MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Fort McMurray, vous connaissez?


Par Dr Bruno Bourgeon, président d'AID - Publié le Mercredi 11 Mai 2016 à 13:07 | Lu 486 fois

C’est une petite ville du Nord-est de l’Alberta, au beau milieu d’une splendide forêt boréale, qui, jusque dans les années 70, stagnait à 30000 habitants, essentiellement des trappeurs et tout ce qui gravite autour du commerce de fourrures.

On découvre un gisement, le plus important gisement de pétrole lourd au Monde, avec le Bassin de l’Orénoque : les sables bitumineux, autour de cette petite ville. Au début peu attirant, car très difficile d’extraction, ce pétrole lourd n’était que peu exploité. Puis le baril de pétrole s’est surenchéri progressivement, rendant ce gisement rentable. Les compagnies pétrolières ont investi les lieux, déboisé à tours de bras et de tronçonneuses, creusé jusqu’à 60 m de profondeur pour trouver les sables convoités. Fort McMurray a aujourd’hui 100000 habitants. Une ville sous la coupe réglée et privatisée des magnats du pétrole. L’Alberta est une province-pétrole.

Fort McMurray, vous connaissez?
Et voilà qu’un gigantesque incendie ravage la forêt boréale autour de la ville. Il couvre 1600 km2, soit quinze fois Paris, trois fois le Lac Léman, et oblige cette ville de la taille de Poitiers à se vider en 48 heures. Il est hors de contrôle. Il est attisé par une sécheresse séculaire, des températures caniculaires en cette période de l’année (30°C à cette latitude), et des vents de l’ordre de 40 km/h.
La désertion de la population de cette ville-fantôme a diminué la production, naguère de l’ordre de 3 millions de barils, de 1 million de barils par jour. Et, en ces temps difficiles pour les industries du pétrole non conventionnel, du fait de la guerre économique que se livrent Saoudiens et Américains, l’exploitation des sables bitumineux, manne du gouvernement canadien, ne devient plus rentable et est en train de s’écrouler. Toute une économie qui s’effondre, puisque les autres provinces envoient leurs ouvriers se faire exploiter dans l’Alberta. Pour l’économie canadienne, cet incendie est épouvantable, le dollar canadien étant indexé sur le gisement.

Et les experts d’en rajouter : « Dire que l’énergie fossile est l’avenir du Canada, c’est de la folie humaine ! » Pour deux raisons :
- La déforestation sauvage rendue nécessaire par l’exploitation des sables bitumineux, industrie la plus polluante au monde, est responsable de ces feux inextinguibles, car elle laisse à nu les brindilles et les branches et feuilles qui s’assèchent au vent et à l’absence de pluie ;
- Les records de chaleur observés sont liés au changement climatique induit par l’exploitation des énergies fossiles (entre autres). On marche sur la tête !
Que faire ? Peut-être ne pas s’y intéresser et abandonner cette province à son sort. Et prier pour qu’elle laisse ses sables en terre… Ou que l’incendie s’arrête…

Dr Bruno Bourgeon, président d'AID




1.Posté par JMT97400 le 11/05/2016 18:16

la suite sur ce thème sur le site AID: http://aid97400.lautre.net/spip.php?article1440

2.Posté par Alain Busser le 12/05/2016 12:40

L'instinct de survie de l'espèce a laissé place, chez le prétendu humain, à l'instinct de survie de l'individu, puis à la recherche du profit maximal et immédiat. "Après moi le déluge" disait le roi Soleil; après moi le réchauffement disent les décideurs d'aujourd'hui...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes