Politique

Fin des primes indexées: David Lorion demande le report de la mesure à l’année prochaine

Jeudi 4 Octobre 2018 - 18:05

David Lorion réagit à la mobilisation des organisations syndicales contre la fin des primes indexées. "Cette décision arbitraire entrainera à terme une diminution du pouvoir d'achat" des personnels hospitaliers, craint le député. Il "demande le report de cette mesure à l’année prochaine".


Fin des primes indexées: David Lorion demande le report de la mesure à l’année prochaine
Le personnel hospitalier vient de se voir opposer une décision : la suppression de l'indexation sur les primes qui leur sont octroyées, depuis près de 40 ans.

La Cour des Comptes dans son rapport d'observations, considère que cette indexation ne repose sur aucune base légale.

Si cette décision arbitraire est appliquée, elle entrainera à terme une diminution du pouvoir d'achat pour un personnel déjà confronté aux difficultés de la profession (manque d'agents, horaires à flux tendus, visibilité financière aléatoire).

Face à cette situation, je demande le report de cette mesure à l’année prochaine, lors de l’examen du projet de loi portant sur la Transformation de la Fonction publique.

Dès lors, il est nécessaire d’attendre l’étude de ce projet de loi, évoqué récemment par le Ministre de la Fonction Publique. 
David LORION Député de La Réunion. 
N.P
Lu 1598 fois



1.Posté par klod le 04/10/2018 19:05

David Lorion : la VRAI droite sociale ? un espoir éthique pour une droite endémique qui s'englue dans l'appartenance "LR" pro wauquiez , ou la démagogie du robert de "l'inversé" ?

2.Posté par JORI le 04/10/2018 19:59 (depuis mobile)

Comment peut-on parler de "décision arbitraire" si cette indexation n'a aucune base légale ?.

3.Posté par Macron catastrophe le 04/10/2018 20:25 (depuis mobile)

Macron : le début de la fin.

Président des riches un.jour, presidnet des hyper riches toujours.

4.Posté par 500 euros de pension le 04/10/2018 21:22 (depuis mobile)

Une retraitée qui se plaint auprès de Macron de sa petite pension de 500 euros et Macron répond qu'elle la pas côtoyé toute sa carrière.

C'est honteux et lamentable de la part d'un soi disant président.

5.Posté par Ma sonnerie le 04/10/2018 22:01

il n'y a aucun lien entre perte de pouvoir d'achat et difficulté à faire son boulot.

si les primes sont illégales, alors elles doivent cesser immédiatement d'être payées.

un député est là pour faire que la loi applicable soit appliquée..ou alors modifiée.

à la limite, j'ai plus de tunes demain pour payer mes impôts, david va t il demander au percepteur de différer son action en recouvrement ?

faut être sérieux un coup là david.. A ta place, je rappellerai que les sommes indûment payées devraient être remboursées..ça calmerait un peu ces syndicalistes qui pensent que l'hôpital est là en premier lieu pour les salariés, et accessoirement ensuite pour les usagers..

6.Posté par Passi974 le 05/10/2018 06:06 (depuis mobile)

La dite prime de vie chère...La vie n'est elle pas chère pour tous les ultra marins!? Étant du privé je n'y ai pas droit

7.Posté par MARIE le 05/10/2018 09:52

De la simple récuperation politique et de plus le decret sera applique

je n'ai pas entendu ce monsieur lors de la baisse des APL

contre la CSG pour les retraites


8.Posté par " VIEUX CREOLE " le 05/10/2018 10:57

MONSIEUR DAVID LORION A TOTALEMENT RAISON ! ! ! IL faut le reconnaître par EXCÈS de " populisme" et de" démagogie" ( et pourquoi ne pas le dire par manque de courage AUCUN politicien Réunionnais n'a jusqu' aujourd’hui remis en cause les taux de majoration des primes ou salaires de la Fonction publique appliquée chez nous ! - LE COÛT DE LA VIE " n'est certainement pas 53,6 % ( ni même 35 % ) PLUS ÉLEVÉ qu'en France Hexagonale... Je l'ai vérifié scrupuleusement -tickets de caisse à l'appui - depuis 1990 , date de mon départ à la retraite à chaque séjour en Métropole ( où résident plusieurs membres de ma proche famille dont de Enfants et tous les Petits -Enfants ) ... Pour arriver à ce constat ,systématiquement , ,je fais mes courses dans les mêmes grandes surfaces de l’île - les mêmes Enseignes - et je suis arrivé à la conclusion ci-dessus indiquée .... Je suis persuadé que si organisations syndicales , les institutions régionales et gouvernementales font ensemble ,en collaboration, un travail de vérification objectif , ils arriveraient à une conclusion plus proche de la réalité ... Je précise que plusieurs compatriotes -dans la même situation que moi- font la même con station ! Mais, ils gardent celle- ci pour eux sinon ils sont accusés de " cracher dans la soupe " !!! LES "CORRECTIONS ( RÉAJUSTEMENTS" à apporter à cette situation ONT BEAUCOUP trop tardé à être prises : il est temps d"agir ! Les mesures à prendre devront s'étaler dans le temps de façon à ne pas perturber la vie économique et sociale de l' 'ÎLE ... Le Président F. Mitterrand a donné l'exemple à suivre (quelles qu'aient été ses options politiques ) quand il a décidé d'étendre aux D..O..M. TOUTE LA LÉGISLATION SOCIALE FRANÇAISE !! QUI s'en plaindrait ou s'en plaint aujourd'hui ?? Peut-être l' un des plus Grands Défenseurs des travailleurs Créoles toujours Maire et aussi membre important d'une grande Collectivité locale : il a été le seul politicien local connu à s'opposer , en 1995, à ce que cette mesure d'équité et de solidarité soit achevée : SA POSITION M'EST "RESTÉE EN TRAVERS DE LA GORGE" !!!
Monsieur David Lorion VOUS AVEZ EU LE COURAGE de dire ( vous appartenait à " la Majorité Gouvernementale" ) que la mesure envisagée est arbitraire parce que décidée sans concertation préalable : BRAVO !! MAIS la situation actuelle - dans la Fonction publique locale-- ne peut plus perdurer ! ! Et les sommes récupérées doivent être réinjectées dans l'économie réunionnaise en faveur ds classes les plus Déshérités !!!

9.Posté par JORI le 05/10/2018 12:53

6.Posté par Passi974 le 05/10/2018 06:06 (depuis mobile)
on est bien d'accord et pourtant ceux qui la touchent n'achètent pas leur nourriture plus chère que vous, ne paient pas de charges plus importantes que vous et ne fournissent pas un boulot supérieur à leurs homologues en métropole pouvant justifier cette prime!!.

10.Posté par En sorte à ou le 05/10/2018 14:04

David LORION cherche à rebondir à chaque occasion. Il est dans l'opposition, donc facile pour lui de critiquer.
Par contre sur Saint-Pierre ou il a été adjoint au maire et toujours conseiller municipal quelles propositions a-t-il fait pour augmenter le pouvoir d'achat des employés communaux d'en bas pas ceux qui sont proches de son maire et qui sont grassement rémunérés sans trop se fatiguer au travail.
Pas de leçon à recevoir d'un bourgeois qui n'a eu son poste de député qu'avec la bénédiction de Patrick LEBRETON. C'est pour cette raison qu'il soutient sur Saint Joseph un groupe pour contrer l'actuelle opposition et garantir la réélection de Patrick LEBRETON pour service rendu

11.Posté par Ma sonnerie le 05/10/2018 15:24

10.
Patrick est aux ordres de frère Michel, qui fait la pluie et le beau temps dans le Sud.
Frère David doit sa place à frère Michel.


12.Posté par cmoin le 05/10/2018 15:42

NON! Il faut l'appliquer le plus rapidement possible!
Prime illégale,fini les privilèges!

13.Posté par Vache à Lait le 05/10/2018 15:46

Fin des Privilèges?

14.Posté par Loulou le 05/10/2018 17:46

Il n'est pas question de report. Il faut faire reculer ce gouvernement qui n'a d'yeux que pour les plus riches. Seule Une grève massive , unitaire et illimitée peut faire reculer ces ultras!

15.Posté par jean-richard bennala le 05/10/2018 21:41

poste 12 vous êtes le minable de la toîle vous me faîtes pitié il vous manque une case je plainds votre cerveau , pardon votre cerveau il est gélifié, votre vie est à mourir d"ennuie

16.Posté par Tec Tec le 06/10/2018 15:44

David LORION c'est celui qui s'occupe des autres, il est engagé à fond dans tout ce qui peut lui permettre d'exister médiatiquement.
Eloigné du petit peuple, il sait qu'il ne fera qu'un seul mandat de député. Alors, il se dit si je me montre un peu peut être que je pourrais revenir aux affaires régionales.
Pour cela, il faudrait qu'il s'éloigne rapidement de son mentor.

17.Posté par youssef boutrefas le 08/10/2018 17:23

normalement dans le service publique le salaire est revalorisé par le nombre de service qu'avait fournit aux administrés. comme ça ont fait déjà distinction entre ceux qui fournissent un effort et ceux qui se contente de leurs salaires équivalent au service rendu. dans le domaine médical les médecins et personnel paramédicale doivent avoir un cachet sous forme code barre apposé sur les ordonnances. l’ordonnance et facilement lue par une machine dans le cas de remboursement dans la sécurité sociale. chez le personnel de la poste la caissières au guichet sera évaluer sur le nombre d’opérations qu'elle avait effectué par jour. comme ça les caissière et les médecins et les infirmières se disputent les usagés. chacun tire vers lui le client..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >