MENU ZINFOS
National

François Hollande: "Il ne peut pas y avoir de polémique ou d'affrontement" sur l'attentat de Nice


- Publié le Lundi 25 Juillet 2016 à 14:50 | Lu 934 fois

Face aux critiques qui fusent de toutes parts contre le gouvernement, pris dans une polémique sur le dispositif policier le soir de l’attentat de Nice, François Hollande soutient Manuel Valls et Bernard Cazeneuve.

En visite auprès de de militaires de l’opération Sentinelle à Vincennes, le président de la République a promis que "la vérité, la transparence seront établies".

"Il ne peut pas y avoir de polémique ou d'affrontement", a déclaré le chef de l’État.

Il ajoute : "C’est pourquoi le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve ont eu raison d'en appeler à la dignité, la responsabilité, tout en garantissant la transparence. C'est la justice qui doit établir la vérité et personne d'autre".




1.Posté par Eon le 25/07/2016 15:32

ça suffit ces recherches de coupables ... ces polémiques stériles venant de grands leaders politique de notre pays ...
La France doit aller de l'avant !
La France doit respecter les morts innocents des attentats !
La France ne doit pas reculer !
La France doit rechercher des solutions pour le mieux-être des français !

Dans la douleur , le désespoir , le mal-vivre dans les banlieues .... l'union de toutes les Forces vives françaises doit prévaloir sur les accusations amplifiées par une certaine presse ...
Vive l'Union des français !

2.Posté par bleu outre mer le 25/07/2016 15:46

"Face aux critiques qui fusent de toutes parts contre le gouvernement"

Et a propos de Mr Estrosi il n'y en a pas???

3.Posté par Pif le yinch le 25/07/2016 16:40

Je vois pas où est le problème. Si un flic fait une bavure on doit faire démissionner le préfet, changer de gouvernement ?
Normalement dans ce genre de cas, il y a des consignes écrites. Ce genre de choses ne se décide pas oralement ou au téléphone. Donc s'il y avait bien des consignes écrites qui n'ont pas été respectées, c'est la faute des flics qui ne les ont pas respectées. S'il n'y avait pas de consignes écrites, alors la responsabilité en incombe à des supérieurs hiérarchiques, qui qu'ils soient, mais entre les flics de terrain et le ministre de l'intérieur il y a des échelons. Le préfet, le directeur de la sécurité publique ...

Il aurait fallu quoi ? Que Cazeneuve fasse le tour de toutes les communes de France pour s'assurer lui-même que tous les dispositifs de sécurité étaient bien respectés ?

Si c'est pour en arriver là, autant privatiser la police et toutes les forces de l'ordre et de sécurité. Chaque maire de France aura la charge du recrutement, et on supprime le ministère de l'intérieur. Pareil pour les services de renseignement. Et vogue la galère.

Bientôt on aura des flics gauchistes qui ne feront plus leur boulot quand il y aura un gouvernement de droite, et des flics de droite qui ne feront plus leur boulot quand il y aura un gouvernement de gauche. Où on va, comme ça ? A chaque changement de gouvernement il va falloir renouveler tous les fonctionnaires du pays ?

4.Posté par le taz le 25/07/2016 17:34

mais par contre des morts, des mensonges, des pressions, un état d'urgence non respecté....

bref, il patauge encore dans ces déclarations naïves.

à quand de véritables professionnels pour gérer ce pays ????
je sais, c'est mal barré.

5.Posté par Dazibao le 25/07/2016 20:26

Il ajoute : "C’est pourquoi le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve ont eu raison d'en appeler à la dignité, la responsabilité, tout en garantissant la transparence. C'est la justice qui doit établir la vérité et personne d'autre".
........................................................

Quelle zistiss? Il est en décalage avec la réalité....
Celle de croire que la Zistiss est susceptible de rétablir la vérité .....

Quand j'entends les "gens" dirent qu'ils font confiance en la zistiss, j'entends le contraire..............

6.Posté par Le Corbeau le 25/07/2016 20:35

Il semble que si l'immigration est une chance, c'est aussi une charge pour le pays d'accueil.
En effet certains refusent l'intégration et commettent des attentats,des incivilités etc...etc...
Les frontières - avec Schengen - sont devenues des passoires.
On entre et on sort comme dans un moulin.
En voulant offrir au patronat une main d'oeuvre bon marché, on a importé aussi les nuisances pour tout le monde.
Gouverner, c'est prévoir dit-on, mais en l'occurence,il n'a rien prévu.
Il sait pourtant que certaines cultures - comme l'huile et le vinaigre - ne se mélangent pas.
Il semble que nous sommes sur un bateau à la dérive.
Le Commandant est-il devenu fou ????

7.Posté par SEVERIN le 25/07/2016 21:41

Vive les sans dents,255 morts en dix huit mois et autant de blessées sous la Présidence d'un GOCHO,notre HOLLANDOUILLE national.@1 sans moi la solidarité dans cette horreur vis a vis de nos pourritures de politiques GAUCHE comme DROITE.Ils ont la vie trop facile avec leurs gardes du corps et leurs voitures blindées.Malheureusement ,les victimes des attentats n'ont pas eu cette chance,in yab des Yvelines

8.Posté par LORHEIN le 25/07/2016 21:47

Trop facile FLAMBY, du recuit tes propos, arrête de pleurnicher, tu y as participé à la décadence de la FRANCE.

9.Posté par Tonton le 26/07/2016 04:14

Monseigneur Hollande,
il n'y a pas de polémique autour des attentats - mais il existe une polémique sur la tentative de faire disparaitre des preuves - et leur(s) commanditaire(s) (votre ministre d'intérieur - et peut être vous aussi??).


10.Posté par jiji le 26/07/2016 09:11

parce que demander des explications c'est faire de la polémique ?
quand des enfants se font assassiner froidement il faut s'habituer et ne pas poser de question ?
polémique selon le Larousse c'est un débat plus ou moins violent, vif et agressif...
bah si demander des explications c'est être violent et agressif ...

11.Posté par A mon avis le 26/07/2016 10:30

@ 9 Tonton : rectificatif : il y a une polémique sur les accusations à l'encontre du ministre de l'intérieur !

12.Posté par A mon avis le 26/07/2016 10:32

@ 7 severin : ça y est vous avez vomi ! vous êtes soulagé !

13.Posté par A mon avis le 26/07/2016 10:34

@ 10 jiji : "débat violent, vif et agressif" : en effet tout à fait le comportement de Estrosi et sa bande.

14.Posté par A mon avis le 26/07/2016 10:35

@ 8 LORHEIN : commentaire recuit !

15.Posté par bleu outre mer le 26/07/2016 11:33

Il suffit d'aller sur le Monde ou d'autre journaux, vous avez des bonnes questions qui sont posées et traitées, de manière impartial.
Non diriger vers des fins politiques. Zinfo vous avez du constater que des personnalités de droite qui avaient ouvert leurs bouches un peu trop vite. Depuis certaines révélation, nous ne les entendons plus. Mr Juppé avait été plus malin dans ces critiques et n'était pas rentré dans les jeux de Cioti et Estrosi. Sachant pertinemment la responsabilité d'un maire et de ce qui lui incombe. Je pense que si nous avions un gouvernement de droite. Zinfo aurait été traité différemment l'info. Je pense que les liens d'autres journaux aurait été mis. C'est pour cela qu'à un moment j'avais quitter Zinfo974 pour un manque flagrant de partialité dans les articles. Je ne vote pas en fonction de la couleur du partis plus en fonction de l'homme ou la femme et de son programme, mais la mauvaise fois de certain me donne une a tendance à aller voter ailleurs.

16.Posté par SEVERIN le 26/07/2016 16:52

@12 / A MON AVIS ??? F T G,dispensez-vous de lire ce qui vous intéresse pas,pourquoi perdre votre temps.
In yab des Yvelines

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes