MENU ZINFOS
Société

Fleurs de CBD : "Nous ne pouvons que nous réjouir" de la décision du Conseil d'Etat


Le Conseil d’État a suspendu ce lundi l’arrêté interdisant la commercialisation de la fleur de chanvre contenant du CBD, la molécule non psychotrope. Une décision qui n’étonne pas Benjamin Coudiret de l’association Chanvre Réunion.

Par Stéphane Pierrard - Publié le Mardi 25 Janvier 2022 à 12:00

Fleurs de CBD : "Nous ne pouvons que nous réjouir" de la décision du Conseil d'Etat
La décision n’est pas définitive. En attendant, les producteurs de chanvre peuvent souffler. Ils ont obtenu gain de cause devant le Conseil d’État dans le cadre d’un référé suspension. La juridiction administrative suspend à titre provisoire l’interdiction de commercialiser à l’état brut des fleurs et feuilles de certaines variétés de cannabis dont la teneur en THC est inférieure à 0,3 %. Une victoire pour les producteurs de CBD, l’autre molécule de la plante utilisée notamment pour un usage médical. 

"Le juge relève que ce seuil, en dessous duquel les produits sont dépourvus de propriétés stupéfiantes, est celui que retient la règlementation pour autoriser la culture, l’importation, l’exportation et l’utilisation industrielle et commerciale de certaines variétés de cannabis", indique par voie de communiqué le Conseil d’État. Dans les mois qui viennent, le Conseil d’État étudiera le dossier sur le fond. Pour l’heure, l’arrêté du 30 décembre du gouvernement interdisant de commercialiser à l’état brut des fleurs et feuilles est suspendu.

Un arrêté "en décalage avec la réalité"
 
"On s’attendait à cette décision compte tenu des recours. Nous ne pouvons que nous en réjouir pour la filière", indique Benjamin Coudiret, président de l’association Chanvre Réunion, composée d’une soixantaine de membres dont des agriculteurs. Plusieurs expérimentations ont déjà été menées par l’association dont l’objectif est de "promouvoir et organiser le développement d'une filière locale réunionnaise de production, de transformation et de commercialisation de chanvre dans une perspective de diversification végétale et de transition agro-écologique"

"C’est compliqué à La Réunion d’avoir des bonnes variétés sur le catalogue français. Elles ne sont pas forcément adaptées ici à La Réunion. Les agriculteurs sont obligés de s’équiper. Si en plus, nous devions transformer la production sous forme d’extrait de chanvre, ça nous obligerait à financer encore de nouvelles machines, comme une plateforme d’extraction", souligne Benjamin Coudiret. Le gouvernement avait pris un arrêté le 30 décembre dernier pour interdire la commercialisation des feuilles. Une décision politique pour Benjamin Coudiret qui considère que cet arrêté a été décidé pour "montrer une position très ferme du gouvernement" mais qui est "en décalage avec la réalité".

L’association attendait cette décision pour lancer la production des fleurs. Auparavant, seules la fibre et les graines pouvaient être utilisées. "Là nous allons va pouvoir produire de la fleur transformée, soit en extrait industriel de chanvre, soit vendue sous forme brute si la décision finale du Conseil d'Etat va dans ce sens", conclut le président de l’association.




1.Posté par Scandaleux le 25/01/2022 19:39

C est une honte
Il faut interdire définitivement toutes ces substances sans état d ame

2.Posté par Mougeon le 25/01/2022 20:45

J'ai fumé le CBD, rien ressenti
Aucune détente, rien
J'ai rajouté un peu de shit, c'était très agréable.

3.Posté par rabe le 26/01/2022 10:38

Faut il interdire aussi le rhum,le vin frelaté et d'autres alcools forts.Des milliers de morts à la Réunion,des blessures graves et d'agressions dûs à la consommation de ces boissons qui sont de véritables poisons et qui sont responsables de tant de maladies cardio- vasculaires,cancers,diabète,schyzophrénie et autres délirium tremens.

4.Posté par bruce le 26/01/2022 15:24

@scandaleux, c'est plutôt vous qu'il faut interdire. laissez les gens faire ce qu'ils veulent. puisque vous haïssez tant la liberté, je propose de vous déporter en Erythrée, au Zimbabwe ou en Corée du Nord, vous y serez dans votre élément

5.Posté par Ouïgour le 26/01/2022 23:31

Bravo Benjamin, tien bo larg pas ou comme chantait jadis le bon vieux Bob Marley: "legalize it"

6.Posté par Cordonin le 27/01/2022 10:41

Pour tuer ce maudit c'est peut être la solution.Ils ont bannis tous les médicaments qui existait depuis plus de 50ans.Excuse ce maudit COVID.Je suis âgée et pour comme disait Marley.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes