Société

Fête de la Salette : Le retour du traditionnel pèlerinage

Samedi 15 Septembre 2018 - 00:12

Fête de la Salette : Le retour du traditionnel pèlerinage
Le traditionnel pèlerinage de la Salette fait son grand retour cette année, après avoir été annulé l’année dernière. 2000 personnes sont attendues pour ce moment de ferveur religieuse en l’honneur de la Vierge Marie, qui serait apparue le 19 septembre 1846 dans le village de La Salette-Fallavaux en métropole.

Le départ est prévu pour samedi 15 septembre devant l’église du centre-ville de Saint-Louis à 19h pour une arrivée le dimanche matin aux alentours de 4h. Une procession aux flambeaux en 15 étapes. 

De nombreux pèlerins seront donc présents sur les 30 km de parcours qui les séparent de la Salette, notamment sur la RN1A entre l’Etang-Salé et Saint-Leu.
N.P
Lu 3302 fois



1.Posté par Dagober le 15/09/2018 10:27 (depuis mobile)

Ouï pèlerinages mais la dans je connais une personnes qui font du mal à zot prochain.

2.Posté par XTC le 15/09/2018 11:38

Il y a plus de marchand du temple que de croyants!

3.Posté par Veridik le 15/09/2018 14:07 (depuis mobile)

@1 la plupart des gens qui vont chercher la paix du Christ sont les premiers à moukater leur prochain et a ne pas te dire bonjour dans la rue...

4.Posté par A mon avis le 15/09/2018 16:07

Apparition à deux enfants dans la montagne de Savoie !

Les mariophanies sont nombreuses !
Même les hauts dignitaires catholiques émettent des doutes :

« Nul chrétien n’est obligé en conscience de croire à une apparition, même officiellement reconnue. .... ».
(cardinal Roger Etchegaray )

https://fr.wikipedia.org/wiki/Apparition_mariale

Mais l’Église catholique, dans son hypocrisie coutumière, utilise ces manifestations prétendues surnaturelles, pour ancrer son emprise sur les esprits faibles !

Mais quelle relation existe entre la soi-disant apparition de La Salette-Fallavaux dans l'Isère et La Salette de St Leu ?

5.Posté par roro 61 le 15/09/2018 19:30

Pour ceux qui sont croyants voici : L'Histoire de la Chapelle Notre Dame de La Salette à Saint-Leu.

En 1859, une grande épidémie de peste et de choléra se répandit dans l'île, elle fait 2 700 morts.

Au mois de mars 1859, un navire, le Mascareignes parti des côtes orientales de l'Afrique débarquait des travailleur à La Réunion. Malheureusement, ces infortunés ouvriers apportaient avec eux un terrible fléau. A peine étaient-ils à terre que le choléra éclatait à Saint-Denis, le chef-lieu de l'île. Ses ravages furent tout de suite effrayants, d'abord dans la capitale, puis dans le reste de l'île. Saint-Louis, assez rapproché de Saint-Leu, était contaminé et les habitants de cette dernière ville, plongés dans une anxieuse consternation, s'attendaient à se voir, eux aussi, d'un moment à l'autre, atteints par l'épouvantable calamité. Dans cette douloureuse extrémité, leur pieux curé, le père Sayssac qui avait été ordonné prête le jour de l'apparition de la Vierge à la Salette en Isère, promet publiquement, le dimanche 10 avril 1859, si sa paroisse est préservée du choléra de bâtir, sur le versant de la montagne qui entoure Saint-Leu, une chapelle en l'honneur de Notre-Dame de La Salette.

6.Posté par Candide le 16/09/2018 12:36

La foi chrétienne appartient à chacun d'entre nous et évolue selon notre environnement.
Toute religion confondue peut être regardée d'un œil négatif, mais à mon avis, ça n'a
rien à voir avec l’existence ou la non existence d' un Dieu.
Dieu est en chacun d'entre nous et ce n'est pas l’abbé ou autre "dieusssiste" qui va nous L'apporter.
Post 1, vous me faites penser à un ami qui me disait à propos de quelqu'un qu'il n'aimait pas : bougre là y regarde à mwin gros yeux. Là il m'a fait rire et je lui ai répondu : cé lu ou cé ou qui regardait gros yeux ?
Il m'a répondu (mon ami) que cé L'autre bougre ...
Dieu, amènes la paix à ces gens qui te recherchent.

7.Posté par A mon avis le 16/09/2018 16:04

@ 5 roro 61 Merci de votre intéressant commentaire.

Mais il semble que Saint Leu n'ait pas été épargnée par cette épidémie :

Quand le choléra est identifié c'est trop tard. Saint-Denis est déjà touchée. A la fin du mois de mai quand cessa l'épidémie, on dénombre uniquement dans Saint-Denis 863 morts. Ailleurs, la contagion a été portée par les Dionysiens fuyant la capitale. De ce fait Sainte-Marie compte cent quarante-quatre morts ; Sainte-Suzanne, quatre-vingt-treize. A Saint-André, après avoir débuté au centre de la commune, la maladie s’est étendue à tout le quartier et y a fait cent quatre-vingt-cinq victimes. Saint-Benoît, pour sa part, en totalise trois cent dix-huit. La Possession a été touchée dès le 15 mars dans des proportions moindres. Dans le Sud entre Saint-Leu, Saint-Joseph et Saint-Pierre on a enregistré une centaine de décès.


http://www.mi-aime-a-ou.com/histoire_annee_1859.php

Il serait intéressant de connaître des statistiques plus précises concernant Saint-Leu.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter