MENU ZINFOS
Social

Fondation Abbé-Pierre : "On voit émerger l’envie de se sortir de la rue"


Le 13 octobre est la journée internationale du sans-abrisme. Pour l’occasion, la fondation Abbé Pierre organise une journée pour découvrir les accueils de jour. Les trois Boutiques Solidarité de l’île ouvrent leurs portes au public, avec au programme des expositions, des débats et un repas partagé.

Par Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com - Publié le Jeudi 13 Octobre 2016 à 12:01 | Lu 2615 fois

Sonia Houas-Trabelsi Responsable de la Boutique Solidarité de la Fondation Abbé Pierre.
Sonia Houas-Trabelsi Responsable de la Boutique Solidarité de la Fondation Abbé Pierre.
Il n’y a rien à vendre dans les "Boutiques Solidarité", juste un peu de chaleur humaine à disposition des SDF, "venus consommer cette solidarité" explique Sonia Houas-Trabelsi Responsable de la Boutique Solidarité de la Fondation Abbé Pierre de Saint-Denis. Le terme a d’ailleurs été choisi par L’Abbé Pierre lui-même.
 
À l’occasion de la journée internationale du sans-abrisme, tous les accueils de jour au niveau national et régional ouvrent leurs portes à la société civile, aux élus et aux personnes démunies. "On leur explique notre mission, notre offre avec une thématique cette année axée sur la santé et la précarité" précise Sonia Houas-Trabelsi.
 
Tous les jours, les Boutiques Solidarité offrent un petit-déjeuner et mettent à disposition une laverie ainsi que des douches et des sanitaires aux sans-abris. Des partenaires conventionnés tel que l’hôpital offrent des soins médicaux tous les quinze jours. Une assistante sociale et une équipe de psychiatrie viennent renforcer cette action.
 
95% d’hommes et 5% de femmes SDF
 

Parmi les activités proposées, des cours de cuisine.
Parmi les activités proposées, des cours de cuisine.
La fondation offre également un accompagnement et une adresse administrative pour l’insertion. La capacité d’accueil du centre est de 110 personnes mais les locaux de Saint-Denis en accueillent 75 en ce moment.
 
"Il y a eu une évolution dans la population que l’on a accueillie. Il y avait beaucoup de femmes SDF ou dans des squats. Aujourd’hui c’est une population plus isolée, vieillissante et SDF de puis longtemps donc très peu mobilisables. Cette population est composée à 95% d’hommes et 5% de femmes qui peuvent par ailleurs se faire héberger mais qui viennent pour le lien social et une envie d’être accompagnées."
 
"On voit émerger l’envie de se sortir de la rue"
 

Une buanderie et des douches sont à disposition des SDF.
Une buanderie et des douches sont à disposition des SDF.
Le retour n’est pas immédiat mais Sonia Houas-Trabelsi observe avec satisfaction les personnes accueillies "se mettre debout" après un moment difficile. "Souvent ils sont brisés par leur histoire, par la chute brutale de la rupture familiale. Petit à petit ils reprennent confiance en eux et on voit émerger l’envie de se sortir de la rue."
 
S’ensuit alors l’accompagnement social, avec une domiciliation pour les démarches administrative, un service informatique, un suivi à travers toutes les initiatives. "Nous n’avons pas de critère de temps, avec un rendement à la fin de l’année. Ce qui est important, c’est de laisser la personne avoir l’envie de s’en sortir" précise Sonia Houas-Trabelsi.
 
La Boutique Solidarité à été créée en 1994 et installée rue Général de Gaulle à Saint-Denis depuis 2001. L’équipe est composée de quatre salariés et cinq bénévoles, des médecins, des infirmiers ou même des personnes simplement venues discuter autour d’un café.
 



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes