Economie

Filière boeuf pays : "Nous sommes devenus la cible d’un acharnement qui ne peut plus durer"

Mardi 12 Novembre 2019 - 15:29

Filière boeuf pays : "Nous sommes devenus la cible d’un acharnement qui ne peut plus durer"
L’association des éleveurs fiers et passionnés de la Réunion dément, via un communiqué ce mardi, les différents messages véhiculés par des associations de consommateurs ces derniers jours concernant la filière boeuf pays. "Associations, ne vous trompez pas de combat !" clame-t-elle. 

"L’association des éleveurs fiers et passionnés tient à exprimer sa colère face aux propos qui sont tenus par différentes associations dans les médias. Nous souhaitons dire notre exaspération et voulons rétablir la vérité. 

Nous sommes devenus la cible d’un acharnement qui ne peut plus durer. Nous en avons assez de nous faire traîner dans la boue par des personnes qui ne connaissent rien au métier d’éleveur et qui propagent depuis bien trop longtemps des calomnies. Les associations de consommateurs ne font pas leur travail d’information, mais se sont mises à attaquer systématiquement la filière viande bien que toutes les réponses leur ont été apportées.

Nous tenons à dire que nous sommes les fournisseurs de bœuf pays ( la Sicarevia est notre client) et  que nous sommes les premières victimes de cette diffamation. Dès lors, notre combat sera de nous ériger en rempart contre les attaques de ces personnes dont le seul but est la destruction de notre métier. Celles-là mêmes qui demandent d’avoir le choix entre « viande importée » ou « viande péï » sont les artisans de la destruction de notre travail qui amènera à très court terme à ne plus avoir d’autre choix que celui de la « viande importée ». 

On ne les voit pas s’insurger contre les importations toujours plus grandissantes qui menacent la production locale…

Toute cette propagande est menée sous couvert d’une seule étude (Berkeley) qui a été démentie par de nombreuses études par la suite. Les associations remettent en cause l’autorité sanitaire française (ANSES), cependant L’autorité suprême, qui est l’organisation mondiale de la santé animale a annoncé que  « la leucose n’est pas un danger pour l’homme » (source : chapitre du manuel terrestre sur www.oie.int). Qui sont ces personnes pour remettre en cause ces autorités ? Pourquoi tant d’acharnement ? Quelles sont leurs véritables intentions ? Ce n’est certainement pas la défense des consommateurs puisque qu’ils se sont mis en guerre contre une production locale qui d’après eux est dangereuse alors qu’elle n’a fait ni malade ni mort (contrairement à la dengue, le virus h1n1…)  depuis 70 ans que ce virus est présent sur l’ile ! 

Pourquoi les associations n’exigent-elles pas l’euthanasie de tous les chiens errants qui transmettent des maladies à nos bêtes ? Pourquoi ne pas demander par principe de précaution l’euthanasie de tous les chats, car ceux-ci peuvent transmettre la toxoplasmose qui est réputée faire avorter les femmes enceintes ? Pourtant ils réclament l’euthanasie du cheptel bovin réunionnais. 

À force de pousser à bout les éleveurs, dont ils dégradent l’image chaque jour, ces associations conduisent nos jeunes motivés à s’exiler pour exercer cette belle profession. Nous ne laisserons pas faire ! Nous serons là pour défendre ces pauvres éleveurs qui n’ont rien demandé à personne si ce n’est d’exercer leur passion dans la dignité, au service du consommateur réunionnais, et non pas dans la suspicion et la délation !

Ces mensonges ont assez duré et notre association mènera des actions systématiques contre ces associations qui ne font que détruire. La filière viande travaille sur le sujet de la leucose depuis de très nombreuses années et ce travail se poursuit. 

Une nouvelle fois, nous convions les associations à nous rencontrer. C’est plus facile d’envoyer des communiqués de presse que d’enfiler les bottes pour venir voir notre quotidien !

Non, les éleveurs de viande bovine ne commercialisent pas de produit susceptible de porter atteinte à la santé de la population, ce ne sont pas des criminels !"

L’Association des éleveurs fiers et passionnés de la Réunion
Nicolas Payet
Lu 5190 fois




1.Posté par Gilles le 12/11/2019 15:52

Soyez plus clair, l'économie de la filière passe avant la santé des Réunionnais.
La au moins nous comprendrons votre action!

2.Posté par La vérité le 12/11/2019 15:55 (depuis mobile)

Pourquoi faire toute ses publicités tout le monde a peur car la viande le lait et malade en métropole on éradique les maladie mai à la reunion on laice car on dit que on et sur une île donc on peut manger et boire de la merde sa reste sur notre île

3.Posté par Lol le 12/11/2019 16:21 (depuis mobile)

"L’association des éleveurs fiers et passionnés" ... Êtes-vous fiers de vendre au réunionnais de la viande de bœuf malade ? Passionné du profit ! Qui voudrait manger de la nourriture qui a un virus. ...

4.Posté par GIRONDIN le 12/11/2019 16:33

Chez moi, depuis votre dernière propagande :
0 lait pays
0 bœuf pays
0 yaourt pays
0 fromage pays

5.Posté par Marc le 12/11/2019 16:34

Alors, répondez à ces questions:

- est-il vrai que la leucose est très présente dans les cheptels réunionnais?
- est-il vrai que les cheptels infectés à la leucose en métropole sont abattus?

Si les deux réponses sont "oui", alors la filière réunionnaise a un gros problème qui, effectivement, à terme ne pourra vraisemblablement se régler que par un abattage massif. Une situation dont certains, et notamment les fournisseurs qui ont laissé cette situation s'installer, seraient entièrement responsables.

Parce qu'en réalité, les maladies comme la leucose, c'est comme le VIH: on ne meurt pas de la maladie elle-même, on meurt des maladies opportunistes.

6.Posté par Zarin le 12/11/2019 16:40

DES MICROALGUES AU STEAK IMPRIMÉ EN 3D: " L'AVENIR EST SANS VIANDE "

Au fur et à mesure que la question de la durée de consommation des denrées investit l'industrie alimentaire, les chercheurs recherchent de plus en plus des moyens de remplacer la viande par un substitut à base de plante. FoodNavigator explore trois innovations dans le secteur: les microalgues oméga-3, la mycoprotéine évolutive et le steak imprimé en 3D.

7.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 12/11/2019 16:51

*Qui SIGNE ce "communiqué" ?

*"L'association des éleveurs..."

*Le journaliste de Zinfos ?

*Ou qui d'autre ??

8.Posté par Mwin la pa di le 12/11/2019 16:59

Il ne faut pas se foutre de notre G ! Il n'y a pas d'attaque, mais une logique : pourquoi en métropole les bêtes malades sont elles tuées et pas ici ? Pourquoi la prévention du risque existe en métropole et pas ici ? Malgré toute la publicité que vous ferez je n'achète plus de viande bovine pays ni de lait. Nos élus sont aussi tristement complices de ce scandale. Pour la continuité territoriale qui rapporte en voix, on libère des millions et pour éradiquer la leucose bovine ici RIEN. Le conseil de prévention et la demande "respect à nous" passe par un boycott total de la viande bovine pays ainsi que le lait.

9.Posté par qui sème le vent.... le 12/11/2019 17:04

trop tard messieurs! mais rassurez vous, avec ou sans association, cela fait bien longtemps que nous, consommateurs, boycottons la viande locale. Et plus les autorités sanitaires nous diront que la viande est sans danger, moins nous les croirons. Plus les panneaux publicitaires sont grands, plus je m'éloigne de la boucherie. En leur temps, les autorités disaient que la population n'avait rien à craindre du nuage de Tchernobyl, du médiator pour ne citer que ces deux exemples...

10.Posté par hoarau le 12/11/2019 17:17

Explosion à la Réunion, du cancer du sein, leucémie chez l'enfant, etc.......Un éleveur m'a dit une fois: "Je produis ce bœuf, mais je n'en mange pas, ni ma famille".Vous pouvez mettre ma parole en doute mais je ne mens pas, et si je témoigne aujourd'hui suite à cet article c 'est que y a bien dans cette histoire un mensonge de la part de qui je sais pas, mais je ne me risquerais pas à manger cette viande si vous ne pouvez prouver le contraire en tout cas mieux le prouver, qu'à travers des articles ou il faudrait vous croire sur parole. Confiance lé mort doudou, pendillé dan' fon la ravine, derrière in gros tas zépine.

11.Posté par Marc le 12/11/2019 17:55

7. L'association des éleveurs. Le nom en bas de l'article est, je pense, une conséquence du système informatique de zinfos qui met automatiquement le nom du journaliste ayant autorisé la mise en ligne.

12.Posté par MôveLang le 12/11/2019 18:03 (depuis mobile)

Éliminez vos animaux malades_( tous les malades ) comme ça se passe en france, c''est-à-dire direct équarrissage
Seulement 5 ans après, je verrais si je peux consommer péï, pour le moment, la viande et le lait sain de france me convient très bien.

13.Posté par totor le 12/11/2019 18:25

Désolé les signataires, mais il faut vous en prendre à ceux qui vous ont refilé du bétail malade, pas aux consommateurs de moins en moins couillons.

14.Posté par CITOYEN le 12/11/2019 18:36

ON NE PEUT PAS NOUS FAIRE AVALER N IMPORTE QUOI AFIN DE PRÉSERVER DES INTÉRÊTS DES ÉLEVEURS QUI ME SEMBLENT LOUABLE MAIS IL FAUT NOUS DIRE LA VÉRITÉ ET LES MARAICHERS QUI NOUS EMPOISONNENT IL FAUT QUE CELA S ARRÊTE ON VEUT SAVOIR CE QU ON MET DANS NOS ASSIETTES ET LE TAUX DE PESTICIDES DANS NOS ALIMENTS ?

15.Posté par Frgiidaire le 12/11/2019 18:52

Pour que cela s'arrête il faut que tous les éleveurs dénoncent l'URCOOPA qui a importé les vaches et boeufs qui devaient être abattus en Eirope, que URCOOPA arrête d'acheter des aliments d'Argentine du Brésil et d'autres pays non contrôlés et qu'URCOOPA indemnise tous les éleveurs qui ont du jeter le lait et la viande.
Tant que le MONOPOLE d'URCOOPA (eau, lait, glace, grains, poussins, oeufs, viande bovine, porc, nourriture chiens et chats, nourriture crevettes de Mada, etc.) n'est pas dénoncé, nous serons toujours dans le doute.
Même vos animaux de compagnie sont en danger.

16.Posté par Michel Payet le 12/11/2019 19:44 (depuis mobile)

Quand le grand déballage se fera , on vera la dica revia et urcopa avec ces ramifications au crca, Groupama et les 60:societes satellites dont les administrateurs sont multi directeurs et administrateurs. Des sci et autres... Bresil mada france.

17.Posté par Ouech le 12/11/2019 20:31 (depuis mobile)

Dans le doute je mange que de la canne c'est ce qui nous attend quand zoreil aura jeter l'éponge et la reun par la même occasion....sa change du boucané et des sodas allez courage encore 20jours avant la fete

18.Posté par Ouech le 12/11/2019 20:31 (depuis mobile)

Dans le doute je mange que de la canne c'est ce qui nous attend quand zoreil aura jeter l'éponge et la reun par la même occasion....sa change du boucané et des sodas allez courage encore 20jours avant la fete

19.Posté par klod le 12/11/2019 20:48

ho , zot y fé peutié ..............


étant "régionaliste" (sic!) ,,, j'ESSAIE de privilégier l'achat local


mais là , leucose
, pas bon en l'"hexagone" , ici , oui .............

oté , le respect se mérite , consommer locale mais sans leucose et sans glyphosate c'est pas gagné , pour un VRAI respect des "producteurs locaux"

A eux de faire leur preuve , consommer local , OUI , mais en respectant le "consommateur"



pov "monti péi" ..................


si le producteur "local" y respect pas le consommateur "local"


70 ans que sa dure , oté créole , "pa plus , pa mwin ", comme y dit deux trois certains .

quand des locaux y abusent sur d'autres locaux , rien de bien nouveau , mais bon , "nou lé si tan gentil" ................ ou pas .

20.Posté par klod le 12/11/2019 20:51

"fiers et passionnés de la Réunion " ha bon , comme dit l'autre ?


la fierté se mérite .............................

trop facile le "nou lé fooooooooooormidable" et les " nou lé fieeeeeeeeeer" .................. mais bon , de la démagogie et de l'autosatisfaction , si facile .

pour une Réunion fier sans ostentation ni démagogie ................ un rêve ?


oté la Réunioooooooon ...............

21.Posté par tontonpedro le 12/11/2019 20:53

Toi servir viande contaminee interdite partout ailleurs. Moi pas savoir. Toi content.

Maintenant moi savoir. Moi plus vouloir. Toi pas content.

Toi faire campagne inutile.

Moi acheter ta viande quand toi coui-couic tout ton cheptel malade et que toi avoir viande saine.

22.Posté par Renoir le 12/11/2019 22:05

Mes pauvres amis , la situation a tellement pourri qu'on n'en voit plus l'issue . Voici une filière qui a force de tricher , mentir, profiter de ses adhérents au point de les rendre smicards, les conduit à la ruine !
Les consommateurs n 'y sont pour rien , sauf que eux aussi qui payent à la fin !avec leurs euros , mais peut- être aussi avec leur santé !comment s'en tirer ?
Eleveurs demandez des comptes a vos coopératives,sur leur gestion des problèmes
Bousculez les administrations avec leurs fonctionnaires surpayés qui ne veulent pas qu'il y ait des vagues et ne bougent surtout pas !
Demandez a vos vétérinaires pourquoi ils préfèrent une bonne doses de maladies à un cheptel sain ( faut bien manger , n'est- ce-pas )
posez vous la question de savoir pourquoi:
- l'urcoopa et vos coopératives vous ont refourgué des animaux malades?
-l'urcoopa a avantage a vous vendre des granulés qui affaiblissent les vaches par surdosage au lieu de leur donner de l'herbe?
posez vous la question de savoir pourquoi l'abattoir ne fait pas de recherche de leucose à l'entrée ?
Quand vous aurez répondu à ces simples questions , communiquez honnêtement sur la vraie situations et les consommateurs créoles pourront alors comprendre et vous aider !

23.Posté par MICHOU le 12/11/2019 22:45

Vous avez raison de défendre votre travail mais vous vous trompez de cible. Dimanche, nous étions chez un éleveur au Guillaume St Paul et là nous avons rencontré des éleveurs qui comme vous aiment leur profession et sont préoccupés par un environnement sain et une nourriture saine.
Ils ont rencontré des problèmes de maladies graves, dont vous êtes sûrement témoin et c'est tout à leur honneur de s'en préoccuper, surtout à l'heure où on propose de les fournir dans les cantines scolaires.
(Les documents officiels sont à votre disposition et les associations ne demandent qu'à vous rencontrer )
Dommage que vous ne soyez pas venus dimanche. Ne vous méprenez, c'est le même combat pour une meilleure agriculture qui doit nous animer tous, dans la transparence et ensemble nous réussirons.
Faisons de notre filière bœuf une fierté et non une division.La TRANSPARENCE

24.Posté par mojo le 13/11/2019 00:00

propagande inutile tant que la source du probleme n est pas corrigé.Ce n est pas en nous forcans la main en monopolisant tout le rayôn viande d un supermarché que sa fonctionnera

25.Posté par SPARTACUS974 le 13/11/2019 06:39

Que les producteurs se débarrassent de tous les parasites qui gravitent autour d'eux,qu'ils portent plainte contre tous ceux qui ont conduit à cette crise sanitaire....Il n'y a pas que les vaches malades qui doivent disparaitre.Les producteurs veulent produire sain mais cela passe par un gros nettoyage de la filière.

26.Posté par Didier le 13/11/2019 06:51

La Réunion capable de construire une route à 3 milliards d’euros qui ouvrira peut-être un jour ou l’autre mais incapable de réunir un peu de monnaie pour remplacer les bovins malades ??? En tout cas moi il y a longtemps que je ne consomme plus pei, pas envie de m’empoisonner. Votre combat , votre cible c’est L’Urcoopa pas vos clients ! Et le client est roi que ça vous plaise ou pas et si il vous impose un principe de précaution vous pourrez vous agiter dans tous les sens votre filière disparaîtra . Et vous Monsieur le préfet, et vous Monsieur le président de Région vous faites quoi pour sauver cette filière et ses consommateurs ? Marre d’une France à deux vitesse !

27.Posté par Modeste le 13/11/2019 06:52

arrêtez de bouffer de la viande fromage et autres produits laitiers produit localement c'est tout!

28.Posté par LOD le 13/11/2019 07:30

La traite animale est une impasse évolutive, un crime contre l'humanité et l'environnement ; que les éleveurs fassent des dossiers de demandent de subventions afin de se reconvertir dans une activité éthique/écologique ! Courage à tous !

29.Posté par Ken le 13/11/2019 07:43

Bien fait pour eux! Je pense encore à mon boucher qui me racontait vouloir acheter en directe auprès des àgriculteurs de confiance mais lorsqu’il arrive à l’abattoir Avec sa vache à Étang Salé,, la coopérative fait exprès de le laisser pourrir dehors, de laisser l’animal souffrir pour dégoûter le boucher et l’obliger à passer par la coopérative: BIEN FAIT POUR VOUS, DANSEZ MAINTENANT CIGALES! Les responsables à URCOOPA sont vieux, riches et ils se moquent bien de vous ! A eux les bénéfices, à vous les emmerdes!

30.Posté par MT CRISTO le 13/11/2019 09:37

Allez à la plaine des cafres et vous verrez les vaches malades ; cela vous coupera de toute envie de manger cette viande pourrie et de boire du lait ou des yaourts. Si il n'y a plus de viande de boeuf de France ou d'ailleurs et bien nous mangerons porc, moutons, cabris,volailles.

31.Posté par Maya le 13/11/2019 09:59 (depuis mobile)

Mangez sain à la Réunion. Assez d''être empoisonné. Vie sans glyphosate ou sans pesticides destructeurs pour l''homme et l''environnement , ce serait cool !

32.Posté par Boeufpays le 13/11/2019 13:04 (depuis mobile)

Le client consommateur détient le pouvoir, en effet si nous n’achetons pas : la chaîne production et commercialisation s’écroule, les réunionnais veulent manger sans obérer leur santé et les apprentis sorciers de l’urcoopa ne l’ont pas accepté .

33.Posté par Pas fou le 13/11/2019 13:20 (depuis mobile)

Maintenant ils vendent boeuf origine france,
Un petit peu étiqueté boeuf pays a côté pour nous bleufer,face a malin faut être malin &demi
La viande est malade ,moi j achete mportation pour le boeuf
Mefiez-vous, c,est pas bon,créole trop couillon ,

34.Posté par humanité le 13/11/2019 13:30

cette campagne de dénigrement est un bon tremplin pour les anti-viande de tous bords..... du coup je me pose d'autres questions : à qui profite le dénigrement ????? Et quand la viande boeuf made in ailleurs est vraiment meilleur prix : avec les frais du transport et le coût des élevages c'est encore possible ??? et la qualité de cette viande ce n'est pas écrit sur l'étiquette.... zot' y croit vraiment le producteur d'ailleurs y vend' à perte po être si bon marché ???

35.Posté par Betty le 14/11/2019 00:27 (depuis mobile)

Buffet et soiree gourmande a la possession vendredi 8 nov organisee par URCOOPA et eureka : pub et couvercle politico-economico depatementalo prefectoral.eh oui , solidarite pour mener le boeuf dans nos assiettes exposees a des incertitudes sanitaire

36.Posté par Tia le 15/11/2019 07:05 (depuis mobile)

Je suis plutôt rassurée de voir les commentaires! Manquerait plus qu’on tombe dans le panneau!  «  [...] des études qui ont étaient démenties par la suite. » laisser moi rire démenties par qui, où? Si c’était le cas vous même vous citeriez vos études

37.Posté par MICHOU le 29/11/2019 12:28

En tant que consommateur, je n'ai aucun acharnement envers qui que ce soit mais j'en ai marre , tous les jours d'entendre qu'on ne peut plus manger ci ou cela, que des poisons sont vendus, utilisés, autorisés tous les jours au détriment de la planète , de l'avenir de nos descendants et avec un accroissement de maladies graves pour lesquelles on nous a aussi préparé d'autres poisons, rassurez nous une bonne fois pour toutes, fédérez vous entre producteurs locaux, vendez aux consommateurs directement à des prix compétitifs pour tout le monde et on y gagnera tous.
Rendons les lobbies sanitaires, alimentaires, automobiles, logements etc impuissants sans nous et à notre écoute pas à l'écoute de leurs tiroirs caisses

38.Posté par MICHOU le 29/11/2019 12:31

Cela dit en passant la Métropole et l'Europe ont aussi leur lot de problèmes concernant la santé des produits,
Le boeuf péi n'est pas seul en cause

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie