MENU ZINFOS
Océan Indien

Fin de l'obligation d'avoir un passeport valide six mois pour entrer à Maurice


- Publié le Mercredi 7 Novembre 2012 à 11:48 | Lu 2391 fois

Fin de l'obligation d'avoir un passeport valide six mois pour entrer à Maurice
Les autorités mauriciennes ont assoupli les formalités administratives pour voyager à l’île Maurice et Rodrigues.
 
Depuis le 1er novembre, les ressortissants étrangers débarquant sur l’île en villégiature ne sont plus obligés d’avoir en leur possession un passeport ayant une validité de six mois après la date de retour.
 
Un passeport valide, un billet d’avion retour, une réservation payée pour un hébergement sur place ainsi que des ressources financières couvrant les frais du séjour, suffisent désormais pour franchir le contrôle aux frontières de l’aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam de Plaisance.

Source: http://www.indian-ocean-times.com/




1.Posté par noe le 07/11/2012 15:46

On pourra aller plus facilement dans l'île soeur passer ses vacances ... et dépenser !

2.Posté par Boa Bill le 07/11/2012 18:08

Nos amis Mauriciens sont charmants et charmeurs mais ils ont tué le tourisme de proximité depuis longtemps.

Bertel de Vacoa

3.Posté par Boa Bill le 07/11/2012 18:25

Pour preuve, un de mes amis ayant payé toutes ses réservations de billets, voiture, séjour vers l'Australie, avant d'embarquer depuis la Réunion, sur un vol pourtant spécifique à Maurice, n'a eu aucun problème pour voyager avec une certaine compagnie jusqu'à Maurice.

Et pourtant, depuis Maurice, "bénéficiant" - sic - de l'incompétence de la même compagnie, il est resté bloqué 48 heures avec enfants, femme et bagages - en payant tous les frais de ce séjour non prévu- et tout cela pour un deuxième prénom inversé sur le passeport de sa femme, passeport pourtant valide depuis la Réunion mais non valide à l'arrivée à Maurice... sur la même compagnie.

Bertel de Vacoa

4.Posté par raoul974 le 07/11/2012 20:54

Encore des nantis qui voyagent depenser leur argent dans un pays etranger alors que la France est en crise. Ils n'avaient qu'à faire attention a leurs papiers. Ils peuvent dire merci aux MAuriciens qui les ont interceptés avant leur voyage, ce qui leur a évité une expulsion une fois arrivé en Australie!

5.Posté par Boa Bill le 08/11/2012 11:05

"4.Posté par raoul974 le 07/11/2012 20:54"

Vous n'avez rien compris... ! Il s'agit bien de la compagnie mauricienne qui valide les passeports au départ de La Réunion mais qui les trouve suspects, dès que le client atterrit à Maurice. Et pourtant, le client, lui, a tout réservé sur une seule compagnie. Il a bien pris la même compagnie mauricienne pour aller en Australie.

Je vais lui transmettre votre avis :

- qu'il est nanti et qu'il pourra toujours aller en France visiter sa famille qui habite en Australie.

Venant de vous "raoul974", sommité incontournable de ce site, je suis persuadé que le message va le perturber. Lol

Bertel de Vacoa

6.Posté par Franco mauricien le 13/12/2012 22:23

Voilà du gros n'importe Koi à l'aéroport de Plaisance. Seule chose d'interressant c'est la validité pour le passeport.
Mais pourquoi chercher à faire comme ici à la Réunion ??? Ici à l'aéroport de la Réunion cmb de mauriciens et mauriciennes sont retournés à l'île Maurice sans même pouvoir dépasser les portes d'arrivées de Roland Garros... Donc chers amis réunionnais et réunionnaises qui touchent le RSA OU RSTA,,, vous ne pourrez plus partir à l'île Maurice avec 100€ pour 1 semaine...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes