MENU ZINFOS
Communiqué

Fermeture du service d'Urologie du CHU Nord : Karine Lebon interpelle Olivier Véran


La députée demande au ministre de la Santé de reconsidérer la décision de fermeture du service d'Urologie au CHU Nord.

Par Nicolas Payet - Publié le Vendredi 7 Mai 2021 à 13:32

Mme Karine Lebon rappelle à M. le ministre des solidarités et de la santé que la décision de supprimer le service d'urologie du CHU-Félix-Guyon à La Réunion suscite toujours de nombreuses interrogations et incompréhensions. Le 18 mars 2021, profitant de la nouvelle lecture à l'Assemblée nationale de la proposition de loi visant à améliorer le système de santé, Mme la députée avait débuté son intervention à la tribune de l'hémicycle en ces termes : « Pour résoudre un conflit entre des praticiens, l'IGAS a décidé de fermer le service d'urologie du CHU Nord en juin prochain. Oui, de supprimer ce service public, au mépris des patients qu'elle invite à se diriger vers le CHU Sud, déjà saturé, et vers le privé. Cette décision est choquante mais aussi irrecevable pour qui connaît les taux record d'insuffisance rénale chronique de la Réunion. M. le ministre, les Réunionnais ne peuvent pas faire les frais de ce psychodrame managérial. Ils attendent que leur santé soit au centre des décisions. »

Six semaines plus tard, force est de constater que rien n'a changé et que la direction du CHU vient de valider ce projet de fermeture en dépit de l'opposition unanime des représentants du personnel et d'une partie de la commission médicale
d'établissement (CME). Les conséquences pour les 1 600 patients qui ont recours chaque année à ce service ont-t-elles été évaluées et prises en compte ? L'hôpital public peut-il raisonnablement abandonner cette activité sans dommages ?

La fermeture de ce service constitue une véritable entorse à l'égal accès aux soins et il est difficilement compréhensible que les patients réunionnais fassent les frais d'un conflit entre des médecins. Elle lui demande s'il va reconsidérer cette fermeture en plaçant cette fois les patients au centre de la décision.




1.Posté par mjoe le 08/05/2021 07:08

nous attendons tous la réponses du ministre. ne pas baisser les bras ,

2.Posté par HULK le 08/05/2021 08:34

Un scandale sanitaire de plus,mais on a l'habitude maintenant.

3.Posté par MirAU le 08/05/2021 08:51

pov' femme ! le ministre y fé ce que lu veut, .... pas bezoin souffle dans ses bronches !

4.Posté par Jean Le Monstre le 10/05/2021 09:52

- SENAT un site au service des citoyens -

RESTRUCTURATION de L’OFFRE HOSPITALIERE et SUPPRESSION de LITS (publiée dans le JO Sénat du 28/01/2021 - page 518)

Mme Laurence Cohen interroge M. le ministre des solidarités et de la santé sur les fermetures de lits dans les établissements hospitaliers.
D'après les chiffres avancés par un géographe de la santé, entre 1993 et 2018, près de 100 000 lits ont été fermés, dont 83 000 en médecine, chirurgie et obstétrique, soit, pour cette seule catégorie, une baisse de 29 % en vingt-cinq ans.

Les conséquences sont dramatiques tant pour les soignants qui essaient de trouver des places disponibles, que pour les patients contraints d'être alités sur des brancards dans des couloirs.

Deux grands projets, notamment vont encore aggraver la situation en Île-de-France : la construction du futur hôpital Paris-Saclay, avec près de 400 lits en moins par rapport à l'offre existante des hôpitaux de Longjumeau, Orsay, Juvisy ; la construction de l'Hôpital Nord à Saint Ouen, qui induira la fermeture de deux hôpitaux de proximité, Bichat et Beaujon, et la suppression de 300 lits. (…)


Il faut faire des économies, les milliardaires n'ont pas assez de profit, c'est la règle de Macron.

5.Posté par Jean Le Monstre le 10/05/2021 10:09

- BASTA - Malgré les déclarations d’Olivier Véran, suppressions de lits et fermetures d’hôpitaux se poursuivent (01-12-2020)

[…] Après dix mois d’épidémie de Covid, pendant lesquels les projets de suppressions de lits ont été maintenus et en l’absence de mesures conséquentes pour améliorer la situation des hôpitaux, peut-on le croire ? « Sur le terrain, à LA REUNION, à Nantes, à Caen, à Paris... les projets de restructuration hospitalière sont toujours à l’ordre du jour, prévoyant la fermeture de centaines de lits et la suppression de nombreux emplois hospitaliers », constate Olivier Milleron, cardiologue à l’hôpital Bichat, […]

6.Posté par RALEUR le 10/05/2021 10:12

Enfin une député qui va au parlement et qui parle pour dire quelque chose d'intelligeant. Une sur combien déjà ? Les autres font les belles ou les beaux à la Réunion en vu des élections locales, ils n'ont pas pris de congés sans soldes pour leur campagne, bizarre !!! Pour ce qui concerne cet article, se sont les médecins qu'il faut virer, pas fermer le service, c'est un hôpital public, on change la direction c'est tout. Trop de pognon de dingue en jeu pour ces soit disant chefs de services, ils sont trop nombreux à en croquer

7.Posté par Jean Le Monstre le 10/05/2021 11:30

1) – LE FIGARO - Hôpitaux: plus de 4000 lits fermés en 2018

2) – http://www.syndicat-infirmier.com - SOS hôpital ! Alerte : fermetures de lits dans les hôpitaux (14 juin 2020). Pendant la vague épidémique, les hôpitaux ont du fermer des lits, en réduisant drastiquement l'activité programmée en chirurgie, ainsi que le suivi …

3) – SENAT - Fermetures de lits d'hôpitaux et de lits de réanimation (publiée dans le JO Sénat du 16/04/2020)

4) – http://www.lecomparateurassurance.com - Le Covid-19 n’arrête pas la suppression de lits d’hôpitaux (10-11-2020)
Des réductions de lits confirmées jusqu'en 2022

5) – Etc.

8.Posté par laidpreux le 10/05/2021 16:05

Et on fait croire aux français que nous avons la meilleure médecine hospitalière du monde .Les meilleurs de notre monde médical s'en vont en Suisse ,au Canada ,en Australie ,aux USA . Ce sont maintenant des médics tunisiens ,marocains ,algérien qui sont chargés de nous soigner.Ils sont moins payées et les hopitaux font des économies de salaire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes