MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

France, mon pays, où te mènent-ils ?


- Publié le Mercredi 1 Octobre 2014 à 14:07 | Lu 338 fois

Et maintenant, que faut-il faire ? Comment vont-ils gérer, le Président et le gouvernement ? L’un est empêtré dans l’inefficacité et l’incapacité à redresser la barre, l’autre gouverne tout en jouant à la « roulette russe ».

Où sont les marges de manœuvre jusqu’en 2017 ?

Politiquement, les revers se concatènent. La dernière en date, les élections sénatoriales – dont les résultats étaient une chronique de défaite programmée suite aux récentes élections municipales, véritables bombes à retardement- ont encore davantage précipité le PS dans le fossé, en attendant l’abîme. 

Le sénat passe à droite. Comment gouverner et prendre les mesures adaptées et nécessaires pour enfin commencer à essayer de relever notre pays, son économie surtout. Le calcul absurde, mais qui peut devenir réalité, de regrouper les voix des frondeurs à celles de l’opposition dans un débat soumis au parlement en congrès, mettrait le gouvernement en situation d’échec…et mat.

D’un point de vue économique, les paramètres sont mal définis, et c’est pour cette raison (ajutée aux mensonges, aux hésitations et volte-face) que rien ne va, que la reprise n’est pas là, que la croissance est au plus mal, que donc les perspectives d’avenir meilleur s’estompent. Les moteurs de la croissance que sont la productivité des entreprises et la consommation des ménages sont en panne. Malgré leurs propos qui se voudraient rassurants.

La courbe de chômage ne baisse pas. Il faut encore patienter, dit-il. Mais comment pourrait-elle s’incurver puisque les créations d’emplois dans le secteur marchand sont inaudibles ? Les industriels sont eux-mêmes sont transparents (une volonté ?) mais demandent l’aide de l’état, des mesures en faveur des entreprises dont les coûts seront supportés par l’état (les contribuables) et les salariés. C’est un dialogue de « sourds et malentendants » savamment entretenu. Comment alors penser à réduire le déficit de la dette publique (elle n’est que de 2 000 milliards d’euros) ? Comment organiser le budget 2015, qui sera de toute façon déficitaire ? Celui de la sécurité sociale (un gouffre, un tonneau des danaïdes) ?

Les réflexions ont porté sur beaucoup d’éléments, l’augmentation des impôts (avec une valse hésitation puis un repli stratégique au vu de la grogne manifestée par les Français lors des dernières élections, et de la fronde au sein de la majorité parlementaire (déjà sèchement réprimée).
 
Que leur reste-t-il ? Au lieu de chercher l’argent là où il se trouve (regardez du côté des grosses entreprises et sociétés), les voilà qui mettent les retraités à nouveau à contribution, revoient à la baisse les droits des familles, ceux des étudiants. Bref, les personnes les plus fragiles de notre société, celles qui ont les plus grandes difficultés à joindre les deux bouts. 
 
Comme ils ne savent plus où ils vont et comment faire, ils programment inéluctablement la dissolution de l’assemblée nationale. Que vienne ce jour.




1.Posté par noe le 01/10/2014 17:00

Pour répondre ...
Je dirais "Dans la merde !" , si ça continue !
Heureusement que je possède encore mon Arche !

2.Posté par KLD le 01/10/2014 19:23

La Réunion , mon ile , oussanousava ?

3.Posté par polo974 le 02/10/2014 13:03

noé, regarde donc ce que veut dire Arch en allemand...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes