MENU ZINFOS
Social

Forte mobilisation des fonctionnaires


Entre 1500 et 2000 personnes selon la police, 3000 pour les syndicats. La manifestation de la fonction publique a connu une forte mobilisation ce matin.
Le cortège est traditionnellement parti du jardin de l’Etat et s'est achevé à la Préfecture.

Par Melanie Roddier - Publié le Mercredi 15 Octobre 2008 à 16:11

Forte mobilisation des fonctionnaires
Depuis plusieurs jours les syndicats appelaient la population à se joindre aux cortèges. Cri d’alerte réussi puisque les fonctionnaires de la fonction publique ont été présents en masse aujourd’hui, avec une estimation minimum de 1700 personnes.
Tous ont élevé leurs banderoles colorées, dans la bonne humeur, contre la réforme des retraites, les suppressions de postes et contre une série de points précis qui portent, pour eux, atteinte à l’économie de la Réunion.
Postiers, infirmiers, administrations ou encore enseignants puisque c’est l’éducation nationale qui a été à la pointe du mouvement, le cortège a rassemblé les différents corps de la fonction publique… et même certains salariés du privé, car Patrick Corré l’a rappelé lors de son discours, "ce Jego qui divise, ce Jego qui triche, ce Jego qui manipule l’opinion publique, et qui cherche à opposer les salariés du privé à ceux du public, nous disons au secrétaire d’ Etat à l’Outre-mer, s’il n’est pas capable d’exercer sa fonction en toute sérénité, qu’il s’en aille".
Après plusieurs mois d’actions locales dont certaines n’ont pas connu le succès espéré par les syndicats, cette manifestation a le mérite d’avoir attiré un nombre plus important de fonctionnaires. Mais les revendications restent, sans surprise pour l’intersyndicale, sans réponses de la Préfecture qui "a pris acte des revendications exprimées aujourd'hui".
Le directeur de cabinet a reçu une délégation vers midi, qui lui a remis une motion de censure.
Les syndicats insistent une nouvelle fois sur la volonté du gouvernement actuel de monter les catégories socio-professionnelles les unes contre les autres alors qu’à terme, ils évoquent une "paupérisation de l’ensemble des salariés".
Aucun débordement n’a été à signaler, hormis une petite altercation entre les manifestants et un automobiliste impatient. Les forces de l’ordre ont maîtrisé cet épisode de colère qui est intervenu pendant le blocage des manifestants de la route. Paralysie de la circulation qui a duré environ 45 minutes, entre 12h15 et 13h.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes