MENU ZINFOS
Economie

France Relance : 2,6 millions d'euros pour lutter contre la pauvreté sur l’île


Dans le cadre du dispositif France Relance, le ministre de la Santé a annoncé un soutien de 100 millions d'euros pour des projets portés par des associations luttant contre la pauvreté. 2,6 millions sont orientés vers La Réunion où 21 projets ont été retenus.

Par - Publié le Jeudi 15 Avril 2021 à 11:20 | Lu 1925 fois

Le communiqué:

 
FRANCE RELANCE 
Soutien aux associations investies dans la lutte contre la pauvreté

Olivier Véran annonce un soutien exceptionnel de 100 millions d'euros à 33 projets nationaux et 576 projets régionaux, portés par les associations de lutte contre la pauvreté
 
Face à une crise épidémique qui pèse lourdement sur les populations les plus précaires, les associations de lutte contre la pauvreté jouent un rôle incontournable pour subvenir aux besoins de millions de foyers en difficulté. Afin de soutenir l'activité de ces associations et de leur permettre de toujours mieux répondre aux urgences sociales, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé,  avait annoncé un plan de soutien exceptionnel de 100 millions d'euros s'inscrivant dans le plan de relance national « France Relance ». Ce plan de soutien a pris la forme d'un appel à projet ouvert en novembre dernier, qui a réuni plus de 2600 candidatures. 33 projets nationaux et 576 projets régionaux ont été sélectionnés.


L'appel à projet avait pour objectif de couvrir un champ large d'actions : l'accès aux biens essentiels dont les biens alimentaires, l'accès aux droits, la lutte contre l'isolement et les actions « d'aller-vers », ou encore le soutien à la parentalité et l'accompagnement scolaire. Des projets de modernisation, de numérisation et de réorganisation des associations pour améliorer l'efficacité de leur action auprès des plus précaires ont également été pris en compte.

Un soutien exceptionnel à des projets locaux 

Au-delà des 33 projets nationaux retenus, le ministre a souhaité pouvoir soutenir l'action des associations au plus près des territoires. Les deux tiers des financements étaient donc consacrés à des projets d'envergure régionale ou infra-régionale.
 
10% de cette enveloppe était fléchée vers les départements et régions d'outre-mer pour tenir compte des spécificités sociales de ces territoires.

Les commissaires régionaux chargés de la lutte contre la pauvreté ont été chargés de piloter ces appels à projet et ont présidé un comité de sélection des projets solidaires dans leur région.

Au total, ce sont 576 projets régionaux lauréats soutenus dans toutes les régions pour un montant total de 53,4 millions d'euros. Ces chiffres ne concernent que les premiers résultats disponibles, une annonce complémentaire étant prévue pour les régions Centre-Val-de-Loire, Corse, Hauts-de-France, Île-de-France, Occitanie, Pays-de-la-Loire et Provence-Alpes-Côtes-d'Azur.
 
A La Réunion, 21 projets ont été retenus, pour un montant total de 2,62 M€.

Les projets retenus concernent l'ensemble du territoire de l'île et recouvre les 4 priorités
définies :
·         la lutte contre la précarité alimentaire et l'accès aux biens essentiels 
·         l'accès aux droits ;
·         le soutien aux familles, notamment pour l'accueil des enfants de parents demandeurs d'emploi et en insertion sociale et professionnelle ;
·         l'insertion sociale et professionnelle.
 
Les premières conventions de subventions seront signées dès le mois de mai 2021.
Retrouvez les projets lauréats.

« Mon exigence permanente, c'est qu'à cette crise épidémique ne s'ajoutent pas des drames humains. Or nous le savons, le quotidien de nos concitoyens les plus précaires a été durement touché par l'épidémie, et je tiens à saluer l'engagement des associations qui ont tendu la main depuis le premier jour à ces populations fragiles. Leur action jour après jour est déterminante. Cet appel à projet vient les soutenir dans leur combat. Par la diversité des projets sélectionnés, par le choix de soutenir des initiatives nationales comme locales, nous sommes fidèles aux valeurs de solidarités qui nous animent ».

« En cohérence avec les orientations de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, déployée depuis 2 ans sur notre territoire, et dans un contexte inédit de crise sanitaire, l'État accentue son action en faveur de la lutte contre la pauvreté dans le cadre du plan France Relance.
Cet appel à projet est inédit dans son ampleur et ses modalités.
Les 21 projets retenus aujourd'hui sont à la fois ambitieux et opérationnels. Ils ont pour ambition de toucher directement nos concitoyens aussi bien des territoires urbains que  ruraux des quatre arrondissements de l'île. Je remercie l'ensemble des acteurs associatifs qui se sont mobilisés pour répondre à cet appel à projets. Tous les dossiers n'ont pu être retenus, ce qui ne remet pas en cause l'intérêt et la pertinence des projets présentés. Restons mobilisés afin d'atteindre notre objectif commun : améliorer concrètement et durablement la situation de nos concitoyens les plus fragiles, confrontés notamment à la précarité alimentaire, aux difficultés d'accès aux biens essentiels et aux droits, aux défis de la parentalité et aux problématiques d'insertion sociale et professionnelles. »


Jacques Billant, Préfet de la Région Réunion


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par La tête gros bleu le 15/04/2021 16:45

Blablabla

2.Posté par Pascale le 15/04/2021 18:12

Encore de l'argent qui ira surtout dans la poche des riches :)

3.Posté par klod le 15/04/2021 18:29

"ce que tu feras au plus petit d'entre nous………."

ces références christiques sont toujours d'actualité . Bien .

4.Posté par aïl landeur le 15/04/2021 19:01

ridicule..

5.Posté par Giorgio le 16/04/2021 09:11

Encore des millions qui vont disparaître on ne sait où ??

6.Posté par Accusée Mayotte le 16/04/2021 18:57

Antennes a l'ancienne a Mayotte, vol prévu vendredi pour Run, revenir dimanche soir Dza, bien,un genre de Paris Marseille, comme d'habitude, les peu de gens investi y laissent notre respect, car ils s'occupent de l'humain,non plus le temps pour leurs familles, j'en ai connu, quand j'étais en version Misérables le film en vrai, Accusée Mayotte,je prendrai le relais.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes