MENU ZINFOS
Social

Fin de la grève chez NewRest : "Nous avons dû accepter avec le couteau sous la gorge"


Les salariés de NewRest qui confectionnent les plateaux repas pour les vols de Corsair et de French Bee, ont mis fin à leur grève après 15 jours. S’ils ont obtenu gain de cause sur certaines revendications, certaines n’ont pas eu de réponses positives. Les négociations annuelles obligatoires, prévues en mars, risquent d’être animées.

Par Stéphane Pierrard - Publié le Jeudi 6 Janvier 2022 à 10:38

Fin de la grève chez NewRest :  "Nous avons dû accepter avec le couteau sous la gorge"
La déception s’entend dans la voix de Nadia Tancourt, représentante syndicale CGTR. "En fin de compte, on a arrêté la grève mais nous avons dû accepter le couteau sous la gorge. Nous avons été obligés de trouver cet accord pour ne pas perdre nos acquis", précise-t-elle.

La moitié des employés auraient voulu continuer le mouvement, d’après la représentante syndicale. Le non-paiement du salaire suite au mouvement de grève débuté le 21 décembre et achevé ce mercredi devenait trop pesant pour certains salariés de NewRest qui confectionnent les plateaux repas pour les vols de Corsair et de French Bee. "Les salariés ne pouvaient plus se permettre de faire grève. Nous n’avons pas pu négocier sur les 15 jours de grèves non-payés. La direction était très rigide", souligne Nadia Tancourt. Une cagnotte est mise en place par le Medef et les syndicats pour la perte des salaires.

De nouvelles négociations en mars
 
Les revendications étaient multiples : une hausse de salaire, une prime de Noël, un 13ème mois à 100%, la majoration des heures de nuit et l’instauration de primes d’ancienneté et de primes d’intéressement. Le mouvement a permis aux salariés d’obtenir une hausse de 3% des salaires et le versement d’un 13ème mois (35 % en janvier, 15 % en juin et 50 % en décembre).
 
Le travail des syndicats ne s’arrête pas là. Les négociations annuelles obligatoires prévues en mars sont donc attendues par les employés qui espèrent obtenir des avancées sur leurs autres revendications. "On  travaille avec les salariés, pour voir ce qu’on pourrait obtenir. La prime d’ancienneté et d’assiduité seront nos priorités", conclut la représentante syndicale.

Plateaux repas dans les avions : Les employés de NewRest en grève

Plateaux repas dans les avions : La grève continue pour les employés de NewRest

Les salariés de NewRest obtiennent gain de cause et mettent fin à leur mouvement de grève




1.Posté par Veritas le 06/01/2022 11:49

Les triste mais c'est sa la réunion.
Zot i aime pas antillais mais jamais nous sera comme bana solidaire.
Reunionais les trop soumis le gros i menace a zot et zot i pli.

2.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 06/01/2022 12:20

Veritas a raison.

3.Posté par Duc Ray le 06/01/2022 12:28

les mauvais employeurs doivent être sanctionnés...?

4.Posté par Créole le 06/01/2022 14:05

Verras post 1

Pourquoi ne monter une entreprise concurente avec ces mêmes salariés afin de leur offrir un juste salaire ? Vous pourriez même leur payer une formation aux Antilles francaises afin de leur apprendre à être solidaire.

5.Posté par Carlo GARAU le 06/01/2022 16:50

BIEN ......3% PLUSSSS ET UN 13éme MOIS ....PERSO C PAS TROP MAL !!!!! RDV L'ANNEE PROCHAINE PR UNE NOUVELLE NAO .........

6.Posté par P.mass le 07/01/2022 02:13

Dégageons les Antilles qui n’aiment pas la France et aidons plus les Réunionnais qui eux sont véritablement attachés à la France 🇫🇷 Et aux valeurs républicaines.
En l’occurrence les gros qui dominent la Réunion ce sont bien un ou deux Antillais certes de bon gros blancs de là bas ….

7.Posté par BinBin le 07/01/2022 04:46

Post 1 et 2..
eh bé, tirez vos doigts de vos DERCHES et montez votre BUSINESS ...mdr
Kouai zantillais...chlordécone la bouffe le peu de cervelle i t reste à zote.
Allez tir in feuille don.

8.Posté par Lulu le 07/01/2022 06:27

clair aussi que le principe de la grève c'est qu'on est pas payé, alors avant de la faire faut bien réfléchir d'une part et ensuite être raisonnable dans ses revendications si on ne veut pas se payer le mur...,.et la CGTR très forte pour justement y aller droit dedans et fiche l'entreprise ou le personnel sur le carreau, en clair syndicat tueur d'entreprise et création de chômeurs!

Véritas, montez votre entreprise qu'on rigole un bon coup, une entreprise n'est pas la CAF, elle n'est pas là pour faire du social!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes