MENU ZINFOS
Communiqué

Filière canne : Ratenon et Gaillard demandent une enquête parlementaire sur le fonctionnement des industriels


Alors que les planteurs sont mobilisés depuis le 14 juin dernier, les députés Jean-Hugues Ratenon et Perceval Gaillard vont déposer sur le bureau de l'Assemblée nationale une demande d'enquête parlementaire "afin de faire toute la transparence sur le fonctionnement des industriels de la filière à La Réunion et notamment sur l’utilisation et la répartition des aides publiques et leurs conséquences sur la vie des agriculteurs".

Par N.P - Publié le Jeudi 30 Juin 2022 à 09:31

Le communiqué :

La campagne sucrière devrait débuter la semaine prochaine, elle fait vivre plusieurs milliers de familles Réunionnaises par ses emplois directs et indirects. Force est de constater qu’à chaque campagne sucrière nos planteurs canniers doivent se battre afin d’obtenir le juste prix de leur travail, afin de faire vivre leur famille dans de bonnes conditions.

Depuis le 14 juin, les planteurs manifestent leur inquiétude sur cette nouvelle campagne sucrière.

À chaque fois les politiques sont appelés à soutenir la filière autant du côté des planteurs que du côté des industriels. Nous répondons présent à chaque fois, nous appelons l’État et l’Europe à soutenir la filière par le maintien ou par l’abondement des subventions existantes.

Néanmoins, nous constatons qu’à chaque campagne, les industriels rechignent sur les sommes à payer. Or ce sont bien ces derniers qui obtiennent le plus d’aides, ce sont ces derniers qui dictent les tonnages à fournir, les hectares de terres à exploiter, qui souvent freinent la diversification agricole des agriculteurs qui souhaitent améliorer leur revenu par des activités oscillaires.

Face à ces actes répétitifs, face à cette situation de dominants et de dominés, cela ne peut plus durer. La canne fait partie de notre histoire, de notre culture, de notre mode de vie, nous ne pouvons pas la laisser dans les mains d'une multinationale qui fait des profits sur le dos des planteurs.

Ainsi nous allons déposer sur le bureau de l'assemblée nationale une demande d'enquête parlementaire afin de faire toute la transparence sur le fonctionnement des industriels de la filière à La Réunion et notamment sur l’utilisation et la répartition des aides publiques et leurs conséquences sur la vie des agriculteurs.

Dès que possible, nous échangerons avec nos collègues députés des Outre-Mer afin de travailler ensemble sur cette demande d’enquête parlementaire.

Jean-Hugues RATENON Député de la Réunion
Perceval GAILLARD Député de la Réunion




1.Posté par Blablabla... le 30/06/2022 11:12

Ouais....
Bravo, heureusement vous êtes là pour demander des enquêtes inutiles qui ne servent à rien...
On compte surtout sur vous pour ne rien faire ensuite, vu que vous n'avez pas la capacité de faire quelque chose...

2.Posté par polo974 le 30/06/2022 13:05

""" activités oscillaires """

oscillaire: cyanobactérie constituée de filaments qui oscillent régulièrement

bref, un truc qui ressemble vaguement à la spiruline plus à la mode...

L'incorrecteur orthographique a encore frappé ! ! !

3.Posté par Jules le 30/06/2022 11:07

Bla-bla-bla!

4.Posté par Cloclo⁶ le 03/07/2022 08:10

Des enquêtes des études, il y en a eu à la pelle. Pas besoin d'en rajouter. Si chacun met du sien: agriculteurs, politiques , administratifs...Tout est possible. La responsabilité est locale. Pas besoin à chaque fois d'aller chercher à Paris de pseudos solutions. Des d'études qui deviendraient comme souvent inutiles.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes