MENU ZINFOS
National

France et Allemagne proposent un plan européen de relance de 500 milliards d'euros


Dans une conférence de presse commune, Angela Merkel et Emmanuel Macron ont présenté le plan de relance qu'ils proposent aux pays membres de l'Union Européenne. Il s'agirait que la commission emprunte 500 milliards d'euros et les transfère aux Etats, régions ou secteurs économiques les plus touchés par le virus SARS-CoV-2.

Par Sarah Minatchy - Publié le Lundi 18 Mai 2020 à 20:12 | Lu 859 fois

Après des semaines de négociations, Allemagne et France ont réussi à s'entendre quant à un plan de relance européen, cet accord franco-allemand doit maintenant être validé par les autres membres de l'Union. L'accord prévoit que la commission européenne s'endette à hauteur de 500 milliards et répartisse la somme aux Etats, régions et secteurs économiques, selon leur degré d'atteinte par les conséquences de la pandémie.

Les 27 pays membres avaient mandaté la Commission européenne pour qu'elle planche sur un plan de relance, elle n'a pas encore rendu ses propositions, mas le couple franco-allemand, se considérant locomotive de l'Union, a trouvé un accord, qui n'était pas gagné il y a quelques semaines. En effet, l'Allemagne, tout comme les pays scandinaves et les Pays-Bas, ne voulait pas entendre parler de mutualisation des dettes. 

Si les Etats membres réussissent à s'entendre autour de ce plan, il faudra en préciser les contours, qui demeurent flous à ce stade. France et Allemagne souhaitent par exemple que les sommes attribuées favorisent la transition écologique. Les deux Etats souhaitent aussi la mise en place d'un contrôle des investissements, afin que les secteurs stratégiques (santé, défense, ou énergie) ne passent pas sous pavillon étranger, la crise sanitaire ayant brutalement démontré que la dépendance à la Chine, notamment, est dommageable.

Les deux chefs d'Etat appellent de concert à la création de "l'Europe de la Santé", tout d'abord par la mutualisation des stocks de masques et autres équipements médicaux, mais aussi par l'harmonisation des données sur le Covid-19. Il s'agirait aussi de discuter d'une seule voix avec les laboratoires pharmaceutiques afin que certains pays ne s'approprient pas le vaccin tant attendu.




1.Posté par La vérité si je mens ! le 18/05/2020 21:41

La monnaie de singe ?

Où en est notre bonne et vieille planche à billet ?

Il n’ y a jamais eu autant de pognons artificiels distribués par ces dirigeants .

Les gilets jaunes , que dalle au mois de novembre 2018
Les établissements hospitaliers , que dalle , des manifestation à la pelle …
Le plan de retraite , que dalle …
Les retraité.e.s , que dalle …
Les bas salaires , que dalles …
Etc … Etc …

Le couple franco-allemand , Merkel , Macron, se déconfinent , c’est vraiment les Ceaucescu ,

2.Posté par Thierrymassicot le 18/05/2020 22:25

Et bien voici une bonne nouvelle...En espérant que l'égoïsme des Pays-Bas ne fera pas capoter ou à minima retarder ce presque plan Marshall européen...Si cette crise pouvait ressouder les liens franco-allemands, quelle formidable chose pour l'Europe...A noter, que la volonté de la transition écologique est affirmée, j'espère que ce ne sera pas qu'un effet d'annonce, un voeu pieux.. Il faut bien évidemment mutualiser les dettes, mutualiser surtout la santé et la Défense...Les jalons pour nous amener vers la seule Europe qui vaille: Une Europe fédérale et pas des Nations, qui bloque, qui retarde......Macron et Merkel, si ce drame sanitaire, qui bien entendu va déboucher sur une énorme crise économique peut les avoir rapproché, c'est une sacrée opportunité pour une véritable construction de l'Europe sociale...Les Nations ont elles encore un sens aujourd'hui?? Certainement pas....Les particularité des terroirs peuvent, comme elle le sont en France être maintenues sans aucune difficulté dans une fédération étatiques européenne: la bouillabaisse, le cassoulet, les santons de Provence cohabitent en France..Le seul obstacle peut-être linguistique, je l'avoue...Mais l'anglais est compris partout! Mon Grand père originaire de St Jean de Bray avait un terrible accent ayant après Guerre vécu à Limoges toute sa vie n'était pas compris par mes potes, tant son accent était "terrifiant" : La berouette=la brouette: L'arbe=l'herbe..etc etc....Arrivé en Provence en été, j'vous raconte pas le langage avec les mains!! Et pourtant une même Nation...Bref, la langue est un blême sans véritablement être un blocage.

3.Posté par Jambalac le 19/05/2020 06:05

Coronavirus : la Commission européenne planche sur un "fonds" de relance "gigantesque" qui pourrait se situer "entre 1 000 et 2 000 milliards d’euros", indique Thierry Breton
...................................


Et à l'arrivée c'est seulement 500 milliards.....

4.Posté par parlamer le 19/05/2020 07:56

La réaction contre le politiquement correct, qui s’exprime ces derniers temps via la gestion quasi-mondialement uniforme de la crise du coronavirus, viendrait-elle d’Allemagne ?

Samedi 16 mai, mais le phénomène perdure depuis quelques jours déjà, des milliers de personnes ont manifesté dans plusieurs villes d’Allemagne contre les mesures de restriction des déplacements et des interactions visant à réduire la propagation du coronavirus Covid-19. Elles les accusent d’être liberticides et dénoncent une dictature.

L’Allemagne semble se réveiller d’une longue léthargie, quelques décennies, qui l’empêchait de contester la doxa véhiculée par la conscience morale universelle par rapport à la majorité des sujets sociaux, sociétaux et politiques. Le coronavirus semble être le détonateur de ce réveil d’un peuple bâillonné par de multiples lois liberticides. De consensuelle, l’Allemagne deviendrait-elle rebelle ?

Si le mouvement reste minoritaire, il prend assez de l’ampleur pour inquiéter les autorités : rien qu’à Stuttgart, 5 000 personnes ont été autorisées à battre le pavé, malgré les interdictions de grands rassemblements du fait de la pandémie. Des manifestations sont aussi attendues, comme déjà au cours des dernières semaines, à Munich, Berlin ou encore Dortmund, sous étroite surveillance policière.

Venus de la droite et de la gauche, les manifestants se définissent comme de défenseurs des libertés publiques et/ou des opposants aux vaccins. Un Allemand sur quatre dit comprendre ces manifestations, selon un sondage de l’institut allemand Civey.

5.Posté par Fils de Chasseur le 19/05/2020 11:17

Z oubliez pas de relance la rénion donnes
un peu des pourcents des milliards s il vous plait meme aux pauvres s il vous plait

6.Posté par Jean Le Monstre le 19/05/2020 11:17

" France et Allemagne souhaitent par exemple que les sommes attribuées favorisent la transition écologique. Les deux Etats souhaitent aussi la mise en place d'un contrôle des investissements"

Non !
Macron et Merkel souhaitent ... Ce n'est pas la même chose !

La "mutualisation des dettes", quelle horreur quand on est bénéficiaire comme l'Allemagne et les pays nordiques !
La "mutualisation des dettes". quel bonheur quand on est en difficultés, comme les pays du Sud !

Les français se sont faits avoir !
Non pas Macron ! Il a toujours voulu une.Europe libérale, avec une "mutualisation des dettes" variable : on la décrète quand le CAC40 est en difficultés, on l'interdit quand Le CAC40 est bénéficiaire.

7.Posté par le taz le 19/05/2020 14:05

qu'en pense le tribunal constitutionnel fédéral de Karlsruhe?
j'attends de voir à quel jeu joue merkel.
prudence...

et faites gaffe, macron, c'est la fuite en avant...

8.Posté par parlamer le 20/05/2020 08:31

"Mais le pire n’est pas là.
Alors que les résultats de la France figurent parmi les plus catastrophiques du monde, notamment à cause du refus dogmatique de Macron de fermer nos frontières, et du confinement totalitaire qu’il a imposé à la population française, il ose menacer, au nom de la démocratie et des valeurs de l’Europe, Viktor Orban, qui dispose de pouvoirs spéciaux le temps de la crise.

Pourtant, lui a fermé ses frontières de suite, et n’affiche que 400 morts, pour un pays de 9 millions d’habitants, contre 30.000 à Macron, soit, à proportion égale, neuf fois moins de morts que la France !

Macron est bien dans la lignée de Goebbels, sur le gros mensonge…"

9.Posté par le taz le 20/05/2020 14:12

et dans la fuite en avant, macron persiste et signe :

Masques : Macron affirme que la France n'a « jamais été en rupture »

ce type ose tout, c'est à ça qu'on le reconnait

bientôt, à force de communiquer (nous sommes en guerre) et une gestion des masques en avril plutôt qu'en janvier.... il affirmera que l'épidémie aura été une gripette très bien gérée...

c'est quand qu'il part ???

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes