MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

François Fillon : Entends nous !


- Publié le Mercredi 30 Novembre 2016 à 09:24 | Lu 465 fois

François Fillon : Entends nous !
Les tensions sur l’identité, la place de la religion dans nos sociétés contemporaines sont des sujets qui empoisonnent la France hexagonale. A tel point qu’une femme politique qui arbore un pendentif en forme de croix à la TV provoque la polémique de la semaine. On assiste à des débats totalement déconnectés de la réalité vécue par l’ensemble des Français. On est sur " le Titanic ", on coule mais on se demande encore si les rideaux des cabines de douche sont de la bonne couleur. Tout ceci est ridicule et alimente les peurs, les tensions et au final, les discours des extrémistes les plus démagogues.

La Réunion, malgré son chômage de masse, sa pauvreté insupportable, un illettrisme trop répandu et des perspectives économiques incertaines, peut apporter la sérénité d’une société cosmopolite à cette France divisée et apeurée. Evidement que nous pourrions avoir plus d’interactions entre les différentes communautés de notre île mais le simple fait que nous puissions vivre nos religions, nos traditions en harmonie, sans violence, sans polémique en replaçant toujours l’autre dans un contexte de vie et de parcours, nous permet au delà du vivre ensemble, de " vivre en paix ".

Alors quoi faire ? Les Réunionnais et leurs dirigeants politiques ont tout pour insuffler une nouvelle façon d’aborder la laïcité, le respect entre communautés et ainsi montrer la direction à prendre pour atteindre le " vivre en paix ". A La Réunion, nous vivons depuis 350 ans en paix (même si nous avons connu les affres de l’esclavage). Il n’y a jamais eu de violences intercommunautaires, car nous avons compris que la terre se partage avec l’autre. Que l’autre c’est moi dans le regard de mon voisin. Nous sommes tous différents et c’est dans la différence que naît la richesse. L’uniformité appauvrit l’homme, les débats et la capacité d’innovation. La Réunion cultive sa différence dans ce " vivre en paix ". En quoi ai-je besoin d’imposer mon mode de vie à mon voisin ? La société serait-elle meilleure si mon voisin m’était identique ? Sa différence met-elle en danger ma vie et ma liberté ? Evidemment que non !

Nous pouvons amener ce " vivre en paix " qui devra s’accompagner de plus de liberté. Nous crevons sous les normes, sous les impôts et la mise sous tutelle " sociale " de notre île. Une grande partie de la population n’a jamais connu le monde de l’entreprise. Elle vit de minima sociaux ou d’emplois aidés, or cette bouée de sauvetage est en fait une ancre qui nous tire vers le fond et nous empêche d’avancer. La Réunion tout comme la France a besoin de liberté, du retour d’un Etat plus réduit mais plus fort et surtout nous avons besoin d’un modèle économique à l’opposé de celui que nous connaissons. 

Nous avons pourtant tout sous la main.  Nous pouvons devenir la pépite de l’Océan Indien (et créer du travail pour tous). Pour cela nous devons nous débarrasser des chimères et se jeter dans l’aventure de La Réunion de l’excellence. Développer fortement nos productions de café Bourbon Pointu, créer une AOC (appellation d’origine contrôlée) vanille givrée île de La Réunion, développer la production et les AOC des fruits et légumes tropicaux réunionnais afin de diversifier les cultures agricoles, axer notre tourisme vers un tourisme d’éco-luxe, remettre en marche les industries développant les énergies alternatives (micro algues, énergie de la mer etc), créer un espace financier plus profitable aux investissements afin de capter les capitaux, pour développer notre tissu économique et parvenir à l’emploi pour tous, etc.

Nous avons tout pour réussir et même être le fer de lance d’une nouvelle France. Nos hommes et femme politiques doivent pouvoir mener ses combats pour 2017 et au plus haut niveau. La Réunion a, devant elle, un avenir incroyable, elle doit influencer les programmes politiques et s’inscrire dans l’Histoire du monde. Action !

David Noual




1.Posté par vanille le 30/11/2016 10:41

Sa différence met-elle en danger ma vie et ma liberté ?

Oui Monsieur une différence met en danger ma vie (attentats) et ma liberté(culture moyenâgeuse).
S vous n'admettez pas que la religion musulmane veut imposer sa culture, ses mœurs, ses coutumes, alors vous êtes un doux rêveur ou un utopiste ou peut être les deux à la fois.

Et arrêtez de nous saouler avec le vivre ensemble réunionnais. Il n'existe pas.
Les zoreys, les mahorais, les comoriens, vous aimez ?

Maintenant si vous estimez que l'indépendance de l'île règlerait tous vos problèmes, vous avez le droit de militer.

2.Posté par Denise le 30/11/2016 11:48

A la Réunion il y a une pauvreté insupportable !!! Et à Mada vous direz quoi ? eux ils ont pas les allocs.....

3.Posté par Pif le yinch le 30/11/2016 13:18

Perso, je crois absolument pas en une vie après la mort.
Je pense surtout que les religions ont été inventées pour exploiter la peur de la mort, pour faire accepter aux exploités et autres esclaves leur condition sous prétexte qu'après leur mort ils deviendront des princes.
Alors ceux qui croient encore à la vie après la mort, avec leurs histoires d' "esprit qui quitte le corps", ils me font pitié plus qu'autre chose.
Quand ils commencent à tuer au nom de leurs croyances, par contre, ils me donnent envie de les envoyer vérifier justement s'il y a bien une vie après la mort, comme ils le prétendent.

J'espère qu'un jour une organisation rassemblant tous les athées de France se créera, juste pour remettre les choses à leurs justes proportions.
Quand vous verrez le nombre de citoyens que ça représente en comparaison à vos "fidèles", vous comprendrez peut-être plus facilement pourquoi la laïcité est agréable.
Quand les religions étaient au pouvoir, elles s'imposaient sans scrupules, par la violence s'il fallait, et si un jour les athées décident de leur rendre la monnaie de la pièce, ça aura le mérite de les remettre à leur juste place.

Un minimum de chômage est essentiel, ça permet de disposer de réserves quand les salariés meurent, sont en longue maladie, sont enceintes ...
Ca évite d'avoir à recruter au bled des gens qui serviront de boucs émissaires aux xénophobes.

4.Posté par PFFF le 30/11/2016 14:32

oui et alors ? commençons par le faire ici ! avec une erica réunionnaise qui nous lache depuis qu'elle est à odinot et nous parle d'égalité , ou ca t'on dans ce vivre ensemble ?

5.Posté par union le 30/11/2016 15:31

enfin un message positif et d'espérance.

6.Posté par Zozossi le 30/11/2016 15:48

Et revoici Noual.

Ce marchand de com' (comprendre: brasseur de vent) s'était déjà signalé en octobre par un courrier particulièrement méprisable dans lequel il attaquait un candidat à l'élection de la Chambre de Commerce et d'Industrie.
Au lieu de s'en prendre à lui à la loyale, sur son programme, il trouvait adroit de faire dans la délation en "révélant" la présence d'un ancien militant Front national sur la liste de ce candidat, ce qui était de notoriété publique et ne gêne personne ici.

Non seulement Noual est un sectaire du genre filandreux, mais il n'a rien compris à la Réunion où, à peine arrivé, il prétend dicter aux Réunionnais ses fantasmes et ses préjugés.

Et voilà qu'il récidive dans ce petit papier de dévotion fillonneuse, prétexte pour lui à nous faire la morale en nous vantant la "société cosmopolite" de la Réunion (il sait ce que ça veut dire, "cosmopolite"? il a vu ça où à la Réunion ?), le gnangnantesque et mythique "vivansamb"...
Il fait même encore plus fort puisqu'il invente (mais oui: c'est ça la com…) un "vivenpaix" qu'il doit trouver si tellement hyper-chic qu'il nous le ressert trois fois !

Avec Noual, on a droit à tous les poncifs recopiés dans "L'Immonde" et dans "Le Vilragot":

-"Nous avons compris que la terre se partage avec l'Autre"?
Ben non, Noual; à la Réunion, chacun tient à son terrain.
Et si "l'Autre" me le pique, je le défends, ici comme partout dans le monde parce que je ne suis pas couillon.

-"L’Autre c’est moi dans le regard de mon voisin"?
C'est du bla-bla ronflant, Noual.
Il y a DES autres, pas UN autre.
Et chacun son regard.
On ne mélange pas tout ni tous.

-"Nous sommes tous différents et c’est dans la différence que naît la richesse"?
Il est en pleine confusion mentale, le Noual.
Il mélange toutes les sortes de "différences", les bénéfiques et les nuisibles; les normales et les anormales.
Si quelqu'un qui n'a rien à faire dans notre pays y vient contre notre gré, nous sommes fondés à le mettre dehors, et sa "différence" n'est pas une richesse si elle consiste à nous imposer des mœurs barbares inassimilables dans notre société, dont les individus partagent un mode de vie à préserver d'envahisseurs nuisibles.
Pas de société sans identité collective, à défendre si besoin est.

-Noual écrit : "A La Réunion, nous vivons depuis 350 ans en paix (même si nous avons connu les affres de l’esclavage)."

Hé, Noual!
Six ans passés à la Réunion ne vous ont pas permis de "connaître les affres de l'esclavage", même vous trouvez super -cool de causer chicos comme nos repentantistes-pays.

Alors, votre blabla conformiste rampant sur les dangers pour la Réunion des "discours des extrémistes les plus démagogues", vous pouvez vous le garder.

Ayez d'abord le courage de nommer le Front national, que vous désignez en faux-cul par les mots biaisés de la caste.

Ensuite, suivez l'actualité: Marine Le Pen termine une tournée réunionnaise où elle a fait un carton dans l'opinion.

Ce qui est déplacé chez nous, ce n'est pas ce qu'elle dit.
C'est le discours de bobo zoreil que vous nous attribuez sans nous connaître.

7.Posté par @zozossi le 30/11/2016 20:05 (depuis mobile)

Si votre discours reflète la société pour laquelle vous militez, non merci vous pouvez repartir avec elle. Noual comme vous dites, propose au moins quelques choses. Vous proposez quoi à part la haine de l'autre ? Rien !

8.Posté par Pascal le 01/12/2016 09:06

@ Zozossi: ++

Certaines gouyaves ont mal vécu leur "insertion" ou leur "intégration" à la vie locale tout simplement. Sous couvert de pseudo-philosophie inappropriée, ils tentent de masquer leurs frustrations tout à la fois en vantant l'existant et le priant de changer sans faire de bruit. Ceux-là ont surtout la prétention de nous faire "sortir dan' fénoir". Nous n'y sommes plus, néanmoins la réalité est conduite par quelques "bobos de réseau" comme celui-là qui continue malheureusement à tenir le réunionnais sous le joug. Nous pouvons devenir le "fer de lance de la France": A chacun son identité, à chacun sa fierté. Ce n'est également pas en disant se voir dans le regard de son voisin qu'on va démontrer "la planéité des aspérités des différences locales ethiniques, culturelles ou religieuses. Ici prévaut un racisme de classe sociale entretenu à souhait par le pouvoir de l'argent et des réseaux. Ce genre de discours est souvent tenu par quelques arrivistes qui sont venu chercher ici la bonne fortune. Si au royaume des aveugles les borgnes sont rois, il ne faut pas croire pour autant que tous les réunionnais sont nés derrière la lune. Alors attention du verbe dicter s'est décliné dictateur, petit ou grand.

9.Posté par Antifa le 01/12/2016 15:46 (depuis mobile)

Il y a beaucoup de commentaires tres FN. Apparemment le vivre en paix cela révulse les FN. Marine le Pen c'est bien une société de la haine qu'elle nous propose. Merci mr Noual pour ce bel article.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes