Océan Indien

Flambée de violences dans le Nord de l’île Maurice

Lundi 17 Septembre 2012 - 10:03

Photo Defimedia.info
Photo Defimedia.info
Vive tension depuis dimanche, en fin d’après-midi, dans le quartier populaire de Roche-Bois dans le Nord de l’île Maurice. Des manifestants en colère se sont opposés aux forces de l’ordre.
 
La raison de cette soudaine flambée de violences, qui a bloqué durant plusieurs heures les deux voies d’accès menant à l’autoroute du Nord, l’agression d’un jeune homme de 22 ans par des ouvriers bangladais qu’il accuse de vol.
 
C’est l’étincelle qui va mettre le feu aux poudres. En quelques minutes, 300 habitants criant vengeance déferlent sur le quartier de Roche-Bois et veulent rendre une justice expéditrice et punitive à leur manière.
 
Jets de bouteilles contre gaz lacrymogène
 
Le dortoir des travailleurs originaires du Bangladesh est brûlé et la police anti-émeute doit utiliser du gaz lacrymogène pour disperser les éléments les plus perturbateurs. Car sur place, la situation dégénère très vite et les forces de l’ordre, sont visées par des jets de bouteille.
 
Le jeune homme, victime présumée de cette agression, a été transporté à l’hôpital et souffre de quelques traumatismes.
 
Cette nuit, quelques actes de violences sporadiques ont été aussi relevés, notamment avec des projectiles lancés sur des véhicules roulant sur l’autoroute. Dès l’aube ce matin, une opération policière d’envergure est menée, pour mettre définitivement fin à ces violences. Quatre suspects sont interpellés.
 
Depuis 8 heures ce matin, la situation est sous contrôle des autorités et le calme règne à Roche-Bois.

Photo Defimedia.info
Photo Defimedia.info
Lu 3328 fois



1.Posté par William le 17/09/2012 13:47

Merde alors ! où aller pour les prochaines vacances ?

2.Posté par David Asmodee le 17/09/2012 14:00

Il faut que les Mauriciens s'inspirent de ce que ferait notre gouvernement : la création d'un observatoire des violences urbaines.

3.Posté par Cousinlol le 17/09/2012 14:28

Toujours des violences a cause des ti cons qui ne trouve rien d'autres a faire apart d'aller voler des gens qui travaillent pour 2 sous .

4.Posté par Bravo le 17/09/2012 14:36

Mauricien reveillez vous, vous etes les esclaves moderne du travail..... 100 euros pour un travail dans des conditions deplorables et pour 70 heures de travail par semaine.


5.Posté par fiuman le 17/09/2012 15:53

Dans cet article il y a sous tendu le fait de l'existence de l'importation d'une main-d’œuvre meilleur marché que le mauricien pure souche.

6.Posté par Zbob le 27/12/2012 16:33

Hé oui, on y vient.
Depuis pas mal d'années , les industriels mauriciens importent de la main d'oeuvre à bas coût : des Chinois depuis longtemps dans le textile , parqués dans des dortoirs insalubres,privés de leur passeports ( comme les Indiens ou Philipins dans les émirats), des Bengalis ( en fait des "frères" de l'Inde , vont nous raconter les marchands d'esclave s d'aujourd'hui) bref..

Alors que les habitants de Maurice sont comme partout confrontés au chômage , on importe de la main d'oeuvre avec comme buts inavoués , dans un premier temps de baisser les salaires, de créer une main d'oeuvre locale aux abois et prête à accepter ces baisses de salaires et en sous main , créer de la violence inter ethnique ( comme partout , l'étranger est le bouc émissaire , celui qu'on montre du doigt, y compris les salopards de patron qui les ont fait venir et qui , dans leurs journaux , s'empressent de relater des faits divers crapoteux pour faire monter la pression) ce qui à terme va "obliger" le gouvernement à renforcer les mesures de sécurité soi disant publique qui fait les affaires des voyoux qui depuis 40 ans tiennent le pouvoir ( les dynasties locales) et petit à petit à diminuer les libertés fondamentales..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >