Blog de Pierrot

François Hollande continue à nous raconter des histoires à dormir debout...

Jeudi 20 Août 2015 - 16:49

Le 12 mars 2013, François Hollande déclarait à Dijon : "J’ai fixé un objectif, inverser cette courbe du chômage avant la fin de l’année".

L'échec de la baisse du chômage

En mai 2012, soit environ un an auparavant, lorsque le même François Hollande entrait à l’Élysée, la France comptait 2.922.100 demandeurs d’emploi. En juin dernier, le chiffre était de 3.553.500, soit 631.400 de plus. Et il ne cesse d'augmenter, mois après mois.

En janvier 2014, le même François Hollande déclarait : "Nous n’avons pas réussi dans l’année 2013 à faire diminuer le chômage". En 2015 non plus, au vu des derniers chiffres.

Ca ne l'empêche pas de continuer à essayer de nous endormir et à faire dans la surenchère par rapport à ses propres déclarations, à 24 heures d'intervalle !

La fable de la hausse de la croissance

Dans un premier temps, le chef de l'État avait affirmé hier, dans une interview aux journaux de la presse régionale, que de nouvelles baisses d'impôts seraient envisagées en France "si la croissance s'amplifie en 2016". Ce matin, constatant sans doute que les Français ne le croyaient plus et qu'il fallait donc faire encore plus fort, le voila qui annonce qu'une baisse d'impôts interviendra "quoi qu'il arrive en 2016". "Nous poursuivrons ce mouvement (de baisse de la fiscalité) car les Français doivent être les premiers bénéficiaires des résultats obtenus", a déclaré le chef de l'État.

Le chef de l'État a estimé que la croissance économique serait cette année supérieure à 1%, la prévision actuelle du gouvernement. "Il doit y avoir une croissance plus forte en 2016 (...) il y aura donc des baisses d'impôts quoi qu'il arrive en 2016. Pour en fixer l'ampleur, ça dépendra de la croissance que nous pourrons atteindre en 2016", a-t-il dit aux journalistes, en soulignant que neuf millions de foyers bénéficieraient d'une baisse cette année, après trois millions en 2014.

Les mensonges sur la baisse des impôts

La vérité, c'est que les impôts ont augmenté de 90 milliards depuis l'arrivée de François Hollande à l'Elysée !

Dans le même temps, après une hausse de 0,7% au premier trimestre de cette année, la France a vu sa croissance revenir à un niveau nul entre avril et juin. Malgré cela, le gouvernement a maintenu son objectif de 1% de croissance cette année, voire 1,5% selon le premier ministre Manuel Valls. Quant à 2016, comme la Commission européenne, Paris vise une hausse du PIB de 1,7%.

Cette légère hausse de la croissance n'est malheureusement pas due à des mesures courageuses prises par le gouvernement. Sous la responsabilité de François Hollande, la France, contrairement à la plupart des pays européens, n'a pris aucune mesure visant à corriger les graves défauts dont souffre notre société. Si faible hausse de la croissance il y a eu, en tout cas insuffisante pour créer des emplois, c'est uniquement dû à la baisse du prix du pétrole (sur laquelle le gouvernement n'a aucune part de responsabilité) et à celle des taux d'intérêt (dont il n'est pas plus responsable) qui nous permettent d'emprunter à faible coût sur les marchés internationaux.

Comment François Hollande et Michel Sapin peuvent-ils nous garantir que la croissance repartira en 2016? S'il est probable que le prix du pétrole restera très bas du fait d'un excès d'offre, quelles garanties ont-ils que les taux d'intérêt resteront aussi faibles? Déjà, ils commencent à remonter. Que se passera-t-il si demain ils venaient à s'envoler? Comment ferions-nous pour continuer à rembourser la dette colossale que le gouvernement de Manuel Valls continue à gonfler mois après mois?

Une dette publique qui augmente mois après mois

De la fin du 2ème trimestre 2012, date d'arrivée de François Hollande aux affaires, à la fin du 1er trimestre 2015, la dette publique de la France a augmenté de 219 milliards, dont 51,6 milliards pour le seul dernier trimestre, ce qui constitue une sensible augmentation du rythme. Le bilan final de François Hollande sera néanmoins moins élevé que celui de Nicolas Sarkozy. A une nuance près: l'ex-chef de l'Etat a dû affronter la crise la plus violente et importante que le monde avait connue depuis la seconde guerre mondiale, avec une récession de l'ordre de 3% en 2009. Rien de tel lors des premières années de mandat de François Hollande, au cours desquelles la croissance a simplement été plate.

Les risques d'une nouvelle crise économique

Par ailleurs, quelles garanties avons-nous de ne pas connaitre dans les semaines, les mois à venir, une nouvelle crise économique dont la chute vertigineuse de la bourse de Pékin semble être le prélude? Lire à ce sujet l'excellent article de Libération "Pourquoi faut-il s'inquiéter de la crise boursière en Chine?".

La France a connu des présidents et des Premiers ministres qui manquaient de courage dans le passé. Mais là, je pense que nous battons tous les records.

Malheureusement, quand on nous présentera la note, il faudra bien que tout le monde paye. Euh, non... Pas tout le monde. Uniquement la classe moyenne comme d'habitude. La vache à lait qui paye toujours tout pour les autres... Tous les autres...
Lu 2915 fois
Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par Titi or not Titi le 20/08/2015 18:13

Octobre 2014 ! 😜
http://youtu.be/X6LZbsAieYo

ANouLa©®

2.Posté par Alwatani le 20/08/2015 19:03

Hollande:
1) 2012 : "Mon ennemi, c'est la finance".
2) 2015 : "Mon ennemi, c'est la France".

3.Posté par Poulpe le 20/08/2015 19:27

Tant que Bertel y croit, tout va bien.

4.Posté par Annie Bal le 20/08/2015 19:32

Oui sans doute mais ne croyez-vous pas qu’il conviendrait de dénoncer les causes de tout ça sans focaliser uniquement sur des « dirigeants » qui sont depuis au moins Sarkozy les marionnettes de puissances étrangères ?

Alors ces « dirigeants » mentent ? Oui. Ils nous cachent la vérité ? Oui. Tout ça pour garder le pouvoir bien sur, tout ça pour leurs intérêts personnels, de plus en plus de Français l’ont bien compris.

Les causes sont multiples. Pour faire court ne parlons que de l’Union Européenne (UE) :
L’UE n’est pas une construction comme les BRICS, qui sont des pays souverains signant des accords de coopération bi ou multilatéraux. Chacun conservant ses frontières, sa monnaie, ses lois etc.
C’est une construction de type colonial, dans laquelle les pays ont tous perdu leur souveraineté au bénéfice d’Institutions non élues. L’UE c’est la perte de la souveraineté des Etats.
Athènes est tenu de soumettre tous ses « projets législatifs » à ses créditeurs étrangers avant même de les présenter à son Parlement. Comment un Chef d’Etat français a-t-il osé contresigner cette clause. A-t-il perdu le souvenir honteux de Vichy ?

De plus les pays européens sont obligatoirement soumis à l’OTAN et à l’Alliance atlantique.
Bon, alors qui dirige l’Europe ? L’Allemagne ou les Etats-Unis qui sont dans bien des domaines sous la coupe d’Israël ?
Les deux mon général …

En évoquant le général je pense à une récente déclaration d’ Ada Colau, la maire nouvellement élue de Barcelone :
« De cette crise, personne ne sortira comme avant. Ce qui nous attend, c’est, au choix, un horizon féodal, avec une augmentation brutale des inégalités, une concentration sans précédent des richesses, de nouvelles formes de précarité pour la majorité des citoyens. Ou alors, une révolution démocratique, où des milliers de personnes s’engagent, pour changer la fin du film ».

Qu’en sera-t-il de la France ? Surement pas une révolution démocratique car comme De Gaulle (le général !) le disait si bien « les Français sont des veaux ».
Au mieux une minorité est juste bonne à faire des constats justes mais rien ne change, la grande majorité abrutie par les medias ne se rend pas compte qu’on nous mène tous à un nouvel esclavage.

5.Posté par Blacko le 20/08/2015 20:07

N'oublions pas : Je vais renegocier le traité européen...

6.Posté par Lokiel le 20/08/2015 20:13

En fait, ce qui est surtout marquant, c'est que la France suit de très près la trajectoire moyenne de l'Union européenne et de la zone euro. La réalité des faits c'est que l'Allemagne et le Royaume-Uni sont exceptionnels par le fait qu'ils sont décorrélés de cette trajectoire. Notamment, dans le cas de l'Allemagne, parce qu'elle profite à plein de la crise européenne qui pousse ses taux d'intérêts à la baisse, lui donne une main-d'oeuvre pas cher, ...

Par exemple, voici une comparaison des taux de chômage de la zone euro, de l'UE, de l'Allemagne, du Royaume-Uni et de la France, tirée d'Eurostat, l'institut européen de la statistique (l'équivalent de l'INSEE pour l'Union européenne, si vous préférez): http://ec.europa.eu/eurostat/tgm/graphCreator.do?tab=graph&a=2&cp=noValue&c=1&d=0&h=0&time=0-6&x=time&geo=0,2,9,14,32&y=geo&language=fr&pcode=tsdec450&plugin=1

Idem pour la croissance, même si l'on constate un décrochage de la France en 2014: http://ec.europa.eu/eurostat/tgm/graphCreator.do?tab=graph&a=2&cp=noValue&c=1&d=0&h=0&time=0-6&x=time&geo=0,3,10,15,33&y=geo&language=fr&pcode=tec00115&plugin=1

Concernant la baisse des impôts, si l'on parle uniquement des impôts sur les personnes physiques (impôts sur le revenu, impôts sur le patrimoine, ... ) , ils ont bel et bien baissé, bien que modestement après une hausse en 2013 qui était ce qu'avait annoncé Hollande (effort en 2012-2013 puis baisses d'impôts) . Toujours selon eurostat: http://ec.europa.eu/eurostat/tgm/graphCreator.do?tab=graph&a=2&cp=noValue&c=1&d=0&h=0&time=0-6&x=time&geo=14&y=geo&sector=0&language=fr&pcode=tec00018&plugin=1 . Il faut d'ailleurs noter que la statistique d'Eurostat assimile impôts sur le revenu et impôts sur le patrimoine, car les deux pèsent sur les personnes physiques (les gens, par opposition aux entreprises et associations). Or, techniquement, la promesse de Hollande était une baisse de l'imposition sur les revenus du travail et l'alignement de l'imposition du capital (qui était bien inférieure) sur celui du travail. Il a bel et bien augmenté l'imposition du capital, personne ne va le nier. Mais du coup la statistique d'Eurostat minore partiellement la baisse d'impôts accordée. Ceux qui ont vu leurs impôts augmenter sont donc ceux qui gagnent beaucoup d'argent grâce à leur patrimoine. Peut-être que Pierrot Dupuy devrait regarder plus attentivement sa feuille d'impôts?

Enfin, sur la trajectoire de la dette publique, si effectivement la promesse de diminution est ratée, là encore une comparaison avec les autres pays européens hors Allemagne montre qu'on suit la même trajectoire qu'eux: http://ec.europa.eu/eurostat/tgm/graphCreator.do?tab=graph&a=2&cp=noValue&c=1&d=0&h=0&time=0-6&x=time&geo=0,2,9,14,32&y=geo&unit=0&language=fr&pcode=tsdde410&plugin=1

J'ajoute enfin sur la trajectoire du déficit à proprement parler, et non de la dette publique, que non seulement elle est de mieux en mieux mais qu'en plus on fait nettement mieux que... le Royaume-Uni! http://ec.europa.eu/eurostat/tgm/graphCreator.do?tab=graph&a=2&cp=noValue&c=1&d=0&h=0&time=0-6&x=time&geo=0,2,9,14,32&y=geo&unit=0&language=fr&pcode=tec00127&plugin=1

Donc s'il faut en réalité retenir quelque chose c'est: promesse tenue sur les impôts, mauvaise conjoncture sur la croissance et l'emploi et globalement bons résultats sur le déficit public. Et, oui, ceux qui en ont le plus souffert sont les riches. Mais je ne vais pas pleurer pour eux.

7.Posté par KLD le 20/08/2015 20:15

ha le pierrot de droite se réveille , comique ! vive bertel !

8.Posté par PECPEC le 20/08/2015 20:56

Comment pouvez vous encore vous enfoncer en défendant le bilan Hollande.
C'est une catastrophe et rien d'autre, appelez les choses par leur nom.
Il est impossible de trouver le moindre soupçon de vertu aux agissements et au non programme des socialistes. Incapable de gérer un club de pêche à la ligne, on leur a donner les clefs de la caisse.....Résultat des dégâts avant les élections...La révolte gronde, êtes vous si sourds ! ! !

9.Posté par Pierre le 20/08/2015 21:18 (depuis mobile)

Moi je président Hollande a apporté à la France la croissance! Croissance des dettes, du chômage, de la délinquance, du terrorisme, de mensonge, des places pour les amis, des renoncements, des reniements, des sans dents etc...

10.Posté par GIRONDIN le 20/08/2015 21:34 (depuis mobile)

2. Alwatani
Oui pour le 1
4. Annie Bal
Oui
Idem pour 5. Blacko

6. Lokiel
Merci de remettre les choses dans leur contexte.

11.Posté par KLD le 20/08/2015 21:36

mais non , on entend "mugir" les féroces .........

12.Posté par noe le 20/08/2015 21:39

Il faut tj croire en son étoile !

13.Posté par C'est sur le 20/08/2015 19:07

Et oui pierrot il sera réélu en 2017 devant ton ami Sarkozy et ton pote Didier Robert qui va perdre en décembre c'est comme ça

14.Posté par DOM le 20/08/2015 22:16

Le quinquennat de Nicolas Sarkozy en 5 chiffres pour PIERROT DUPUIS.

Je vous ai promis le plein emploi, je vais me battre pour le plein emploi". Place de la Concorde, 6 mai 2007.

Résultat : 1 million de chômeurs supplémentaires

Selon Terra Nova, "le chef de l’Etat restera le recordman de la hausse la plus brutale du taux de chômage depuis trente ans". A 8,1% en 2007, son taux devrait être autour de 10% cette année, selon les dernières prévisions de l’Insee.

La baisse des moyens consacrés à la lutte contre le chômage s’est accélérée depuis 2008 (-10,5% entre 2010 et 2011 et -11,3% entre 2011 et 2012), pointe Terra Nova. Le think tank estime que certaines mesures, comme la défiscalisation des heures supplémentaires ont eu des effets néfastes sur l’emploi en période de crise.


Je m’engage à ramener la dette en dessous des 60% du PIB d’ici 2012". Entretien au Parisien, mars 2007.

Résultat : 600 milliards d’euros de dette publique

Depuis 2007, la dette publique a explosé de plus de 600 milliards d’euros, passant de 64% à plus de 85% du PIB, affirme Terra Nova. "Le déficit public a de son côté augmenté de 49,5 milliards d’euros, de 2,3% à 5,4% du PIB". Cette année, la dette publique devrait atteindre 89,1% du PIB, et 89,3% en 2013, selon les dernières prévisions du ministère des Finances.

"La crise est loin d’être la seule responsable de ce dérapage budgétaire", rappelle Terra Nova, qui cite un rapport de la Cour des comptes de 2010. En effet, les Sages ont montré qu'un tiers seulement de ce déficit (de 7,1% en 2010) était imputable à la récession économique. Que 4,4 points de déficit étaient structurels, héritages des gouvernements passés, de gauche comme de droite. Et que la politique de Nicolas Sarkozy a contribué pour 0,7 points au déficit (référence 2010).


Je n’augmenterai pas les impôts, mais au contraire ferai tout pour les baisser". Programme présidentiel de 2007.

Résultat : 75 milliards d’euros de cadeaux fiscaux

"A 43,4% il y a cinq ans, le taux de prélèvements obligatoires atteindra 45% à la fin de l’année", affirme Terra Nova. Terra Nova rappelle que la "TVA sociale", qui devrait affecter les plus modestes, devrait représenter "une hausse de 11 milliards d'euros d'impôts".


Je n’accepte pas l’idée d’une désindustrialisation inévitable (…). Je n’accepte pas l’idée d’une France sans usine". Discours à Rouen, avril 2007.

Résultat : 350.000 emplois industriels détruits

En cinq ans, près de 350.000 emplois industriels ont été détruits en France, affirme Terra Nova. Le think tank cite un rapport du Trésor démontrant que les délocalisations au sens strict vers les pays à plus faibles coûts salariaux n’expliquent qu’entre 10 % et 20 % des pertes d’emplois industriels.


Je veux être le président de l’augmentation du pouvoir d’achat." Congrès de l’UMP, janvier 2007.

Résultat : 337.000 pauvres

"Depuis 2007, près de 337.000 personnes supplémentaires sont passées sous le seuil de pauvreté – 954 euros par mois en 2009 – selon l’Insee, soit 8,2 millions de Français", affirme Terra Nova. "Il s’agit de l’augmentation la plus brutale mesurée depuis que cet indicateur est suivi."

Dans un récent entretien au Monde, François Fillon affirmait de son côté que "le pouvoir d’achat avait progressé de plus de 6% depuis 2007". En réalité, le pouvoir d'achat n'a augmenté que 2% par ménage sur cette période, et devrait baisser en 2012, selon l'Insee.

Bien entendu, ce chiffre n'est qu'une moyenne. Certaines personnes ont subit une perte de pouvoir d'achat, d'autres un gain. Terra Nova fait notamment mention de l'augmentation de 172% du salaire du chef de l'Etat, décidée au début du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Et de citer le chef de l'Etat à Epinal en juillet 2007 : "Je veux une République irréprochable."

(Réponse de Pierrot Dupuy : Vous voulez prouver quoi?
Je suis d'accord avec vous pour l'essentiel.
1) J'ajouterai juste comme bémol, comme précisé dans l'article, que Sarkozy a dû affronter la crise la plus violente et importante que le monde avait connue depuis la seconde guerre mondiale, avec une récession de l'ordre de 3% en 2009. Chose qui n'était en rien prévisible quand il a fait les discours que vous citez, avant qu'il ne soit élu. François Hollande n'a rien dû affronter de tel, la croissance ayant simplement été plate depuis le début de sa mandature.
2) Les critiques que vous formulez sont une partie -une partie seulement- des raisons qui font que je ne soutiendrai pas la candidature de Sarkozy aux prochaines présidentielles. J'ai déjà eu l'occasion de l'écrire ici. Mon choix, c'est Alain Juppé)

15.Posté par JEANNE le 20/08/2015 22:37

Histoires à dormir debout...Venant de toi DUPUIS, c'est un compliment TOI LE JOURNALEUX
Prétentieux et toujours agressif à l'égard de ceux qui ne sont pas manifestement de son bord. Un des pires représentants de la bien-pensance réunionnaise,il Ignore totalement le sens du mot "objectivité". Démago, populiste, à la botte de DIDIER ROBERT

16.Posté par le taz le 20/08/2015 22:52

depuis 2 ans, 3 millions de non imposables.

c'est ça l'égalité de cette nullité de hollande.

et encore plusse de chômeurs
encore plusse de pauvres,
encore plusse de sans-dents
encore plusse d'intégration ratée payée par qui ? devinez ????

ce qui est en train d'arriver en france, c'est l'aboutissement de l'idéologie de gauche :
- chasser les fortunés et la classe moyenne de france,
- accueillir un max d'étrangers qui votent PS ou FG,
- et pleurer continuellement car pas de croissance, pas d'argent, et la RUINE de la france.
tout de la faute de la finance.... bien sur...et surtout pas des MAUVAIS gestionnaires qui dépensent plus qu'ils ne gagnent !!!

encore deux ans avec cette équipe de NULS qui ne gouverne rien du tout, qui est complètement PAUMé et qui continue ces petits calculs électoraux au mépris des français qui se barrent...

lire ici : une inquiétante fuite des gros contribuables

dans 15 ans, on verra qui va payer la note de la générosité vers les non-imposables....
en tout cas, pas moi non plus.
ras-le-bol d'être tondu pour une société qui régresse....

17.Posté par " VIEUX CREOLE " le 21/08/2015 00:42

MONSIEUR PIERROT DUPUY ,il faut faire preuve de plus d'objectivité : vous en êtes capable souvent ! C'est la raison pour laquelle je me permets cette réflexion qui ne plaira pas aux adversaires de Hollande vraisemblablement : tant pis : j'ai l'habitude de dire le fond de ma pensée ! Hollande agace et n'attire pas l’empathie de beaucoup de concitoyens : on le trouve" mou" pas assez " homme politique"à poigne , on l'accuse de ne pas faire les" bons choix",de trop vouloir" faire la synthèse" comme quand il était 1er Secrétaire du P.S. ...Il a certes commis des erreurs et des fautes ; c'est évident et je l'ai souligné a plusieurs reprises ,ici -même ! Mais n'a-t-il pris que des mauvaises décisions ? Je ne le crois pas ! Un ancien Ministre de Sarkozy a même déclaré en 2013 (ou 2014 ) ":si nous étions encore au pouvoir nous n'aurions pas fait mieux que lui" ! Et un grand journal de droite n'a-t-il pas écrit, fin 2012 :"le pays ne pourra vraiment se relever que d'ici 2016 ou 2017" ?La situation actuelle est toujours inquiétante ... Si ce que vous dites sur les actions et déclarations de de Hollande en 2013 et 2014 est plutôt exact, je ne partage pas tout à fait le reste de votre analyse sur plusieurs points...Des risques d'une nouvelle crise économique mondiale existent avec la crise boursière chinoise mais il ne faut pas oublier que la CHINE reste la plus gosse créancière du monde de plusieurs grands pays dont en 1er lieu les U.S.A. ...Vous semblez plus pessimiste que certains observateurs ou économistes européens et de quelques hommes de droite( à qui des admirateurs de Sarkozy ne manqueront pas d'affubler des qualificatifs peu sympathiques) ! ! Ils pensent que la croissance va revenir et le chômage baisser mais dans quel pourcentage ? Personne n'avance de chiffre ! !En tout cas ,nul ne peut prédire l'Avenir de la France , ni celui de l'Europe et du reste du monde d'ailleurs d'ici 2017 !!! Le secteur touristique serait trés satisfaisant cette année d’après les professionnels... .J'ai noté le large sourire du Président quand il a déclaré que de" toutes façons les impôts baisseront en 2016 : a-t_il desraisons d'être optimiste ?? Cela ne signifie pas qu'il a des chances d'être réélu en 2017, ni Sarkozy non plus de retrouver l’Élysée, d'ailleurs ! L'ancien Chef de l'Etat est, en effet, englué dans plus d'une dizaine de scandales ou d'affaires graves dans lesquels son nom est cité !!!

18.Posté par A mon avis le 21/08/2015 02:33

@16 VIEUX CREOLE : très bon commentaire.
Il ne faut pas attendre d'objectivité de Monsieur Dupuy qui déclare ouvertement faire campagne pour Alain Juppé.
Ainsi il faut prendre ses billets pour ce qu'ils sont : de la propagande d'un militant de Droite, (qui logiquement dénigre François Hollande et toute action de la Gauche) et non pas pour des articles de journaliste.

Exemple de dénigrement sans fondement (voire insultant), quand Monsieur Dupuy dit :
"La France a connu des présidents et des Premiers ministres qui manquaient de courage dans le passé. Mais là, je pense que nous battons tous les records."

Les preuves de décisions courageuses (et réfléchies à la différence des décisions de Sarkozy) ne manquent pas notamment en politique extérieure.

19.Posté par Le Parti Satanique ( PS ) le 21/08/2015 09:23 (depuis mobile)

La seule competance du parti socialiste est la fabrication de chômeurs!

20.Posté par KLD le 21/08/2015 09:32

ha , si Pierrot est pour Juppé, je suppose que didi 1er l'est aussi , aurait il eu un éclair et abandonné son gourou bling bling , sarkousy. ?

(Réponse de Pierrot Dupuy : Tu veux que je te dise? Je n'en sais rien et je m'en fous. Demande le lui. Pour ma part, je n'ai pas pour habitude de demander aux autres ce que je dois faire. Quand je suis quelqu'un, c'est par conviction. Pas par intérêt...)

21.Posté par véridik le 21/08/2015 09:52

ça fait longtemps qu'on sait que le président n'est pas élu pour servir les intêrets des français mais des 1% les plus riches qui l'ont aidé à se faire élire avec 'laide des médias ...

22.Posté par KLD le 21/08/2015 12:18

merci de ta réponse Pierrot , je me le tiens pour dit.

23.Posté par GIRONDIN le 21/08/2015 12:41 (depuis mobile)

19. KLD

+1 pour Juppé, je lui passe l'info.

24.Posté par KLD le 21/08/2015 12:55

c'est chouette hein Girondin , Pierrot se bonifie avec l'age. ( c'est un clin d'œil M. l'administrateur ! )

25.Posté par JORI le 21/08/2015 14:16

Je crois que tout est dit à travers les posts 6.Posté par Lokiel le 20/08/2015 20:13 et 13.Posté par DOM le 20/08/2015 22:16. Je rajouterais juste pour la baisse des impôts que désormais moins de 50% des foyers fiscaux français sont imposables. D'autre part rappelons-nous que Sarko avait prétendu que les "subprimes" américains étaient ce qu'il y avait de mieux pour l'économie mondiale. On a vu ce que cela a donné. Mais n'est pas économiste qui veut puisqu'aucun économiste étonnamment n'avait prévu cette crise (enfin, avant qu'elle n'ait eu lieu car après, tout était différent). Comme quoi cela me fait doucement rire quand on voit des économistes qui prétendent détenir des solutions!!. D’autre part rappelons nous également qu’alors que l’Allemagne citée en référence à tout de bras par la droite au pouvoir et encore aujourd’hui dans bien des domaines, a fait beaucoup mieux que nous sous l’ère de Sarko et durant la même crise qui nous frappait.

26.Posté par GIRONDIN le 21/08/2015 14:54 (depuis mobile)

23. KLD
Tu vois On est 3 sur l'île au - !

T'inquiètes le DR suivra le vent et tu sais que le vent est porteur!!!!LOL

27.Posté par le taz le 21/08/2015 15:06

@vieuxcréole et à monavis qui se rassurent... sur le désastre du socialisme...
de la fabrique des sans-dent, plutôt.

lisez, lisez...

lire ici : Baisse d’impôts : la promesse hasardeuse de François Hollande

comme je l'écris depuis bien longtemps, et pas besoin de la lucidité du monde.fr, hollande et ses rigolos sont paumés et la gestion de ce pays est hasardeuse, voire complètement amateur.

ce pays fonce droit dans le mur du chômage, de la non croissance et d'un vote FN très probable qui va mettre KO ce pays en 2017 pour de très longues décénies.

il aurait fallu une réelle baisse des dépenses sociales, qui n'a pas eu lieu.
il aurait fallu une réforme fiscale, qui n'a pas eu lieu
il aurait fallu un vrai plan de COMPETITIVITE, qui n'a pas eu lieu.... c'est que l'inversion de la courbe, quand on la cite pendant trois ans, il faut un VRAI plan d'actions, et pas cette comédie que nous joue hollande !

merci pour le mariage pour tous et je ne sais quoi encore d'inutile réalisé par hollande l'audacieux... on en rigole encore de l'audace....
et des résultats LAMENTABLES alors le monde a bénéficié de croissance...

28.Posté par JORI le 21/08/2015 15:41

26.Posté par le taz le 21/08/2015 15:06
Rappelez moi les excellents résultats de la droite à la fin de son mandat lorsqu'elle était au pouvoir. Vos propositions, des propositions que même la droite n'a pas su mettre en place!!. Pourquoi??. Je vous propose que vous portiez vos propositions au sommet des différents partis de droite et postuliez à la place de conseiller.

29.Posté par Boa Bill le 21/08/2015 16:08

Hollande a été un imbécile, tout énarque qu'il est, pour avoir été candidat en 2012 ! Il fallait laisser "le président le plus cher du monde" (c)Marianne gérer le merdier dans lequel il a mis la France en cinq ans ! Bilan non assumé puisqu'il a refusé d'en faire un !!!

Merci à 13.Posté par DOM le 20/08/2015 22:16 de rappeler les vérités criantes de l'échec du pire président de la cinquième république !

Juppé, pour avoir participé à "la sarkozye" n'est pas mieux même s'il reste respectable pour avoir servi de fusible au "roi fénéant" !

30.Posté par Dignité le 21/08/2015 16:12

post 6

Je vous ai lu avec beaucoup d'intérêt. Un article paru dans le dernier numéro d'alternatives économiques confirme votre analyse.
Les performances économiques de la France sont bien dans la moyenne des pays européens.
Par ailleurs, il faut comparer ce qui est comparable. En matière de chômage par exemple , certains pays considèrent que celui qui travaille 3 jours par mois n'a pas à figurer dans les statistiques du chômage. Dés lors, leur taux de chômage est bien inférieur à celui qui prévaut en France.
En Allemagne, pays sans SMIC, vous avez des gens qui ont besoin de 3 jobs par mois pour vivre convenablement .
Tous ces pays ont certes des indicateurs économiques "au vert" mais bien souvent au détriment des intérêts de leur population pauvre.
En France, les mesures prises par Hollande ont pesé sur tout le monde, notamment les plus riches, contrairement à Sarko qui ne voulait pas toucher aux riches parce qu'ils "créent" de la richesse d'où le fameux bouclier fiscal qui lui a pété à la figure.

31.Posté par JORI le 21/08/2015 16:23

2. 26.Posté par le taz le 21/08/2015 15:06
Rappelez moi les excellents résultats de la droite à la fin de son mandat lorsqu'elle était au pouvoir. Vos propositions, des propositions que même la droite n'a pas su mettre en place!!. Pourquoi??. Je vous propose que vous portiez vos propositions au sommet des différents partis de droite et postuliez à la place de conseiller.

32.Posté par Dom le 21/08/2015 16:43

Réponse a Pierrot Dupuis ;"je préfère la conscience à la consigne"

33.Posté par Lokiel le 21/08/2015 16:45

15. Une fuite inquiétante des gros contribuables? Et alors? Il y a certes de plus en plus de contribuables riches qui quittent la France, mais le calcul fait par les Echos est une mesure de cette accélération. Mais voyons ce que ça pèse dans le total: 3700 personnes sur plusieurs centaines de milliers de riches contribuables, 700 personnes sur 331010 pour les redevables de l'ISF. De plus, le nombre de contribuables "riches" augmente BIEN plus vite qu'ils ne partent: le solde est toujours positif. Et pour l'Etat cela rapporte plus. Donc on ne va pas verser une larme, loin de là.

Quant au nombre d'étrangers en France, il est stable en France (autour de 7% à 8%) depuis les années 90. Il y a eu une légère augmentation, pour l'essentiel due à l'augmentation des immigrés européens (majoritaires dans les migrants) . Démonstration en deux liens: http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/08/06/sept-idees-recues-sur-l-immigration-et-les-immigres_4467506_4355770.html

http://www.insee.fr/fr/mobile/etudes/document.asp?reg_id=0&ref_id=T15F037

34.Posté par A mon avis le 21/08/2015 17:09

@ 26 le taz :
........." comme je l'écris depuis bien longtemps, et pas besoin de la lucidité du monde.fr, hollande et ses rigolos sont paumés et la gestion de ce pays est hasardeuse, voire complètement amateur.".............

Vous avouez répéter depuis longtemps les mêmes fadaises sans arguments.
Prenez quelques minutes pour lire attentivement le post @ 6 afin de vous instruire !

Pour compléter @ 26 JORI : On a tendance à oublier l'état dans lequel la gauche a trouvé la France en 2012.
Par ailleurs, quel programme présentent Juppé ou Sarkozy ?

35.Posté par le taz le 21/08/2015 23:12

aux bisounours qui défendent bec et ongles leur grand audacieux..... avec moults chiffres indéchiffrables et totalement subjectifs, restez à croire que tout va bien finalement.
je ne rentre pas dans l'utilisation stérile des chiffres, on leur fait dire ce qu'on veut...
y compris que ça va très bien en france....

à part constater une croissance minable depuis des années,
à part constater une hausse de la fiscalité. 90 milliards d'euros depuis 3 ans...
à part constater une hausse CONTINUE du nombre de chômeurs,
à part constater un hausse de départs des contribuables,
à part constater une société qui se déteste de plus en plus,
à part constater l'augmentation des médecins/infirmiers agressés car soignant une femme (ce qui ne plait pas à monsieur... dans la société française, en france, après 2000 ans de progrès)
à part constater le REJET des politiques par les français....
à part constater les scores du FN, qui dépassent maintenant certains partis déjà grillés aux affaires, PS, UMP, etc...


le Monde.fr, majoritairement de gauche commence enfin à comprendre que ce type est paumé et fait des promesses hasardeuses.

lire ici : ça continue....Trois années d’errements et de revirements en matière de politique fiscale


Maurice Szafran, un autre qui devient lucide, ancien de marianne, écrit dans challenge :
lire ici : Impôts: l'incroyable incohérence de la politique fiscale de Hollande


Marc Vignaud, du Point.fr, nous parle des paris de hollande, paris risqués
lire ici : La baisse des impôts sera dévoilée fin septembre

Le chef de l'État fait, une nouvelle fois, un pari risqué sur la croissance.
voilà la méthode de cette cloche : faire des paris risqués... les 65 millions de français, qu'importe... il s'en fout !
la france dirigée à coup de paris sur la croissance, quand le parieur a des idées ANTI-CROISSANCE. qui marche en plus... ça fait trois ans que ça marche...
délirant.

ça me rappelle son voyage dans la silicon valley quand il demandait aux investisseurs américains de venir en france.... après avoir mis en oeuvre la taxe à 75%.
devinez qui a investit en france depuis ?

et cette année,
lire ici : Investissement en baisse de 1,6% au 2e trimestre : le grand échec de la priorité du gouvernement pour la croissance

bon, je pense que la france est perdue. faudra attendre une révolte et malheureusement, y'a que ça pour faire changer le système.
pass que même quand la droite est au pouvoir, la gauche, VOUS et d'autres bloquez les réformes nécessaires. et après, vous osez dire que la droite ne fait pas mieux...

arrêter de citer cette nullité de sarko, ça ne suffit même pas à cacher le désastre actuel.
c'est hollande l'audacieux qui est au pouvoir en ce moment...
je pourrais vous rappeler le lendemain de l'élection de hollande, sa toute GIGANTESQUE autorité qui devait faire plier merkel... z'allez voir, je vais renégocier le traité.
revenu le surlendemain avec le traité signé. 3 virgules changées, point.

grotesque et ridicule...

le début des mensonges et l'amateurisme FLAGRANT de hollande.
et depuis, le couple franco allemand n'existe plus.

tiens, faites comme hollande, un pari, devinez qui d'entre hollande et merkel sera ré-élu aux prochaines élections ???

36.Posté par komouniké le 22/08/2015 10:49

un bon article sur le sujet qui dit dans quel état de désespérance se trouve plongé le pays (les dessins aussi sont très parlants) :

37.Posté par Pamphlétaire le 22/08/2015 19:39

La rose est fanée depuis longtemps. C'est le rosier qui est pourri maintenant et qui pourrit l'environnement.
pourri, ie p. p. adj. et n. m.
Adjectif : Corrompu ou altéré par la décomposition.
Verbe : Pourrir : plusieurs définitions suivant le sens.

Fig. (Personnes). Qui est moralement corrompu, dégradé.
Incapable de supporter cette dure vérité : « Je suis un enfant faible et veule, lâche devant mes passions », il a voulu se voir comme un produit typique d'une société tout entière pourrie. Sartre, Situations III, p. 59.

Fig. (Personnes). Demeurer, rester dans une situation où l'on se dégrade, sans faire de progrès.
Corrompre (qqn) par de mauvaises influences.

Tu as pour ami un homme politique comme on n'en fait plus, qui veut à toute force rester pauvre, et ton rêve à toi, c'est de lui faire épouser une femme qui a trois cent mille francs de revenus, ou du moins qui le raconte ? Tu veux le pourrir ? J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. X, IV, p. 36.

38.Posté par Lokiel le 23/08/2015 23:36

33. Quand je lis des trucs comme "aux chiffres on leur fait dire ce qu'on veut", je m'inquiète pour le système éducatif français. Non, aux chiffres on ne leur fait pas dire ce qu'on veut. Mais les chiffres on peut les interpréter ou les présenter différemment pour servir une thèse. Votre post revient à reconnaître que vous n'avez aucun argument solide, appuyé sur des éléments objectifs. Dit plus simplement: vous n'avez pas d'arguments, juste un sentiment.

39.Posté par Lokiel le 24/08/2015 00:39

Je note d'ailleurs que lorsque Le Point donne des chiffres qui iraient dans le sens de votre sentiment, d'un seul coup, les chiffres on ne leur fait plus dire ce qu'on veut...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie