Economie

Fin de l'exploitation des andains: Réunion cruciale lundi après-midi

Dimanche 27 Mai 2018 - 22:53

Incertitude sur le chantier digue de la NRL et son approvisionnement en andains. Les professionnels du BTP vont-ils être rassurés par la Région ce lundi après-midi ? Réponse à partir de 16H.


Le dossier de la fin de l'exploitation des andains revient sur la table à partir de ce lundi. A 16H, la plateforme regroupant les professionnels du BTP, des transporteurs et de la filière agricole est reçue par l’élu régional Dominique Fournel et Nicolas Morbé, directeur général adjoint Chantiers Transports et Déplacements à la Région. 

Les rencontres entre syndicats de la plateforme se sont multipliés ces derniers jours. Depuis l'invitation de la Région reçue vendredi, une première réunion des composantes de la plateforme s'est tenue vendredi soir et des rencontres ont eu lieu ce samedi pour convenir de la ligne commune à adopter devant la collectivité régionale. 

"Il y a beaucoup d'enjeu autour de cette réunion", reconnaît Jean-Bernard Caroupaye. "On a tracé une feuille de route avec l'ensemble des syndicats. Aujourd'hui, ce qu’on peut voir c’est que l'Etat dit d'une manière, la Région d'une autre manière et le groupement dit à sa façon… Et quand on cherche la vérité, tout le monde se renvoie la balle", affirme le président de la FNTR. "Ce qu’on attend, c’est que tout le monde parle le même discours de vérité. Et on attend surtout un engagement écrit."

Perte de visibilité avec l’enchaînement "andains puis carrière" qui prend du retard

Ce lundi à la Région, une délégation de 16 personnes va être reçue, avec des représentants de la CGTR, CFDT, FNTR, FDSEA, CGPER, les Jeunes Agriculteurs, UNOSTRA mais aussi la FTOI. "Si nous nous sommes réunis sur cette plateforme, c’est que tout le monde est concerné par ce problème. Les conséquences sur l’économie et le social seront catastrophiques. Le chantier de la NRL représente quasiment la moitié de l’activité globale du BTP à La Réunion depuis le début du chantier", précise Jean-Bernard Caroupaye.

"Après les blocs massifs et intermédiaires qui ont été extraits des champs, on vient nous dire qu’il n’y en a plus à extraire. Mais y en a encore ! Y en a assez pour éviter une crise sociale et faire un raccordement provisoire en attendant l'autorisation des carrières. Aujourd’hui, si l’extraction d’andains s’achève, vous avez des gens qui sont pris en otages. On leur avait donné une visibilité sur la totalité du chantier et là on arrête avant la fin. Ces professionnels ont acheté des équipements spéciaux. Pour répondre aux besoins du chantier, il fallait investir et c'est ce qu'on a fait. Là c'est comme si on nous disait : ‘on s'en fout des conséquences’. C'est la sonnette d'alarme que va tirer la plateforme lundi. Les ressources en roches massives et intermédiaires il y a en encore beaucoup dans les champs", insiste Jean Bernard Caroupaye.  

Un autre opérateur économique du BTP nous livre ses impressions sur ce même ton alarmiste : "Nous avons perdu cette visibilité sur l'exploitation des andains. Il va y avoir d’énormes difficultés chez les professionnels qui avaient investi dans de nouvelles pelles, matériels, etc. Alors qu’ils avaient une perspective sur 5 ans, ils voient finalement que l’exploitation des andains va s’arrêter… Il y a un impact sur le BTP mais c'est aussi des centaines de salariés de plusieurs secteurs qui sont concernés. Les agriculteurs seront également pénalisés. Eux aussi ont une surface d'exploitation qui était en attente d’être optimisée. Si ça s'arrête brutalement, c’est un espace foncier supplémentaire qui ne pourra pas être valorisé pour l'agriculture." 

Le rendez-vous de lundi s’annonce déjà crucial, avant une éventuelle rencontre élargie avec les représentants du groupement NRL et des services de la DEAL.
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 6911 fois



1.Posté par Kanal bisik le 27/05/2018 23:15 (depuis mobile)

Dans les hauts de st leu il y as encore beaucoup de roches a enlerver ! Faut continuez comme ça zagriculteur subventionnés va gratte zot ki un peu plus puisque y vent lo roche koméla .et get la couleur lagon lé zoli non ?couleur caca ,kreol i aime ça

2.Posté par cmoin le 27/05/2018 23:28

Les professionnels du btp n'ont pas à imposer quoi que ce soi!Qu'ils fassent bien leurs boulots seraient déjà un miracle!

3.Posté par Babeuf le 28/05/2018 01:52

Enlever les andains des champs pour les intégrer dans l'enrochement de la route sur mer et non du littoral est une hérésie.
Les sols sont déstabilisés, les insectes et animaux qui y trouvent refuge vont disparaître.
Les glissements de terrains vont s'accentuer?
Les professionnels s'étaient équipés pour construire les voies du tram-train , le projet a été torpillé et pour que ces pauvres entrepreneurs puissent vivre La Région leur a fait un cadeau sans en mesurer les conséquences qui va massacrer La Réunion.et vider les porte-monnaie des Réunionnais.
Bravo Didier Robert!!!!!

4.Posté par NOOOOOOOOOOOOOOON aux andains et aux carrières !!! le 28/05/2018 05:42

Après avoir blackboulé le meilleur projet (route à mi-hauteur) avec des arguments mensongers, la Région va-t-elle trouver d'autres arguments tout aussi mensongers pour écarter l'autre solution préférable à la NRL, à savoir une galerie de protection, côté montagne, comme cela se fait avec succès dans de nombreux pays de montagne ?
On ne fait pas une route pour donner du travail au BTP mais pour relier deux villes entre elles.
Cela doit se faire au meilleur coût.
La solution "digue" est évidemment la pire solution pour les Réunionnais.
"Réagissons !"

5.Posté par citoyen le 28/05/2018 05:44

A quand une vraie étude : Entre les enlèvements des andains et les inondations qui ont suivi??? JAMAIS j'en suis sur!!!! alors continuons!!

6.Posté par GIRONDIN le 28/05/2018 05:57

Ils estiment avoir des comptes à rendre à des syndicalistes

Combien d'années de retard pour ce chantier sans roches ?

Vivement 2025 pour une hypothétique fin de chantier sans roche

NRL Nou Riron Lontan © ®

7.Posté par ah les cons! le 28/05/2018 06:00

Il faudrait que le préfet s'agenouille devant un mec plusieurs fois condamné? Pour lui faire quoi?
Enlever les andains ,encore et toujours et aux prochaines grosses pluies la terre foutra le camp, ce qu'elle a bien commencé à faire ...
Bon en même temps , plus de terre , plus de canne , plus de rhum ( plus , ou moins de mecs bourrés à la pile plate) et avec un peu de chance , plus d'agriculture ..;
Et on pourra bétonner , partout , ce qui fera du boulot pour le BTP donc les camionneurs! Youpi , la boucle est bouclée...

8.Posté par Bayoun le 28/05/2018 06:10

Faut m'expliquer quelque chose : comment quelqu'un de condamner par la justice peut il encore se présenter en grand défenseur des andains.
A la réunion c'est la politique des gros zozos et des copains coquins !

9.Posté par lagreve le 28/05/2018 04:15

la grève, la seule manière de se faire entendre ici ! nous sommes avec vous monsieurs les transporteurs.

10.Posté par A Jean-Benrard CAROUPAYE le 28/05/2018 06:23

Qu'est-ce qui est le plus important ?
Le compte en banque des transporteurs ou le bien-être de 850 000 Réunionnais ?

"Réagissons !"

11.Posté par Doudou le 28/05/2018 06:26 (depuis mobile)

Tire le roche partout même,quand la pluie va tomber,zot va voir de l eau ousa va aller.

12.Posté par pos le 28/05/2018 06:51 (depuis mobile)

Moin mi dit n''ena tellement de problème avec ses roches ses carrières la plus part des gens les entrain de mettre bâton dans les roues de la région pour cette nrl fait venir de Madagascar un point c''est tout on a besoin de cette route

13.Posté par herbet le 28/05/2018 06:53

Ras le bol d'un repris de justice condamné pour fraude fiscale et tous ces vautours de transporteurs ou autres , revendez votre matériel ou allez travailler ailleurs. Chacun sait bien que la solution serait le tout viaduc .On déstabilise les terrains en enlevant les andains . pourquoi certains gros agriculteurs comme canabady dans le sud les conservent sur leur terrain ? pour protéger leurs terrains en cas de fortes pluies , d'inondation etc.. Le président Robert doit se couper des transporteurs qui sont quelques dizaines et se rapprocher des utilisateurs de la route qui sont des milliers. Bon sang Fournel, tu fais quoi?

14.Posté par Eric le 28/05/2018 07:20

Les roches ne retiennent plus la terre, le résultat est immédiat : La boue dans les lagons et la mort de l'écosystème corallien de notre ile. Mesiki ?

15.Posté par RIPOSTE974 le 28/05/2018 07:22

Caroupaye ... C'est sérieux les gars avec cet hologramme d'un autre temps

16.Posté par VAUTOUR le 28/05/2018 08:11

VEUT ON LESSIVER LE SOL RÉUNIONNAIS VOIR DÉFIGURER LA RÉUNION POUR FAIRE PLAISIR LES TRANSPORTEURS QUAND IL N Y AURA PLUS D ANDAINS QUE FERONS T ILS QUEL OBJECTIF LA RÉGION COMPTE PRENDRE POUR LE DÉPLACEMENT DES ADMINISTRES DANS UN TRANSPORT EN COMMUN ÉCOLOGIQUE FIABLE ET SUR ET ABANDONNER LE TOUT VÉHICULE QUI FOURNI I A LA RÉGION ET AUX ÉLUS DES TAXES EXAGÉRÉS MAL GÉRÉS IL FAUT L

17.Posté par Aux transporteurs le 28/05/2018 08:16

Optons pour une voie côté montagne sous galerie de protection, comme cela se pratique dans d'autres pays de montagne !
Voir sur le net : nout nrl.re
"Réagissons !"

18.Posté par justedubonsens le 28/05/2018 08:24

Les exigences des uns et des autres sont les conséquences des décisions des élus. Leur démagogie est entrain de mettre la Réunion à terre par l'explosion des coûts du chantier de la NRL. On dépasse le 2,5 milliards et DR parle de ne faire que la liaison la Gde Chaloupe-St Denis. Quand Robert partira nous connaîtrons vraiment dans quelle situation nous sommes malgré les augmentations constantes des taxes !

19.Posté par marie le 28/05/2018 08:37

Caroupaye c est pas l'individu qui a oublié de declarer et sur plusieurs annees ses impots et il serait l homme de la situation???

Faites des elections et voté pour une personne jamais condamne

20.Posté par ca va peter!. le 28/05/2018 09:20

ETAT ET REGION et ses nervis grands responsables de ce gachis ...!!

21.Posté par ti coq le 28/05/2018 10:59

La suite sera pour les prochains cyclones dans quelques mois

22.Posté par affaire a suivre!!!. le 28/05/2018 11:02

l'etat la region et la DEAL.. sont les grands responsable de ce super gachis!!!.

23.Posté par Bleu outre mer le 28/05/2018 11:32

Suite logique d'un projet mal étudié ou Mr Didier Robert à une grosse responsabilité.
Robert ne sera pas ré élus et le futur Président de Région devra gérer, la route pas terminé et les comptes comme au Tampon....
Les politiques ont de beau jours devant eux, sans pour cela que des comptes leurs sont demandés.
Caroupaye devrait faire plutôt profil bas vu les histoire dans lesquelles il s'est mis.

24.Posté par @laGréve le 28/05/2018 12:19

coup ci sar la guerre!moin fatigé zembouteilag!
na collectif i ça monter!
burin, et épandag pou zot band la moucat

25.Posté par Marre des chauffards le 28/05/2018 12:27

allez M. le préfet, allez M. le président de région, mettez un genou à terre devant Caroupaye et sa clique et priez Saint.....Pierre !

26.Posté par polo974 le 28/05/2018 13:36

Que dit le brgm à propos des enlèvements d'andains et la déstabilisation des terrains dans les champs ? ? ?

Et puis, à quoi bon une NRL si de toute façon, la circulation est à l'agonie de chaque coté (st Denis et Ouest).

Le didix2300 a fait perdre 10 à 20 ans sur le développement d'un transport en commun à la Réunion, merci à lui.

27.Posté par Etienne le 28/05/2018 13:44

Je croyais que le Caroupaye avait été interdit de gérer une entreprise.
Qu'est-ce qu'il fait sur la photo qui illustre cet article ?

28.Posté par alcide le 28/05/2018 13:57

Dans quelques années, les m^mes boîtes, construiront des digues en béton, à mi-pente pour éviter les coulées de boue dans les villes du bas. Quelle imagination ! On touche le fond.

29.Posté par ATBO le 28/05/2018 12:06

je suis bien rassurée de voir le contenu de la plupart des commentaires;
Comment peut-on faire passer les intérêts de quelques-uns au détriment des 850000 réunionnais et de la préservation écologique de l'île?
que feront les agriculteurs quand ils auront enlevé tous les andains?
quand la terre productive sera toute arrivée dans le lagon? : plus de culture possible!!!! ils auront gagné de l'argent et après? C'est une vue à bien court terme...ne parlons pas des conséquences de la disparition des coraux donc du lagon...nos politiques de la région ont dès vues à court terme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie