MENU ZINFOS

Forum du business digital: NxSE 2017 a ouvert ses portes !

ANxSE 2017 c'est parti ! Au côté de Gérald Maillot, Président de la Cinor, partenaire majeur de l'événement, Philippe Arnaud, Président de Digital Réunion, a lancé le coup d'envoi de la manifestation ce mardi 3 octobre au Créolia. Présents également les représentants de la mairie de Saint-Denis, de la Cirest, de la Région Réunion et bien sûr les exposants et invités internationaux dont le Sud-Africain Alan Knott Craig, directeur de l'institut de recherches de Tourisme de Nouvelle-Zélande.

Mardi 3 Octobre 2017

Les partenaires de l'opération NxSE, Guy Martin, Vice-Président de la Cinor, Gérald Maillot, Président de la Cinor, Philippe Arnaud, Président de Digital Réunion, Vincent Payet, Région Réunion - Délégué aux TIC, à l’audiovisuel et aux multimédia, Lynda Lee Mow Sim, Région Réunion - déléguée à la coopération régionale, Jean-Paul Virapoullé, Président de la Cirest
Les partenaires de l'opération NxSE, Guy Martin, Vice-Président de la Cinor, Gérald Maillot, Président de la Cinor, Philippe Arnaud, Président de Digital Réunion, Vincent Payet, Région Réunion - Délégué aux TIC, à l’audiovisuel et aux multimédia, Lynda Lee Mow Sim, Région Réunion - déléguée à la coopération régionale, Jean-Paul Virapoullé, Président de la Cirest
Dans son intervention, le président a d'emblée souligné sa décision d'engager, dès le terme de l'édition 1, la collectivité pour un soutien massif du 2e Salon NxSE. "J'avais en effet pris conscience de l'opportunité incroyable pour notre territoire et la Réunion en général de contribuer à développer avec l’Afrique australe des relations de coopérations fortes pour ouvrir nos territoires et offrir à nos entreprises des possibilités de développement sur la zone".

Accompagner l'Afrique 

Il a évoqué l'appel des pays francophones d'Afrique à être mieux entendus. "Il y a pour eux un regret de ne pas être accompagnés par la France et l’Europe et de voir leurs start up et leurs jeunes talents happés vers les USA et l'Asie ….alors  que leur culture est francophone !", a ajouté Gérald Maillot qui situe l'enjeu. "Aujourd'hui, un corridor sur l’Europe et la France peut tendre les bras à ces pays : et il mène à La Réunion… Nous devons nous déterminer très vite et mettre en avant, voire renforcer notre offre".

La Cinor s'est ensuite félicitée du soutien privilégié de cette manifestation et de manière générale en appui des dynamiques portées par Digital Réunion. "Avec  près de 500 participants (contre 300 en 2016) et une soixantaine de speakers dont une trentaine d'invités internationaux, Digital nous offre une cuvée 2017 plus dense et diversifiée que la précédente", se réjouit le président Gérald Maillot.

Digital Réunion rappelle que la Cinor a été, souvenons nous-en, la première  à soutenir lors du portage du dossier de labellisation French Tech. Une labellisation qui a contribué à créer cette dynamique plus que jamais en marche. 

Thématiques en phase avec le Projet de Territoire

Autour du numérique, le territoire du Nord entend revitaliser toutes ses activités des plus traditionnelles et historiques aux plus émergentes et se réjouit que la Cinor accompagne plus spécifiquement trois thématiques.

Au sujet de L’agriculture connectée, le président Maillot a confié  être "attaché" à ce secteur et souhaite que la Cinor accompagne davantage son développement. "Notre Projet de Territoire, voté en avril 2016, l’avait intégré il y a maintenant plus d’un an. Pourquoi ? Parce que notre territoire agricole, pour une grande partie, peut créer des emplois et plus d'activités, à condition de l’ouvrir sur les nouveaux modes de production et de technologies, et de valoriser nos ressources agri/agro".

Concernant L’industrie du Futur, le Projet de Territoire engage la collectivité à créer de l’immobilier et valoriser du foncier pour soutenir le parcours immobilier de l’entreprise. "Parler d’industrie du Futur, c’est surtout permettre aux secteurs les plus traditionnels et créateurs d’emplois. Je pense à l’artisanat au travers de la petite économie productive, à se digitaliser et innover et à s’engager sur des voies jamais encore empruntées ici à La Réunion", a t-il souligné. 

Enfin, s'agissant de La smart city et de la thématique "Ville intelligente et connectée, mobilités durables et sécurité alimentaire et culturel", il y a selon la Cinor "des enjeux fondamentaux avec des innovations à canaliser".
 
Des projets présentés à l'Elysée 

De tous ces sujets et bien d'autres, la Cinor a eu l'occasion de les évoquer au plus haut sommet de l'Etat lors d'une rencontre en date du 27 septembre dernier à l'Elysée.

"Nous avons demandé à Paris de porter un nouveau regard sur La Réunion sur la base des nouveaux atouts de nos territoires. Je pense à l’économie bleue, les différents pôles de compétitivité numérique, le sport nature qui "monte en puissance", la flore locale ou encore l’économie circulaire. Lesquels peuvent nous permettre de créer des emplois et  mettre en avant le "Made in Réunion". 

La Cinor compte d'ailleurs utiliser la formidable tribune que vont offrir les Assises de l'Outre Mer pour porter un certain nombre de propositions, dont celle de disposer à La Réunion d'un représentant du ministère des Finances, de même que celui des Affaires étrangères. "Un tel dispositif pourrait nous aider à la mise en oeuvre rapide de projets à partir de notre île pour la zone océan Indien". 

C'est bien un président de la Cinor volontaire qui a présenté la dynamique actuelle de la collectivité visant à faire reconnaître le territoire du Nord, et La Réunion en général, comme une terre d’innovations et d’ambitions.

Un parterre fourni d'invités
Un parterre fourni d'invités

Gérald Maillot : "Nous avons demandé à Paris de porter un nouveau regard sur La Réunion sur la base des nouveaux atouts de nos territoires"
Gérald Maillot : "Nous avons demandé à Paris de porter un nouveau regard sur La Réunion sur la base des nouveaux atouts de nos territoires"

Des invités venus en grand nombre d'Afrique francophone (Sénégal, Cameroun, etc) qui ont entendu le message de la Cinor : "Aujourd'hui, un corridor sur l’Europe et la France peut tendre les bras aux pays africains : et il mène à La Réunion… Nous devons mettre en avant  notre offre"
Des invités venus en grand nombre d'Afrique francophone (Sénégal, Cameroun, etc) qui ont entendu le message de la Cinor : "Aujourd'hui, un corridor sur l’Europe et la France peut tendre les bras aux pays africains : et il mène à La Réunion… Nous devons mettre en avant notre offre"

Le Sud-Africain Alan Knott Craig, directeur de l'institut de recherches de Tourisme de Nouvelle-Zélande. Une intervention qui a captivé l'assistance
Le Sud-Africain Alan Knott Craig, directeur de l'institut de recherches de Tourisme de Nouvelle-Zélande. Une intervention qui a captivé l'assistance

La Cinor et la Cirest, deux des initiateurs de la démarche French Tech à La Réunion
La Cinor et la Cirest, deux des initiateurs de la démarche French Tech à La Réunion

Avec  près de 500 participants (contre 300 en 2016) et une soixantaine de speakers dont une trentaine d'invités internationaux, l'édition 2017 est déjà un succès
Avec près de 500 participants (contre 300 en 2016) et une soixantaine de speakers dont une trentaine d'invités internationaux, l'édition 2017 est déjà un succès

Le stand Cinor, situé à l'entrée du salon, accueille également nos amis de la Technopole et de la Sodiac
Le stand Cinor, situé à l'entrée du salon, accueille également nos amis de la Technopole et de la Sodiac


 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes