une bonne partie de la population ont voté contre Sarkozy qui courrait après les voix du Front National que pour Hollande qui jouait le rôle de "rassembleur de la Nation".

22.Posté par falcucci pascal le 13/03/2013 15:36



BRAVO SES BIEN MR LE PRÉSIDENTS

PASCAL FALCUCI

23.Posté par dadou le 13/03/2013 16:08

les promesses n'engagent que ceux qui y croient!!! il y a quelques années Balladur,candidat avait été franc avec les français,Chirac a raconté des bobards!!et la suite on la connait!!

24.Posté par Choupette le 13/03/2013 17:00

Avant on avait noe.

Maintenant, il y a l'autre avec ses sorties lapidaires mais qui ne sait même pas écrire son nom.

Y'a pas, on est gâtés.

--------

Il ment !
Il ment tout le temps !
Il ment matin, midi et soir !

Disait Nicolas Sarkozy de son pote Hollande.

25.Posté par Retournes à l'école le 13/03/2013 17:31

@post 22

Six mots, trois fautes :-)

Plus une dans son propre nom !
Pas mal !!

"
BRAVO SES BIEN MR LE PRÉSIDENTS

PASCAL FALCUCI "

Essayez plutôt :

BRAVO C'EST BIEN MR LE PRÉSIDENT

Pascal Falcucci

26.Posté par mustapha le 13/03/2013 19:11

@post 25 :il y a un S en trop à"Retournes" .Retourne au CP .

27.Posté par Retournes à l''école le 13/03/2013 21:24

@post 25

Cher Mustapha, quand tu dis "Retourne au CP" , c'est sous-entendu "tu retournes au CP !
Donc pas de S en trop
:-)

28.Posté par Post @19.... le 13/03/2013 22:05

"- les banques et financiers, responsables de la crise, gorgés d'aides, renflouements et autres subventions;"
........................

Vous avez raison et 1000 fois raison mais on préfère taper sur Hollande....SARKOZY a gavé les banques , Peugeot etc... et résultats? Calebasse.....

29.Posté par pour le plaisir le 14/03/2013 09:43

@post 27: impératif des verbes du premier groupe (en er ): pas de S pour la seconde personne du singulier, retournE à l'école pour de vrai donneur de leçon!
Comme quoi ...la culture c'est comme la confiture...

Mustapha +1 - retourne à l'école: pire que zéro, -1!

30.Posté par correction bis le 15/03/2013 09:55

On n'écrit pas MR mais M. (pour Monsieur).

31.Posté par A. Gunet (correcteur professionnel) le 15/03/2013 18:19

Posté par Pascal FALCUCCI ( prénom avant le nom)

Bravo ! C'est bien, Monsieur le Président.

Inutile de signer puisqu'il y a déjà le prénom et le nom.

32.Posté par fred le 16/03/2013 08:55

1;C'est vrai les fautes c'est horrible , mais si seulement ceux qui n'en font pas peuvent faire des commentaires...malgré tout relisez vous!!
2.Hollande nous déçoit ,moi le premier, mais arrêtez de croire que Sarkozy est le sauveur de la France...ils sont tous issus de la même boite ces politiques!!Alors si vous voulez être objectifs tapez à gauche ET à droite!!!!Et ne nous berçons pas d'illusions...


33.Posté par Smilla le 17/03/2013 11:31

Les allocations familiales

Les allocations familiales, versées par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), sont destinées à chaque famille composée d’au moins deux enfants à charge de moins de 20 ans, et ce indépendamment de leurs ressources. Les allocations familiales augmentent lorsque les enfants atteignent les âges de 11 et 16 ans.....POUR CONTINUER LIRE ICI POUR EN SAVOIR PLUS ..http://allocationsfamiliales.fr/les-allocations-familiales/://

34.Posté par polo974 le 18/03/2013 17:40

bah, on verra s'il plombera aussi la France de 600 milliards et s'il traite les gens de "pov con"...

35.Posté par Pauolita le 21/03/2013 01:07

Les allocations familiales

Les allocations familiales, versées par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), sont destinées à chaque famille composée d’au moins deux enfants à charge de moins de 20 ans, et ce indépendamment de leurs ressources. Les allocations familiales augmentent lorsque les enfants atteignent les âges de 11 et 16 ans.
Les démarches

Si vous recevez déjà des prestations de la part de la CAF, vous n’avez aucune démarche à effectuer: les allocations familiales sont automatiquement versées sur votre compte à partir du .....LIRE LA SUITE ICI http://allocationsfamiliales.fr/les-allocations-familiales/://

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes