Société

Florilèges 2017: Une 34 édition en l'honneur de la Rose Bourbon

Mercredi 4 Octobre 2017 - 14:11

Florilèges 2017: Une 34 édition en l'honneur de la Rose Bourbon
Auréolé du "Trophée de la croissance verte et bleue" délivré avant son départ par la ministre de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie, Ségolène Royal, le maire du Tampon entend poursuivre sa politique de végétalisation de la ville qui passe notamment par la traditionnelle fête des Florilèges.

Pour cette 34e édition, du 13 au 22 octobre, l’organisation mise sur les jardins suspendus mais également sur la Rose Bourbon à l’occasion de son bicentenaire. "Une variété de rose, hybride entre la rose de Damas et de Chine apparue spontanément au 19e siècle, qu’il s’agit de préserver", précise Jacques Maria de l’association Jardins Créoles. Conférences et ateliers sont ainsi programmés en l'honneur de la reine des fleurs. 

53 horticulteurs proposeront ainsi leurs marchandises dans un Parc Jean Cambiaire, à 2 euros l’entrée, réaménagé "pour une meilleure visibilité". L’objectif premier de la manifestation étant de promouvoir la filière horticole qui se porte plutôt bien malgré "les risques climatiques et une importation qu’il nous faut stabiliser", souligne Jean-Bernard Gonthier président de la Chambre d’agriculture. 45 millions de chiffre d’affaires selon l’Union des horticulteurs et pépiniéristes de La Réunion (UHPR).

Florilèges c’est aussi la partie foraine sur la place SIDR 400 en plus de la fête commerciale. En tête d’affiche, Kalash au tarif de 10 euros les 18 et 21 octobre "pour les plus jeunes" et pour "ceux attachés à notre culture et notre patrimoine, comme moi", indique André Thien Ah Koon, Ti Coq Vellaye, Frédéric Joron ou encore Thierry Gauliris. 

Et pour réduire les nuisances sonores, le podium a, cette année, été réorienté "vers Saint-Denis pour mieux amortir le bruit" . L’année dernière de nombreux riverains de la place SIDR 400 s’étaient soulevés contre l’installation du podium principal positionnés vers la Plaine des Cafres.

En 2016, 300 000 personnes s’étaient rendues aux Florilèges.
-------------------------------------
Tout le programme ici.

PB
Lu 4215 fois



1.Posté par crecu le 04/10/2017 14:20

Ben il faut inviter Marie Rose Won Fah Hin comme marraine , une rose pouvant en cacher une autre...

2.Posté par ZembroKaf le 04/10/2017 14:22

Et pour réduire les nuisances sonores, le podium a, cette année, été réorienté "b[vers Saint-Denis pour mieux amortir le bruit" .
]b
Le Grand Raid...du Bruit...par TAK...avec une arrivée...aux...2 Canons....lol !!!

3.Posté par Hm le 04/10/2017 20:08 (depuis mobile)

Allez tampon y fait la fête mais not marmaill n’a point école à cause de ce guignol trop bien maquillée a près de 80 ans son cheveux nana 50 ans ,en ce qui concerne le cerveau par contre j’ai des doutes

4.Posté par Simone le 05/10/2017 08:22

Florilège est la première manifestation grand public de La Réunion, depuis des décennies. C'est une manifestation festive organisée sur fond d'horticulture d'excellence : c'est un secteur en pointe dans lequel nous sommes très bons ! Bravo à TAK d'avoir créé et ressuscité cette fête qui fait maintenant partie de notre culture locale. Bonnes florilèges à tous les Réunionnais.


5.Posté par Jean-Maire le 05/10/2017 08:25

u[J'adore les florilèges. J'y vais depuis 34 ans, avec mes enfants et maintenant mes petits enfants.
C'est une occasion pour nous de nous détendre, de penser à autre chose, même si on doit faire attention à ne pas trop dépenser, d'écouter des bons concerts, de faire la fête.
En plus, c'est bien surveillé, on se sent en sécurité.
Bravo à Florilèges !!!!


6.Posté par @HM le 05/10/2017 08:33

Vous êtes totalement aigri !
Il faut pas mélanger les choses. A vous écouter, il faudrait tout mettre sur les écoles ( pour continuer d'entretenir la fumisterie de certains enseignants ) et plus rien ailleurs :

- Pas de logement social,
- Pas de routes,
- Pas d'eau potable et d'assainissement,
- Pas de transports en commun,
- Pas d'eau agricole,
- Pas d'université,
- Pas de crèches, de centres de loisirs
- Pas de soutien au commerce ( ville attrcative, zones d'activités ....)
- Pas de tourisme,
- Pas de loisir....

Géniale votre vision de la commune idéale !!!

Moi, contribuable de 41 an, tamponnais, père de jeunes enfants tamponnais, consommateur tamponnais, je n'ai pas envie de ça !!!!

PS : sur l'apparence et l'âge du capitaine, vous confirmez l'expertise de votre analyse !

7.Posté par que dire le 05/10/2017 09:00

Monsieur le Maire offrez un bouquet d'atsem aux écoles

8.Posté par Dozen le 05/10/2017 09:53

Vu ce qu'on entend dans les rues du Tampon, le Florilege cette année ca va etre folklorique.
Rendez vous le 12 ! xD

9.Posté par yab430 le 05/10/2017 10:56

et donc les travaux effectués l'année dernière pour le positionnement du podium n'auront servis qu'une fois???

10.Posté par Soyons raison nable le 05/10/2017 21:36

2 euros l'entrée...de quoi financer pour l'an prochain quelques ATSEM.. merci André de montrer l'exemple aux autres maires. !!

11.Posté par Pro No Stick le 05/10/2017 21:40

Coût d'une ATSEM en contrat "normal" : (SMIC + cotisation patronales) x 12 mois = 1600 x 12 = 19 200 euros

300 000 personnes à 2 euros => 600 000 euros
+
nombre personnes à 10 euros => ?

cela fait au minimum de 30 ATSEM , de quoi satisfaire certaines écoles bien en peine...

ALLEZ ANDRé, YES YOU CAN (à sucre)

12.Posté par ... le 06/10/2017 14:33

Que ceux qui réclament des ATSEM à la mairie et clament tout savoir retournent un peu sur les bancs des écoles : vous n'avez rien compris dans la répartition des compétences et vous osez vous positionner en donneurs de leçons. Beaucoup de ceux qui manifestent en ce moment feraient couler notre commune en moins de temps qu'il faut pour le dire! Certes notre système de fonctionnement a atteint ses limites en terme d'organisation dans les écoles (et l'éducation nationale y est majoritairement responsable) mais ce n'est ni en agissant comme vous le faites ni en voulant empêcher le travail des autres secteurs que vous y changerez quelque chose. Vous prétendez être des parents exemplaires et attentionnés apparemment : alors soyez un peu cohérents et cessez de donner à vos enfants des leçons de pseudo courage. Comme si pour "sauver" X il fallait tuer "Y"!!! Réfléchissez avant d'agir, il serait peut-être temps de vous pencher sur autre chose que votre éventuelle place à la supposée prochaine mandature.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter