MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Société

Fin du masque à l’école ce lundi


Les élèves des écoles maternelles et élémentaires peuvent enlever leur masque dès aujourd’hui. Une mesure qui s’étend à d’autres espaces, même si de nombreux lieux conservent cette obligation.

Par - Publié le Lundi 25 Octobre 2021 à 06:39

Les petits vont enfin pouvoir respirer. Après des mois difficiles, les élèves, mais pas le personnel, peuvent se passer de masque à partir d’aujourd’hui. Une mesure prévue dans le plan de désescalade. 
 
En plus des écoles, il s’agit de la fin de l’obligation absolue du port du masque en extérieur sur la voie publique. Néanmoins, des exceptions demeurent. C’est le cas des manifestations publiques générant une densité de personnes, qui ne permet pas la distanciation physique recommandée de 2 mètres entre les personnes (marchés forains, fêtes foraines, événements festifs ou d’animation sur la voie publique). Le masque devra également être conservé dans des zones particulières à forte fréquentation d’une commune, qui seront définies par le maire en lien avec le préfet en fonction de l’évolution de la situation épidémique de la commune en question.
 
Les lieux où le masque n’est plus obligatoire :
  • dans les espaces naturels (plages, forêts, parcs),
  • dans les espaces en plein air en accueil collectif de mineurs,
  • pour les personnes en situation de handicap,
  • lors de la pratique d’une activité sportive ou artistique de plein air
  • pour les usagers de deux roues.
  • au sein des établissements et lors d’événements recevant du public de plein air et soumis au pass sanitaire.
  • les écoles maternelles et primaires
  • les centres de loisirs
  • lors de pratiques sportives
  • les espaces extérieurs de faible affluence
 
Les lieux où le masque reste obligatoire :
  • dans les lieux clos tels que le lieu de travail, les commerces, les transports et dans tout lieu de rassemblement couvert.
  • les concerts
  • les lieux fréquentés (marchés, fêtes foraines, événements festifs)
  • les zones à forte fréquentation
  • les lieux fermés
Cette obligation s’applique pour toutes les personnes dès l’âge de 11 ans.
 
Évolution des jauges dans les clubs et les discothèques
 
Les clubs et discothèques pourront accueillir le public dans la limite d’une jauge évoluant de 50% à 75% de la capacité d’accueil maximale. Le port du masque est maintenu en intérieur et à l’extérieur. 
Pour rappel, l’activité de la danse dans tous les établissements recevant du public est soumise au pass sanitaire et à l’obligation du port du masque.
 
Ce qui ne change pas
 
Interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique
La consommation de boissons alcoolisées est interdite sur la voie publique et dans les lieux accessibles au public.
 
Manifestations sportives et culturelles soumises au pass sanitaire
Les manifestations sportives et culturelles faisant l’objet d’une procédure d’autorisation et de déclaration, ainsi que les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs sont soumis au passe sanitaire.
 
Regroupements autorisés dans l’espace public dans la limite de 10 personnes
Les rassemblements, les réunions ou les activités sont désormais autorisés sur les espaces publics (plages, aires de loisirs, parcs et jardins) dans la limite de 10 personnes.
 
Pique-nique autorisé dans la limite de 10 personnes
Les piques-niques sont ré-autorisés en plein air dans la limite de 10 personnes. La prudence doit bien sûr rester de mise dans le cadre des rassemblements amicaux et familiaux propices aux chaînes de contamination.
 
Conditions d’accès aux concerts debout
Les concerts debout soumis au pass sanitaire sont de nouveau autorisés dans la limite d’une jauge fixée à 75% de la capacité d’accueil de l’établissement dans lequel ils ont lieu.
 Le port du masque est obligatoire en intérieur comme en extérieur.
 
Activités festives
Les regroupements festifs sont à l’origine de nombreux clusters et continuent d’être limités et strictement encadrés.
Les prestations de traiteur, location sono, location de matériels d’événementiel restent interdites dans la sphère privée.
Les salles de type salle des fêtes ou salles à usages multiples, les hôtels et les restaurants sont soumis au passe sanitaire.
 
Activités sportives
L’accès aux établissements de plein air et aux salles de sport (gymnases, stades…) est soumis au pass sanitaire pour toutes les activités faisant habituellement l’objet d’un contrôle (billetterie, système de sécurité…)
 
Tous les cours de sport encadrés par une association ou une société qui se tiennent dans ce type d’établissements sont soumis au pass sanitaire en dehors des activités scolaires et de l’accueil collectif de mineurs. Le contrôle doit être effectué par les personnes assurant l’organisation de l’activité.
 
L’accès aux établissements de plein air et aux salles de sport (gymnases, stades…) à titre individuel n’est pas soumis au passe sanitaire.
 
Accès aux établissements de soin et aux services médicaux
L’accès aux services et établissements de santé, sociaux et médico-sociaux (hôpitaux, cliniques, EHPAD… ) est soumis à la présentation du Passe sanitaire.

Cette mesure concerne :
  • les patients,

  • les visiteurs et accompagnants, à l’exception des établissements médico-sociaux pour enfants en situation de handicap.

Cette mesure ne concerne pas :
  • les cas d’urgence,

  • l’accès au dépistage Covid-19,
  • les cabinets médicaux,

  • les centres de radiologie,

  • les laboratoires d’analyse médicale.
Accès aux bars et aux restaurants
L’accès à ces établissements est soumis à la présentation du pass sanitaire.
Les conditions de jauges et la limitation du nombre de personnes par tablée sont levées.
Les clients et les personnels doivent porter un masque lors de leur déplacement. Un kit de déploiement du pass sanitaire est mis à disposition des professionnels ici.
 
Pass sanitaire
Le pass sanitaire est obligatoire pour l’accès :

aux lieux de loisirs et de culture (salles de spectacle, cinémas, musée…),

  • aux activités de restauration et débits de boissons, y compris en terrasse (cafés, bars, restaurants…), à l’exception de la restauration collective et de la vente à emporter,

  • aux foires, séminaires et salons professionnels,

  • aux services et établissements de santé, sociaux et médico-sociaux (hôpitaux, maisons de retraite, EPHAD…), sauf dans les cas d’urgence.
     
Modalités de travail
 
Le télétravail a été un outil important de prévention contre la propagation épidémique.
La recommandation par l’employeur de jours de télétravail est levée compte tenu de l’amélioration de la situation sanitaire.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bouli le 25/10/2021 07:10

Et les collegiens et lycéens on les laisse s'etouffer 8 h par jour ?

2.Posté par DOGOUNET le 25/10/2021 07:33

Cette photo est MAGNIFIQUE. Elle exprime bien de belles choses. Félicitations !

3.Posté par vraimentcon le 25/10/2021 07:54

» Il existe des alternatives à la vaccination, nous dit celle qui, touchée par la covid-19 en mars 2020, transportée à l’hôpital dans un état grave après avoir reçu pour seule médication du Doliprane et de l’Augmentin, finit par être soignée avec de l’hydroxychloroquine et de l’azithromycine, un protocole dont elle dit qu’il lui a sauvé la vie.

Mais c’est également comme mère que Sonia vient témoigner. Dénonçant la propagande qui sévit dans tout le pays, elle s’inquiète de la pression qui s’exerce sur les enfants. Publicité, fausses informations, violation du consentement éclairé, destitution de l’autorité parentale, tout a été fait pour amener les enfants à accepter un vaccin dont elle rappelle, en les énumérant, les possibles effets secondaires graves.

Depuis le 15 septembre et l’obligation vaccinale pour les soignants, Sonia et certains de ses collègues accompagnent ceux qui sont suspendus et sans salaire. Cet accompagnement des soignants du libéral, du privé et du public s’effectue à plusieurs niveaux ; des démarches administratives, judiciaires aux collectes alimentaires, Sonia n’hésite pas à en appeler à la solidarité de la population pour aider ceux qui sont en grande difficulté.

Attachée à la liberté, elle défend le droit de choisir ou pas de se faire vacciner. Sa connaissance de la durée normale de fabrication d’un vaccin – entre 6 et 8 ans – l’amène à dénoncer le manque de recul sur les vaccins imposés aujourd’hui à la population. «

quoi ! un manque de recul sur des inections expérimentales ?...vraiment con

4.Posté par Masque inutile le 25/10/2021 09:45

Le masque n'est utile nulle part. La mini-grippette 19 n'est pas arrêtée par la muselière. Tout le monde le sait.

Il faut arrêter avec cet instrument dangereux et inutile.

5.Posté par eve le 25/10/2021 13:49

https://www.zinfos-moris.com/Le-variant-Delta-fait-des-ravages-a-l-ile-Maurice_a25935.html

Rien à voir , je le sais , avec cet article

Attention ... L'île Maurice rouvre ses frontières !!! La Réunion doit rester vigilante

6.Posté par JORI le 25/10/2021 14:24

C'est tantine et autres antitout qui vont être déçus car encore un motif de moins pour descendre dans la rue. Eux qui prétendaient que les mesures prises par le gouvernement étaient prises à vie.😂😂😂

7.Posté par tantine le 25/10/2021 18:17

et les collégiens et lycéens et les personnels ?! à quoi ça sert d'avoir imposé des injections par tous les moyens les plus vicieux et tordus et instauré un ausweiz de la honte si c'est pour continuer à étouffer sous un masque en plein été austral ?!!

8.Posté par Hoarau le 25/10/2021 20:05

Ça va repartir avec ces les marmaille Réunionais    il faut aussi s ocuper d eux,,,
C est a dire réclamer leur vaccin covid obligatoire,,en écrivant aux Autorites concernés,  car ces asymptotiques ne risquant certes rien pour eux,   sont très dangereux pour les obèses,  cardiaques, insuffisants rénaux, dialyses, seropositifs, , ect,  ect, qui ne  mérite pas d avoir une Mercedes noire devant leur portail, à cause de cette couche de population  aux parents irresponsable,  dont il faudrait LEGIFERER POUR COUPER LEUR  ALLOCATIONS en cas de refus de vaccinner les scolarisés
Donc, à vos plumes citoyens  écrivez vite aux AUTORITES  en ce sens.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes