MENU ZINFOS
Communiqué

Filière canne-sucre: "De nouvelles atteintes et intimidations inacceptables et injustifiées"


Le syndicat du sucre réagit aux actions menées par les syndicats de planteurs, dénonçant des "méthodes inadmissibles". Voici son communiqué :

Par ZInfos974 - Publié le Jeudi 8 Juin 2017 à 09:24 | Lu 551 fois

Aujourd’hui, de nombreux sites de la filière Canne-Sucre sont bloqués par les syndicats planteurs, empêchant ainsi toute activité économique.

Ces blocages sont inacceptables. Les industriels dénoncent cette stratégie jusqu’au boutiste : tout est fait pour que les discussions ne puissent pas reprendre.

Des sites assiégés, paralysie économique.

Ce matin, la CGPER a bloqué l’entrée du site de la sucrerie du Gol, empêchant les salariés de se rendre sur leur lieu de travail.

De leurs côtés, la FDSEA et les JA ont fixé un ultimatum au personnel de la sucrerie de Bois-Rouge exigeant qu’ils évacuent leur poste de travail dans les 30 minutes. En cas de refus d’obtempérer, la FDSEA et les JA ont indiqué qu’ils envahiraient les lieux.

Ces mêmes syndicats ont réitéré cette méthode inacceptable sur les sites du siège de Tereos, d’eRcane et du Syndicat du Sucre, forçant également les salariés à quitter leur poste.

De fait, les activités de Tereos sont paralysées, ce qui rend totalement impossible la préparation de la campagne sucrière. Les sites des centrales thermiques (Albioma) et des distilleries (Savanna et Rivière du Mât) sont aussi impactés : leur fonctionnement est ralenti puisque les entrées et sorties sont rendues impossibles.

Des comportements incompréhensibles et des méthodes inadmissibles.

Les industriels sont révoltés face à ces blocages. En effet, la préfecture a proposé hier de mettre en place une nouvelle méthode de travail. Des réunions doivent se tenir en bilatéral avec les différents acteurs. Ces réunions doivent permettre à tous d’exposer leurs arguments.

Organiser des blocages systématiques et prendre les salariés en otage, c’est agir de façon inacceptable et signifier une volonté de ne pas discuter. 




1.Posté par Gramoune indigné le 08/06/2017 12:56

Voilà où mène le laxisme entrenu par l'incompétence de nos fièrs 7 député-e-s de la gôche-bobo-surémunérée, donneuse de leçons qu'ils n'appliquent pas à eux-mêmes, trop occupée à défendre ses propres privilèges !!!

SORTONS CES SORTANTS INCAPABLES !!!

2.Posté par GIRONDIN le 08/06/2017 15:41

Zinfos974
11/06/2015
La convention canne 2015-2021 (enfin) signée en présence du Premier Ministre
Le 11/06/2015




| Lu 3254

Le Comité Paritaire de la Canne à Sucre (CPCS) a signé ce soir la convention canne 2015-2021 en présence du Premier ministre Manuel Valls, en visite sur l'île, à la préfecture de La Réunion.

Après plus de 100 heures de négociation, les deux parties, Tereos présidé par Florent Thibault et la CGPER représentée par Jean-Yves Minatchy, ont fini par trouver un accord. Le prix global de la prime bagasse est ainsi fixé à 14,50€ la tonne (soit 12,30€ pour les planteurs) au lieu de 9€.

L'Etat a souhaité "répondre à votre demande sur la revalorisation de la "prime bagasse" que vous avez évoqué comme un point essentiel, a commenté Manuel Valls. Les modalités actuelles du calcul du prix de rachat de l'électricité produite à partir de la bagasse auraient entraîné la poursuite dans les années à venir de la baisse qui vous pénalise déjà. Il était donc nécessaire d'en garantir la stabilité car c'est un élément de stabilité des revenus des planteurs et aussi parce que cette production d'énergie renouvelable s'inscrit pleinement dans les objectifs de la transition énergétique."

38 millions d'euros à l'aide nationale annuelle

Autre effort du gouvernement: Le complément de 38 millions d'euros à l'aide nationale annuelle qui sera porté à la connaissance de Bruxelles dans le courant du second semestre 2015. "La perspective de la fin des quotas sucriers en 2017 est une préoccupation légitime, a ajouté le Premier Ministre. Le gouvernement a bien pris en compte les enjeux de cette échéance en termes de risque de pertes de débouchés et de baisse de prix".

Une signature sous tension

Cet accord survient au lendemain de quelques échanges houleux, notamment à cause de la FDSEA (Fédération départementale des syndicats d'exploitants) qui désapprouvait les termes de la convention. Le syndicat minoritaire souhaite en effet une augmentation sèche du prix à la tonne. Ce soir encore, la tension était palpable devant la Préfecture, où des membres de la FDSEA sont venus exprimer leur grogne.

Soulagement en revanche du côté de la CGPER. Le président du syndicat Jean-Yves Minatchy, également co-président du Comité Paritaire de la Canne à Sucre (CPCS) estime avoir "été entendu": "Nous avions soumis huit propositions et ces huit propositions ont été retenues."

La convention canne 2015-2021 (enfin) signée en présence du Premier Ministre



Zinfos974
11/06/2015

3.Posté par KLOD le 08/06/2017 18:53

et 0.49 € ..................... c'est acceptable ??????????????????????????????????????????????????

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes