Education

Formations paramédicales: Le nombre d'étudiants a augmenté de près de 50% en 8 ans

Mardi 6 Septembre 2016 - 09:30

Formations paramédicales: Le nombre d'étudiants a augmenté de près de 50% en 8 ans
1067 futurs aides-soignants, ambulanciers, sages-femmes, auxiliaires de puériculture ou encore ambulanciers font actuellement leur rentrée. Dans l’île, neuf instituts de formation chapeautés par le CHU et financés par la Région et l’Europe, proposent des formations dans le paramédical.

Des carrières qui ont le vent en poupe puisque selon le CHU, le nombre d'étudiants et d'élèves a augmenté de près de 50% en 8 ans, porté notamment par la création de l’institut Régional des Infirmiers Anesthésistes diplômés d'Etat (IRIADE), de l’institut de formation en masso-kinésithérapie (IFMK) et par l' augmentation des quotas infirmiers en 2006, 2007 et 2009. 

Pour le CHU, "les formations paramédicales favorisent l'émergence de professionnels compétents dans le soin, la prévention, le dépistage, le diagnostic et la recherche. Elles permettent de développer les capacités des futurs professionnels dans les disciplines de la santé et ainsi de participer à la sécurité des soins et à la démarche qualité des établissements de santé".

Durant leur cursus, les étudiants alternent entre enseignements théoriques et cliniques avec des stages pratiques organisés dans 300 services de soins et autres structures d’accueil privé à La Réunion mais aussi à Mayotte, en Hexagone et dans d’autres pays européens.
Lu 6599 fois



1.Posté par SF le 06/09/2016 10:00

Les sages-femmes sont des professionnelles médicales. (et non paramédicales)

2.Posté par PEC-PEC le 06/09/2016 10:15

Un peu de précision, ne pas confondre le médical et le paramédical !
Le médical regroupe les professions qui prescrivent, le paramédical ne peut prescrire...
Ce ne sont pas les mêmes niveaux ni les mêmes cursus. Les dentistes, sages femmes, sont des médicaux. Les infirmiers, aides soignants sont des paramédicaux....Et je suis sur que ces professionnels tiennent à la différence.
La langue française a l'avantage d'avoir des mots pour tout, c'est bien ce qui la rend si compliquée. Utilisons le mot juste au bon moment, merci.
(Oui je sais c'est Ch.... et c'est des paroles de vieux c...., je sais aussi !)

3.Posté par ESI le 06/09/2016 12:41 (depuis mobile)

Et les infirmiers? Ce sont des paramédicaux mais ils ne sont pas cités.

4.Posté par sophie le 06/09/2016 16:42

c'est tres bien que la collectivité soutiennent nos jeunes dans leurs étuides

5.Posté par TETES DURES .... le 06/09/2016 20:30

1.Posté par SF le 06/09/2016 10:00

Vlan dan les dents .....idem pour les infirmières dur métier et celles qui participent à ta guérison
Pierrot qui sa la fé le l'article ? et tu en sais un rayon depuis ....à moins que tu es tombé sur des pimbêches

6.Posté par Anduril974 le 07/09/2016 05:18 (depuis mobile)

Euh dsl pec-pec mais les infirmiers ont le droit de prescrire aussi (pas autant de choses que les médicaux c''''''''est certain)... ta définition n''''''''est pas bonne.

7.Posté par L'Ardéchoise le 07/09/2016 12:53

Les IDE n'ont le droit de prescrire QUE des dispositifs médicaux selon une liste pré-établie, sans aller à l'encontre des prescriptions du médecin.
Ceci pour désencombrer les cabinets médicaux en évitant que les gens ne viennent que pour avoir leur ordonnance de gazes, pansements ou autres... (ordonnance car dispositifs donnant lieu à remboursement dans des cas précis).
Alors bien d'accord avec PEC-PEC, ne comparons que ce qui est comparable (ce qui n'enlève aucun mérite aux paramédicaux bien sûr !).

8.Posté par étudiant sage femme le 19/09/2016 13:56

Merci SF ! nous sommes une profession MEDICALE !
Et la région nous finance tellement bien que le 1er versement de bourse on l'a que en décembre .... en attendant si zot lé o cul ben manz sardine ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter