MENU ZINFOS
Océan Indien

Festival International Kreol: Les gramounes font décoller le bal Rann Zarico


Par - Publié le Samedi 26 Novembre 2016 à 07:39 | Lu 2105 fois

2000 personnes se sont rendues  au Rann Zarico cette années.
2000 personnes se sont rendues au Rann Zarico cette années.
Il n’y a pas d’âge pour s’amuser. Le Rann Zarico en est la preuve. Après près de 10 jours de festivités, le 11e Festival International Kreol touche bientôt à sa fin. Mais avant le point d’orgue de ce soir, avec le Gran Konser, place au traditionnel bal Rann Zarico à Port-Louis, hier.

Quelque 2000 personnes ont apprécié cette fête d’antan dans un ancien hangar, sur le parking IBL Caudan, avec paillettes, strass, lumières, musique et une bonne ambiance. Pour la plupart, des gramounes à ne pas sous-estimer. Si la piste était d’abord peuplée d’une majorité de femmes, les hommes se sont vite prêté au jeu. "C’est notre deuxième Rann Zarico et on adore ça, affirment Marie-Pierre, 65 ans, José, également 65 ans et Louise, 70 ans. Danser c’est notre passion !" Pour Louise, "c’est aussi un moment à passer en famille où on peut partager avec les jeunes".
 

Le Rann Zarico, un patrimoine historique toujours apprécié.
Le Rann Zarico, un patrimoine historique toujours apprécié.
C’est tout le but de l’événement, selon l’organisateur, Nicolas Martin ; que le bal soit "une réunion de plusieurs générations et que notre patrimoine ne soit pas oublié".

À l’époque, le Rann Zarico consistait à inviter du monde chez soi ou dans un lieu public autour d’un grand gâteau. Celui qui trouvait une graine de haricot dans sa part devait organiser le prochain bal. Comme pour notre Epiphanie, une reine et un roi sont désignés mais ce ne sont évidemment plus à eux d’organiser le prochain événement.

 

Xavier-Luc Duval, ministre du Tourisme, veut faire du Festival International Kreol, un événement touristique.
Xavier-Luc Duval, ministre du Tourisme, veut faire du Festival International Kreol, un événement touristique.
Le ministre du Tourisme, Xavier-Luc Duval, a aussi participé à la soirée et au découpage du  fameux gâteau. "On célébrait la culture française, anglaise et indienne mais jamais créole, explique-t-il, et c’est pour cela qu’on a décidé de le faire, il y a 11 ans. Le but est de partager cette culture avec l’étranger et d’enlever ce stigma de la langue créole, la langue de l’esclavage. C’est une langue de choix, pas ne langue que l'on utilise parce qu’on ne sait parler ni Anglais, ni Français". Il ajoute : "Le touriste cherche le dépaysement et l’authenticité ; on veut faire de ce festival un événement touristique".
 


Différents groupes ont fait vibrer la foule au long de la soirée.
Différents groupes ont fait vibrer la foule au long de la soirée.

Les familles ont ramené leurs boissons et leur cass-croute.
Les familles ont ramené leurs boissons et leur cass-croute.


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Grangaga le 26/11/2016 13:47

"Le touriste cherche le dépaysement et l’authenticité ;
Méditt' a li .................l'IRT...........

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes