MENU ZINFOS
Social

Fin du conflit au Port Est


Les salariés de la SERMAT obtiennent gain de cause dans leur revendication pour un accès à une formation en vue de la bascule du matériel d'acconage roulant aux carburants fossiles à du tout électrique dans deux ans. Leur grève avait débuté le jeudi 21 janvier.

Par Ludovic Grondin - Publié le Jeudi 28 Janvier 2021 à 19:27

Un terrain d'entente vient d'être trouvé entre les salariés grévistes de la SERMAT (Service Maintenance Assistance Technique) et les entreprises de manutention SOMACOM, SAMR et SGM. Rappelons que la SERMAT est un groupement d'intérêt économique dont la mission est de maintenir les matériels et engins de levage des entreprises de manutention SAMR (société d'acconage et de manutention de La Réunion), SOMACOM (société de manutention et de consignation maritime) et SGM (Société Georges Michel). 

La grève de la cinquantaine de salariés SERMAT avait débuté jeudi dernier dans la plus grande discrétion. Ce n'est que lundi en fin d'après-midi, par le biais d'un communiqué de presse, que les entreprises SAMR, SOMACOM et SGM avaient rendu public l'immobilisation des chariots-cavaliers sur le Port Est. 

De ce fait, les containers ne pouvaient être pris en charge sur les quais tant que les employés en charge de la maintenance des chariots ne reprenaient pas le travail. 

Les salariés de la SERMAT réclamaient des avancées dans la formation continue dont ils doivent bénéficier en prévision du basculement vers un parc automobile tout électrique. Cette bascule doit intervenir à l'horizon 2023 mais les grévistes ne voient toujours rien venir. Ils ont ainsi peur d'être pris au dépourvu dans deux ans lorsque ce changement majeur interviendra. La mise en place d'un plan de formation est évoquée depuis quatre ans selon eux mais ils n'en auraient pas vu la couleur depuis.

La situation de blocage paralysant le Grand Port Maritime avait commencé à inciter les compagnies maritimes mondiales comme Maersk, CMA CGM, MSC à dérouter leurs navires vers les ports de la zone océan Indien. 




1.Posté par klod le 28/01/2021 19:45

c'est bien , "du dialogue sociale" , des mots de langages souvent galvaudés, mais là , apparemment , ca marche .

2.Posté par GIRONDIN le 29/01/2021 05:56

...... Maritime avait commencé à inciter les compagnies maritimes....

La blague ! Des conteneurs sont à Maurice. Le client devra payer pour les faire ramener à la Réunion !

3.Posté par The thai le 29/01/2021 07:07

Les ruptures momentanees de marchandises deroutees vers maurice ou autre vont porter prejudice aux portefeuilles des reunionais bravo les dockers vive les augmentations grace a la penurie de vos greves..... .

4.Posté par LudovicP le 29/01/2021 04:31

Nos conteneurs déroutés à Maurice, que nous ne pourrons pas récupérer avant plusieurs semaines.. qui va payer ??

5.Posté par Baboî le 29/01/2021 08:03

Encore un mouvement de grêve de salariés hyper protégés et hyper bine payés !
Y 'en a marre qu'une poignée d'excités puissent bloquer une économie entière.
De nombreuses entreprises le payent cher !!! Rupture de produits et donc ventes annulées, couts du retour des containers de Maurice vers la Réunion, promotions obligatoires pour vendre les produits qui seront en surstocks ensuite (car si pas vendus au moment prévu d'autres arrivent ).
En s'en fou à priori mais ne vous plaignez pas des prix élevés ensuite !!!!

6.Posté par Ti roquet le 29/01/2021 14:02

@ baboi votre réssonnement un peu illicite prouve l'état des syndicats tous à la marge du à cette idéologie mesquin pr l'économies le gouvernement agissent l'argent magique fonctionne de quoi plaignons nous ! La formation de 50 employés n'est pas un obstacle mais une avancée.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes