MENU ZINFOS
Océan Indien

Filière de Kwassa démantelée à Mayotte: Un policier de la PAF incarcéré


Par Nicolas Payet - Publié le Lundi 16 Décembre 2019 à 10:49 | Lu 6136 fois

Filière de Kwassa démantelée à Mayotte: Un policier de la PAF incarcéré
Un policier de la PAF ferait partie du réseau. À Mayotte, alors qu'une enquête menée par la section mobile de recherche de la police aux frontières a permis de démanteler une filière de kwassa, un policier de la brigade nautique fait partie des mis en causes, rapporte Les Nouvelles de Mayotte.

Avec les informations dont il disposait du fait de sa profession, l'individu est soupçonné d'avoir renseigné les passeurs sur les emplacements des vedettes de surveillance, leur permettant d’amener des clandestins à Mayotte sans risquer de se faire interpeller. Le tout contre rémunération.

Le policier placé en détention

Le réseau démantelé organisait "des transports réguliers entre Anjouan et Mayotte d'étrangers en situation irrégulière, de cigarettes de contrebande et de produits stupéfiants", a précisé le parquet dans un communiqué relayé par le média.

Avec lui, trois autres individus ont été placés en garde à vue puis présentés au juge d'instruction le 13 décembre dernier. Tous ont été incarcérés à Majicavo. Les investigations se poursuivent.




1.Posté par TICOQ le 16/12/2019 11:57

pas assez payés les flics à Mayotte ?

2.Posté par Nono le 16/12/2019 12:28

C'est un mec qui traverse le canal et paf la PAF !

3.Posté par Dignité le 16/12/2019 13:36

L'information doit être complète sans tomber dans la délation.
Le policier de la PAF mis en cause est-ce un fonctionnaire "indigène" ou un fonctionnaire venu d'ailleurs?

Allez zinfos 974! donnez cette information puisque selon Pierrot DUPUY, le journaliste honnête est celui qui informe complètement et objectivement.

4.Posté par Le Jacobin le 16/12/2019 14:35

A la Réunion les gardiens de prison soupçonné de viol sont laissé en liberté afin de protéger leur ARRIÈRE compte tenu de la proximité de leur profession avec les détenus.

Et la fille me diriez vous ?

ON S'EN FOU !!!

Il faudrait en déduire qu'a Mayotte les juges font une autre lecture du code pénale que chez nous.

5.Posté par Antiflic le 16/12/2019 14:39

J'ai bien raison d'être antiflic

6.Posté par balayedovantzotportavant le 16/12/2019 16:30

au nom de la loi je vous arrête respectez mon uniforme c'est vrai l'habit de fait pas le moine, c'est vrai aujourd'hui la police à le profil de castaner la France je rigole et je hurle!

7.Posté par ali le kafhir le 16/12/2019 19:05

il y a 2 types de traversées en kwassa
celle à 200 euros à vos périls et sans obligation de toucher le sol

et celle à 1000 euros ou vous serez jamais inquiété par la PAF
on appelle çà le kwassa francais

8.Posté par Jacques le 16/12/2019 19:46

Alors là, à minima le virer de la Police, saisie de ses biens mal acquis et vente aux domaines, et 5 ans de tôle, et ça servira d'exemple à ses pairs !

9.Posté par Laurent le 16/12/2019 20:43 (depuis mobile)

Au post 5 antiflic . J''ai bien raison de détester les idiots d''antiflics comme lui

10.Posté par Abdoul_re le 17/12/2019 11:54

On ne parle jamais des voiliers qui circule dans la zone, qui font la traversé Mada_Mayotte, Mayotte_Reunion. Je pense qu'il faut contrôler ses bateaux. Il faut se poser la question comment arrive la drogue dans nos îles.

Il faut surveiller de prêt ses bateaux ( soit disant des voiliers de plaisances).

11.Posté par Tisako974 le 21/12/2019 11:22 (depuis mobile)

C''est vraiment pire si l''agent et natif de l''île. Cette immigration clandestine et source de nombreux problèmes. Souvent des criminelle fuiyant leurs pays d''origine. C''est pas toujours des personnes fuyant la répression. Ou des femmes avec enfant.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes