MENU ZINFOS
Faits-divers

Fortement éméchés, ils agressent un gérant de station et finissent à Domenjod


Les faits se sont déroulés le 30 août dernier dans la commune de Saint-Paul, aux alentours de 16 heures. Cinq jeunes gens, particulièrement éméchés, font une halte dans une station-service de la Chaussée Royale, sèment la terreur et finissent en garde à vue.

Par - Publié le Mercredi 2 Septembre 2020 à 17:17 | Lu 3115 fois

Il est 16h15 le 30 août dernier lorsqu'une Citroën C2 débarque avec 5 jeunes à son bord dans une station-service de Saint-Paul. Ils commencent à mettre la pagaille dans la boutique et aux pompes, notamment en obligeant le pompiste à ne pas faire payer le plein d'un scooter qui venait de ravitailler. Deux d'entre eux entrent dans le magasin. Le premier fait tomber un rack de magazines sans le ramasser quand le second s'allonge sur le congélateur.

Ne pouvant rien faire pour les arrêter, le gérant déclenche l'alarme de la société de sécurité et finit par appeler les gendarmes. Face à tout ce raffut, le père du gérant, en plein repas de famille, finit par venir voir ce qui se passe. Il ne s'en laisse pas compter et décide de leur tenir tête. Résultat, il subit des violences de la part des deux jeunes, et se verra décerner une ITT de 8 jours. 

Il refuse de se laisser interpeller et lance un joli "Fé bour a ou" en guise de présentation au militaire

Lorsque les gendarmes arrivent, deux des cinq jeunes prennent la poudre d'escampette. Sur les trois qui restent, un est interpellé et les deux autres mis hors de cause. Un des deux fuyards est interpellé par une deuxième patrouille, l'autre est introuvable. Fortement alcoolisé, il refuse de se laisser interpeller et lance un joli "Fé bour a ou" en guise de présentation au militaire qui l'arrête. Il comparait ce mercredi pour refus d'obtempérer, ivresse sur la voie publique et insulte sur un agent des forces de l'ordre. Âgé de 25 ans, il a la bagatelle de 22 mentions à son casier. Il devait se faire poser un bracelet électronique pour une période de 8 mois .... hier ! Zut alors, il était en garde à vue ... 

Le second fuyard est interpellé le lundi 31 à son domicile. Ce sont donc trois jeunes et élégants bipèdes qui sont présentés en comparution immédiate ce mercredi. À les écouter s'expliquer tous les trois, on comprend vite qu'ils se sont fait agresser par le gérant. Ils finissent par entendre raison et s'excusent des torts qu'ils ont causés après avoir entendu la procureure requérir, en plus de la prison, leur maintien en détention.

Au final, les trois partent directement à Domenjod sans ravitailler. Deux d'entre eux pour une période de 8 mois pour violences, le troisième prend 6 mois pour refus d'obtempérer, insulte et ivresse sur la voie publique. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par ali le kafhir le 02/09/2020 18:57

bien raconté régis


2.Posté par Me le 02/09/2020 19:12

8 mois ... pour un ramassis de gratelles pareils !!! C'est presque une incitation à recommencer je dirais. La preuve, celui à 22 mentions à son casier ajoutera désormais une 23è mention ... on attend quoi pour les mettre hors d'état de nuire ?? nous attendons la 37è mention ou il tuera quelqu'un pour mettre fin à leur petit jeu !!???

3.Posté par Ouais... le 03/09/2020 05:45

Post 2 comment? Je suis d accord avec vous mais, que faire pour les neutralisé ?

4.Posté par Jadore le 03/09/2020 07:26

Comme dab...je suis juste étonné que nos bleus ont réussi à les cueillir....

5.Posté par Jean le 03/09/2020 07:31

Incroyable...et la vie continue..dans qques mois il pourra ajouter une 23 eme condamnation à son palmarès...jusqu a ce qu il tue qqu un ou que qqu un s occupe de son cas...mais celui qui va faire ça aura lui des probleme avec la justice ..qui n aura pas su faire son travail. C est à dire protéger les gens

6.Posté par domingos le 03/09/2020 12:02

les articles de Régis Labrousse sont de plus en plus savoureux, et agréables à lire.
je me suis demandé si c'était pas Jules Bénard au milieu du texte.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes