Social

Filière canne : Réunion annulée et nouveaux blocages

Mardi 6 Juin 2017 - 13:39

Les planteurs et industriels devaient se retrouver ce mardi dans les locaux de la Direction de l’agriculture à Saint-Denis. Une réunion qui a commencé dans un climat tendu après le tour de force des agriculteurs depuis ce matin, avec des opérations escargots initiées de l’Est jusqu’au Barachois. Planteurs et représentants de l'état sont entrés en négociation aux alentours de 14h30.

Peu après 15h, des rumeurs d'annulation de réunion ont suscité quelques nouvelles tensions. Les négociations ont bel et bien été annulées par les syndicats et les représentants de l'Etat, Tereos n'étant pas présent. 


"S'il y a échec des négociations, c'est de la faute de Tereos"

"On n'a pas de motif, explique Frédéric Vienne, c'est dommage, tous les syndicats font des efforts pour venir à la table des négociations et avoir des propositions". Pour la FDSEA, "Tereos doit prendre ses responsabilités". Et d'ajouter : "Le responsable de cet échec, c'est Tereos"

Jean-Bernard Gonthier, président de la Chambre d'agriculture estime de son côté que les aides de l'Etat devraient revenir directement aux agriculteurs, sans passer par Tereos. "Ils nous méprisent, on doit à tout prix faire quelque chose. Tereos a donné un coup de sabre à la filière canne en refusant de venir à la table des négocations", déplore-t-il. Et de conclure : "Il n'y aura pas de campagne tant qu'il n'y aura pas de signature de convention".




De nouveaux blocages

Planteurs réfléchissent à la suite à donner à leur mouvement. Ils préviennent : "Les actions vont être dures". Un convoi de planteurs s'est est retourné vers la préfecture.

De nouvelles difficultés de circulation sont à prévoir. Vers 17h, les planteurs ont à nouveau entrepris de bloquer l'entrée Ouest de Saint-Denis, au niveau du rond-point de la sortie de la Route du Littoral. Un barrage filtrant est mis en place dans les deux sens de circulation. Il est conseillé d’emprunter la RN6 Boulevard Sud.


 
Filière canne : Réunion annulée et nouveaux blocages

Jeudi dernier, les représentants syndicaux des planteurs et les usiniers s’étaient quittés sur un point de désaccord crucial ; celui de la revalorisation de la part qui doit revenir aux planteurs.

Alors que ces derniers réclament 6 euros d’augmentation, l’industriel Tereos avait mis sur la table 49 centimes d’augmentation. Une forme de mépris avaient jugé les planteurs qui tablent donc sur une revalorisation du prix de la tonne de canne actuellement fixé à 39,09 euros.

Jeudi 1er juin : Tereos : "Nous avons fait une première proposition économiquement soutenable"
Filière canne : Réunion annulée et nouveaux blocages

Filière canne : Réunion annulée et nouveaux blocages

Zinfos974
Lu 11883 fois



1.Posté par cmoin le 06/06/2017 14:37

Rien pour vous à part a prison!
Vou osez vous plaindre la bouche pleine de de subventions!
Vivement la concurence,vivement la fin de la filière canne à la réunion!

2.Posté par Ma sonnerie le 06/06/2017 15:01 (depuis mobile)

Tereos et ses dirigeants se foutent des agriculteurs..

3.Posté par Pourquoi ces prises d'otages ? le 06/06/2017 14:26

opérations escargots sont très dangereux et irresponsable. sur la route il y a des ambulances, dans les voitures il y a des personnes âgées, des femmes enceintes, des bb, etc. .....
Ces prises d'otages sont dignes de DAECH.
Ce sont les innocents qui paient.

4.Posté par Jose le 06/06/2017 17:26

Le prix de la tonne de canne n'a jamais augmenté depuis des années, et expliquez moi comment vous faites pour payer ces énormes 4x4, et ces non moins énormes tracteurs flambants neufs ?

Encore des parasites de la subvention ces pleureuses à la bouche pleine !

5.Posté par Gogote le 06/06/2017 19:06 (depuis mobile)

Pour certains les planteurs doivent labouré leur champ avec un bobcat et allé sur leur exploitation avec une twingo !!

6.Posté par Minute le 06/06/2017 19:42 (depuis mobile)

Bloquez Tereos mais pas les reunionnais et les reunionnaises et tout le monde vous soutiendra.

7.Posté par margouillat974 le 07/06/2017 00:19

Votre journalisme ne fait que monter des réunionnais contre les réunionnais: ayez au moins le respect de votre métier et donnez les 2 versions du conflit qu'on comprenne les tenants et les aboutissants!
@ post 3 : Vous comparez des populations à DAECH? Quand on vous coupera votre R.S.A. , ou que vous payerez 70% de votre salaire en taxes diverses, sans pouvoir accéder aux soins de santé, on en reparlera!

8.Posté par Vola huet le 07/06/2017 05:10 (depuis mobile)

C estLe de plus en plus invivable pour nous simples citoyens tous ces blocages. A chaque mécontentement c est nous qui payons. Pourquoi vous bloquez la route aux citoyens lambda qui n y est pour rien dans votre conflit? Trouvez d autres moyens !!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter