MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Fonction publique territoriale : L’UNSA plus que jamais mobilisée pour un plan de déprécarisation


- Publié le Vendredi 7 Octobre 2016 à 17:51 | Lu 771 fois

Fonction publique territoriale : L’UNSA plus que jamais mobilisée pour un plan de déprécarisation

La phase de consultation des partenaires sociaux sur le projet de loi Egalité Outre-Mer, a été l’occasion pour l’UNSA Territoriaux de la Réunion de rappeler à nos décideurs nationaux la situation catastrophique de nos agents territoriaux en termes de précarité de leurs statuts. Cette situation s’est d’autant plus dégradée avec la loi  du 12 mars 2012 et le décret du 24 décembre 2015 qui exclut dorénavant totalement du statut les agents non-titulaires.

Lors de nos différentes rencontres, nous avons ainsi exprimé de manière déterminée que pour nous, l’égalité réelle pour notre territoire ne pouvait se faire sans la mise en œuvre d’un véritable plan de résorption de cette précarité et cela sans attendre encore 20 ans.

Au mois d’août 2016, profitant de son séjour dans l’île, l’UNSA Territoriaux a pu s’entretenir sur ce sujet avec Madame Ericka BAREIGTS, alors Secrétaire d’Etat à l’Egalité réelle. Madame la Secrétaire d’Etat s’était engagée à étudier au plus prêt ce dossier au regard de ses nouvelles fonctions et des récentes évolutions des textes statutaires des agents territoriaux non-titulaires. Rendez-vous nous était donné à la mi-octobre pour faire un point sur la situation. Depuis madame BAREIGTS est devenue Ministre de l’Outre-mer. Nous restons attentifs au respect des engagements pris.

Le 16 septembre 2016, à l’occasion d’une réunion de travail concernant Mayotte avec Mme Annick GIRARDIN, Ministre de la Fonction Publique, nos responsables nationaux, forts des éléments que nous leur avions transmis, y ont reformulé notre demande à savoir que la loi égalité réelle dans les Outre-mer crée un dispositif permettant la titularisation d’agents non titulaires appelés « intégrés » de la Fonction Publique Territoriale.

Dans ce contexte de mobilisation des forces de l’UNSA sur ce sujet, nous notons avec satisfaction que le dossier spécifique des agents non-titulaires de la Réunion sera mis à l’ordre du jour des réunions de formations spécialisées du Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale (CSFPT) qui se tiendront le 13 octobre et le 10 novembre prochains . 

Lors de ces échanges entre les syndicats nationaux représentatifs et le Ministre de la Fonction Publique, des représentants de l’UNSA territoriaux de la Réunion seront présents. Nous participerons activement dans les formations spécialisées rattachées au CSFPT afin de faire connaitre la grande précarité dans laquelle se trouve les agents territoriaux de la Réunion et d’apporter des réponses adaptées à cette situation particulière. Notre objectif étant que «  tout comme leur homologue métropolitain, les agents non-titulaires de la Réunion doivent pouvoir bénéficier d’un plan de déprécarisation – loi du 12 mars 2012 ».

Le règlement de cette situation serait un véritable élément d’égalité réelle.

Secrétaire Général de l’Union Régionale, JAYME Patrick





1.Posté par Philippe le 07/10/2016 19:36

Nous espérons que lors des réunions du csfpt, une solution soit trouvée, en attendant nous mange salade verte non assaisonnée.

2.Posté par Question pas bete le 09/10/2016 06:59 (depuis mobile)

Partagez la sur rem...la seule solution!

3.Posté par mi crois pu zote le 09/10/2016 11:31

le vrais probleme c'est que nous vive avec le tresse gros probleme la mairie st de denis ce que l' unsa i denonce pas c'est que le maire la pou mete tout son militant pou controle les service et que les encien le mi de cote demoune le mor y mete titulaire et saque y gagne pu travaille avec un arret maladie longue dure y mete titulaire ou sa nous sava zote lé menteur et complice avec le maire band emprofiteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes