MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Santé

Fin du couvre-feu, réouverture des boîtes de nuit, pique-nique autorisé dès ce lundi


Le préfet a décidé de lever un grand nombre de mesures de freinage de l'épidémie de coronavirus à partir de ce lundi : il n'y aura plus de jauges dans les marchés forains, les boîtes de nuit pourront rouvrir, il n'y aura plus de limite horaire pour circuler. Les pique-niques sont de nouveau possibles, mais dans la limite de 10 personnes.

Par NP - Publié le Vendredi 1 Octobre 2021 à 11:46

Covid-19 à La Réunion
Poursuite  du plan de désescalade : nouvelle levée partielle des mesures de freinage
 
Depuis 7 semaines consécutives, les indicateurs sont en baisse constante. Depuis samedi dernier, le taux d’incidence s’est fixé en  dessous du seuil d’alerte des 50 pour 100 000 habitants. Au regard des données sanitaires favorables, le préfet de La Réunion, en lien avec l’Agence régionale de santé et en concertation avec les élus et les acteurs locaux, a décidé de poursuivre le plan de désescalade pour permettre un retour progressif à une vie normale et favoriser la reprise économique.
 
Cette levée partielle ne doit cependant pas faire oublier que le virus circule toujours et que les gestes barrières et la vaccination restent toujours les moyens de lutte les plus efficaces contre l’épidémie. Seule une couverture vaccinale d’au moins 80% de la population éligible pourra permettre une levée complète des mesures.
 
L’effort collectif d’engagement dans le schéma vaccinal doit donc être maintenu et même accéléré pour continuer à sauver des vies, à protéger les plus vulnérables, à préserver les soignants et le système de santé, à soutenir l’économie locale.
 
Ce qui change à compter du 4 octobre et jusqu’au 24 octobre
 
Fin du couvre-feu à 23h
                                                      
Le couvre-feu est levé sur l’ensemble du territoire à compter du 4 octobre.
Pour autant, les autorités rappellent que les rassemblements à caractère festif sont des lieux propices aux contaminations et qu’ils restent à ce titre dangereux au plan sanitaire. Le maintien des gestes barrières y est donc recommandé.
 
Fin du port du masque au sein des établissements et lors d’événements recevant du public de plein air et soumis au passe sanitaire
 
L’obligation systématique du port du masque est levée dans les établissements soumis au passe sanitaire  et accueillant du public en extérieur.
Exemple : les stades, les lieux de concert…
 
Comme au national, le port du masque reste obligatoire dans les espaces clos soumis à passe sanitaire.
 
Le passe sanitaire constitue en effet une bulle de protection limitant les risques de diffusion épidémique et la probabilité de contamination. Son déploiement au sein des établissements recevant du public permet d’envisager un retour à la vie sociale et la reprise de certaines activités économiques.
 
Suppression des jauges dans les commerces, les marchés, les brocantes, et les vide-greniers
 
Les jauges restrictives d’accueil du public désormais sont levées dans les commerces et dans les marchés. Les gestes barrières et le port du masque y sont bien sûr strictement maintenus.
 
Regroupements autorisés dans l’espace public dans la limite de 10 personnes
 
Les rassemblements, les réunions ou les activités sont désormais autorisés sur les espaces publics (plages, aires et loisirs, parcs et jardins) dans la limite de 10 personnes.
 
Pique-nique autorisé dans la limite de 10 personnes
 
Les pique-niques sont ré-autorisés en plein air dans la limite de 10 personnes. La prudence doit bien sûr rester de mise dans le cadre des rassemblements amicaux et familiaux propices aux chaines de contamination.
 
Réouverture des clubs et des discothèques
 
Les clubs et discothèques pourront de nouveau accueillir du public dans la limite d’une jauge correspondant à 50% de la capacité d’accueil maximale. Le port du masque est maintenu en intérieur et lors des activités de danse qu’elles aient lieu en intérieur ou en extérieur.
 
Plus généralement, l’activité de la danse dans tous les établissements recevant du public est soumise à passe sanitaire et devra se faire dans le respect d’une jauge fixée à 50% de la capacité d’accueil maximale avec l’obligation de port du masque
 
Concerts debout
 
Les concerts debout soumis à passe sanitaire sont de nouveau autorisés dans la limite d’une jauge fixée à 75% de la capacité d’accueil de l’établissement dans lequel il a lieu.
Le port du masque est obligatoire en intérieur comme en extérieur.
 
 
Modalités de travail
 
Le télétravail a été un outil important de prévention contre la propagation épidémique.
La recommandation par l’employeur de jours de télétravail est levée compte tenu de l’amélioration de la situation sanitaire.
 
 
Ce qui ne change pas au 4 octobre
 
Maintien du port du masque dans les espaces publics
 
En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, la levée de l’obligation du port du masque dans tout ou parties de l’espace public pourra être envisagée à l’issu d’une phase de concertation avec les maires.
 
Pour rappel – le port du masque n’est actuellement pas obligatoire :
  •        dans les espaces naturels (plages, forêts, parcs),
  •        dans les espaces en plein-air en accueil collectif de mineurs,
  •        pour les personnes en situation de handicap,
  •        lors de la pratique d’une activité sportive ou artistique de plein air,
  •        pour les usagers de deux roues.
 
Port du masque obligatoire dans les lieux clos
 
Le port du masque reste obligatoire dans les lieux clos tels que le lieu de travail, les commerces, les transports et dans tout lieu de rassemblement couvert. Cette obligation s’applique pour toutes les personnes dès l’âge de 11 ans.
 
Interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique
 
La consommation de boissons alcoolisées est interdite sur la voie publique et dans les lieux accessibles au public.
 
Manifestations sportives et culturelles soumises au passe sanitaire
 
Les manifestations sportives et culturelles faisant l’objet d’une procédure d’autorisation et de déclaration ainsi que les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs sont soumis à passe sanitaire.
 
Les regroupements festifs sont limités
 
Les prestations à domicile de traiteur, de location de chapiteaux, de tentes et de barnums à destination des particuliers et le transport de sonorisation ne sont toujours pas autorisées.
 
 
Recommandations sanitaires
 
A ce stade, tout relâchement dans la pratique des gestes barrières et l’application stricte des recommandations sanitaires constitue un risque de rebond épidémique.
 
Il est rappelé la nécessité de :
 
·         se prêter au dépistage au moindre symptôme ;
 
·         respecter l’isolement strict prescrit pour éviter une diffusion du virus et de ses variants :
o    au moins 10 jours lorsqu’on est contaminé par la Covid-19,
o    au moins 7 jours si l’on est cas contact.
 
·         ne plus retarder sa vaccination ou attendre 2 mois si l’on a été contaminé :
o    2 doses pour le vaccin Pfizer (ou 3 pour certaines personnes sur avis de leur médecin)
o    et une seule dose pour le vaccin Janssen.
 
 
è  injection de la 2ème dose du vaccin Pfizer de 3 semaines à compter de la 1ère injection.
 
 
  •   rappel (plus de 65 ans, présentant des comorbidités à risque de formes graves, sévèrement immunodéprimées et ayant été vaccinées avec le Janssen) sont invitées à se rendre en centre de vaccination ou auprès de leur médecin, pharmacien, infirmier :
 
  •       à partir de 6 mois après la dernière injection du vaccin Pfizer,
  •       4 semaines après l’injection unique du vaccin Janssen,
  •       entre 3 et 6 mois après la dernière injection du vaccin Pfizer pour les personnes sévèrement immunodéprimées, sur avis médical.
 



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

51.Posté par Redbull le 02/10/2021 14:58

@41 nous ne sommes pas obligés de nous faire vacciner, mais avec toutes ces mesures liberticides c’est fortement recommandé.
Quand à la fermer, arrêtez de dire des conneries et on verra.
On a pas le même sens du mot liberté.

52.Posté par Thierry Massicot le 02/10/2021 16:56

52.Posté par Redbull le 02/10/2021 14:55

"Massicot, c’est bien ce que je dis, pas de cerveau. Encéphalogramme plat."

YES !!! No brain no headache !!!

Sacré mougeon des réseaux comploplos😜 Au fait, il y avait combien de bestiaux dans les rues de St Pierre à défiler aujourd'hui ? 🤣🤣🤣

53.Posté par JORI le 02/10/2021 21:07

38.Posté par Redbull le 02/10/2021 08:45
Et vous, le mouton quels sont vos arguments. Rien que du jugement. Vous lisez mes commentaires, pouvez vous seulement répondre à mes questions ??. Bien sûr que non car vous attendez que le troupeau du samedi se réunisse dans la rue pour savoir pourquoi vous manifestez. 😂 😂 😂

54.Posté par JORI le 02/10/2021 21:14

52.Posté par MensongesRéccurents le 02/10/2021 14:38
"ce Jori ne comprend rien depuis des mois et ne sait toujours pas ce que c'est", dit celui ne raconte que des mensonges.
Toujours pas de nouvelles du lien officiel concernant le sommet mondial sur le covid de septembre à Rome dont vous parliez ??. Et vous osez dire que je comprends rien ??. Essayez déjà de comprendre vos propres mensonges et on en reparle après. 😂 😂 😂

55.Posté par MensongesRéccurents le 03/10/2021 07:53

les assertions que l'on soumiet à l'analyse de l'IA JORI ne peut dépasser cette longueur de chaine de caractères:

"ce Jori ne comprend rien depuis des mois et ne sait toujours pas ce que c'est"......

après , il ya un bug système

faut pas chercher plus loin avec ce truc, si vous dépassez la longueur, le système n'interprete plus

qu' en logique binaire : pour ou contre le système relligieux de l'injection expérimentale.

56.Posté par JORI le 03/10/2021 13:26

58.Posté par MensongesRéccurents le 03/10/2021 07:53
Vous confondez "assertions" et "mensonges". Vous, ce sont des mensonges que vous écrivez. La preuve, vous êtes incapable de donner le lien officiel du sommet mondial sur le covid en septembre à Rome et que vous avez pris en référence pour écrire des âneries. 😂😂😂

57.Posté par hoarau le 05/10/2021 23:38

ca va recediver , regardez, la chute spectaculaire de la mortalité due au Covid-19 dans les Ehpad après les premiers mois de vaccination est un bon exemple pour illustrer l’efficacité de cet outil pour éviter le risque de formes graves de la maladie et d’en mourir.

Il y a donc impérieuse nécessité de vacciner les scolarisés, de force,
ce dont il est urgent de le reclamer aux Autorités, donc, a vos plumes citoyens

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie










Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes