Festival Totototal


« On invite aussi les familles, c’est important qu’ils puissent emmener leurs enfants au teat », précise d’entrée Béatrice Sigismeau, vice-Présidente en charge de la culture.
Car c’est bien l’essence même du festival Totototal jeunes public, ouvrir ces lieux au plus grand nombre pour leur faire découvrir l’art sous toutes ses formes. La vice-Présidente qui a rappelé que le département s’implique fortement dans la démocratisation de la culture et plus particulièrement en direction des jeunes.
A l’affiche de cette 9ème édition, une programmation éclectique qui fait la part belle à la création locale avec pour un retour attendu sur scène, les Pat’Jaune et Jacqueline Farreyrol, spécialiste des chansons pour enfants qui revient 40 ans après « Tri la ritron », une référence en la matière. Ici, c’est un conte musical qui va les emmener au cœur de la rencontre entre Bilimbi et Girimbelle dans le cirque de Mafate.

Toujours dans la création, les New Gravity sont de retour sur la grande scène avec « The sweet way », une chorégraphie signée d’un jeune Réunionnais Kevin Jean. Ca va virevolter et sauter, sûrement s’emballer. La jeune troupe comme à son habitude continue les acrobaties sur pas de hip-hop pour une performance physique impressionnante.

Et puis, il y a les spectacles venus d’ailleurs et là encore une belle découverte en perspective avec du cirque celui d’une troupe québécoise qui forme « les 7 doigts de la main ». Le burlesque de Patrick Léonard armé d’un vieux gramophone, de disques et de bouteilles de champagne joue l’équilibriste sur une patinoire. C’est comme cela qu’il a conquis tous les publics du monde.

18 000 spectateurs en 2017
Dans un autre registre, celui de la danse, la compagnie les Fêtes Galantes nous emmène  dans l’univers enchanté de la Belle au Bois dormant, vous savez celle qui a été réveillée par le baiser d’un prince charmant. Béatrice Massin revisite ce classique et le projette dans notre siècle tout en gardant les codes de la tradition baroque. Mozart sublime la galanterie du prince en marinière qui finit par danser sur des bips électroniques avec sa belle, surprenant et plaisant.

Deux spectacles qui seront également à l’affiche du théâtre Luc Donnat ce qui permet aux plus grands nombres de découvrir la programmation du festival. « Nous voulons développer un maximum de partenariat avec les communes mais également les autres salles de l’île », explique Bernard Faille, le directeur-adjoint des teat. « L’an dernier nous avons accueilli plus de 18 000 spectateurs. D’ores et déjà, 3500 jeunes vont venir pour les représentations dédiées au scolaire », précise par ailleurs Pascal Montrouge, directeur des teat.

Le Festival Totototal c’est aussi la programmation de Yabette qui nous emmène cette année dans une étrange forêt enchantée, celle de Berth et Joséphine, avec du cinéma d’animation pour les enfants et leurs parents.  Du côté du Toto gratos, on retrouve la bibliothèque éphémère de la Bibliothèque Départementale avec également les ateliers. L’équipe dynamique de « Nou jou » sera également là pour amuser les jeunes avec ces jeux lontan mais aussi des nouveautés.

«Quelque part, au-delà de l’arc-en-ciel, Bien plus haut, il y a une contrée dont j’ai entendu parler une fois dans une berceuse. Quelque part, au-delà de l’arc-en-ciel, Les ciels sont bleus, Et les rêves que tu oses rêver deviennent vraiment réalité »*, alors place aux rêves…
Festival Totototal, teat Champ-Fleuri du 6 au 14 mars.
http://www.teat.re
https://www.cg974.fr/culture/index.php/Actualité/Evènement/fonds-de-transport.html
*Le Magicien d’Oz  de Victor Fleming, 1939
Mardi 27 Février 2018 - 07:36
Département de La Réunion
Lu 610 fois