MENU ZINFOS
Communiqué

Fermeture des trésoreries: "Danger pour le développement économique de l’Est"


Par Jean-Hugues Ratenon - Publié le Lundi 26 Août 2019 à 16:05

Fermeture des trésoreries: "Danger pour le développement économique de l’Est"
Le projet de « géographie revisitée » de la Direction générales des finances publiques est un désengagement sans précédent de ses missions de services publics.                                                                     

Ce projet signerait la disparition pure et simple de 1660 trésoreries sur les 2458 avant 2022 sur le plan national.

En ce qui concerne la Réunion, le projet de restructuration de la Direction Régionale des finances publiques prévoit la fermeture de 8 trésoreries sur 13 et la fermeture également du Service des Impôts des Entreprises (SIE) de St Benoit.

Ce service couvre les communes de Ste Rose, de St Benoit, de la Plaine des Palmistes, de Bras Panon, de Salazie et de St André.             12000 professionnels, dont un grand nombre d’agriculteurs et de TPE, sont concernés et devront se déplacer à St Denis pour effectuer leurs démarches fiscales.

Le centre de St Denis va connaitre un afflux important de personnes, une concentration des demandes. Des difficultés supplémentaires voire insurmontables pour ces chefs d’entreprises. Le centre de St Denis va se transformer une véritable usine à liquider.    
           
Une double peine inacceptable pour l’Est.   
                                                                                                                              
La région Est étant la plus défavorisée économiquement parlant, le tissu fiscal des entreprises est essentiellement composé de TPE, ce qui nécessite des services de proximité à visage humain afin de pouvoir décrypter une fiscalité très complexe pour toutes ces petites entreprises.

Une délocalisation qui ne touche que l’Est. Pourquoi ce choix ?

La fermeture du SIE (Service des Impôts des Entreprises) ne peut que nuire à l’image, à l’attractivité et à l’implantation des entreprises dans l’Est, du fait de la désertification des services publics dans ce territoire aggravant ainsi une situation déjà sinistrée.
Par ailleurs, la Direction Régionale des Finances Publiques prévoit de demander aux mairies d’assurer l’accueil du public. Quelles compétences disposent ces agents pour apporter des conseils aux contribuables sur ces sujets très complexes ? Il n’y aura plus de contrôle du comptable.

N’y a-t-il pas un risque politique et financier ?                                                                              

Et qui nous dit que ces sous services vont persister dans le temps, sachant que la dotation des collectivités par l’Etat ne permettra pas de donner les moyens suffisants.  

Macron, c’est la dématérialisation à outrance sans prendre en compte les difficultés des territoires. Un projet qui va entrainer des pertes d’emplois directs et indirects.

Je m’élève contre ce projet, élaboré sans concertation ni avec les élus ni avec les syndicats, et me déclare solidaire, d’ores et déjà, avec les actions que vont entreprendre les syndicats, comme le débat public de ce mardi 27 août auquel je participe.

Il y a urgence : J’appelle tous les élus de la Réunion et de manière plus spécifique concernant le SIE j’appelle les chefs d’entreprises, les agriculteurs, les maires de l’Est ainsi que le Président de la CIREST, à se mobiliser le plus rapidement possible pour sauver nos services publics, nos services de proximité.

Je serai personnellement mobilisé sur ce dossier. Car lutter contre le sous-développement de l’Est c’est globalement lutter contre la pauvreté sur ce territoire déjà le plus frappé de la Réunion.                                

Ma question est claire : qui veut la mort économique de l’Est ?
 
Jean Hugues RATENON
Député de la Réunion




1.Posté par Fidol Castre le 27/08/2019 19:08

Depuis quand l'impôt permet le développement économique ? Depuis quand le pillage et le racket sauvent des emplois ?

Tout se fait en ligne et en prélèvement depuis longtemps. Le résultat est le même : il faut cracher et payer. Qu'on aille sur place ou qu'on fasse ses démarches en ligne, le racket augment d'année en année.

Je ne pense pas que Ratenon puisse trouver beaucoup d'agriculteurs ou de commerçants qui vont pleurer sur le sort d'une trésorerie.

ce qui nécessite des services de proximité à visage humain afin de pouvoir décrypter une fiscalité très complexe pour toutes ces petites entreprises.


Il y a une autre solution : rendre la fiscalité moins complexe et moins confiscatoire. Il faut dégraisser la fonction publique, trop couteuse, ce qui rend la fiscalité complexe et confiscatoire. Il n'y a pas le choix.

2.Posté par C''''''''''''''''est un peu n''''''''''''''''importe quoi tout ca ! le 28/08/2019 16:51

pour répondre au post1 :
- Depuis quand l’impôt permet le développement économique? Depuis que la grande partie de l'est de la Réunion est classée "zone blanche", ce qui permet aux petites et moyennes entreprises de se développer à moindres frais fiscaux! Pour compenser cette perte fiscale, ben d'après vous, comment on fait? ahah! Et ça, ce n'est qu'un exemple...

- Tout se fait en ligne... C'est vrai, est-ce bien pour autant? vous avez sans doute un dossier fiscal sans tache, alors tout baigne pour vous sur internet, en deux clics, c'est réglé. Mais ce n'est pas le cas de 70% des foyers de la Réunion. Je ne vais pas débattre de comment les gens dépensent leur argent, mais quand ils ont besoin de solutionner leur dossier arrivé au stade de "dossier pourri", chez qui vont-ils? Vous connaissez la queue qu'il y a tous les matins dans les trésoreries de la Réunion, vous?

Agriculteurs et commerçants non mobilisés : En êtes-vous sûrs? et si c’était le cas, je leur conseille vivement de le faire. 1 suicide d'agriculteur par jour a cause d'une mauvaise gestion (entre autre) de l'exploitation. Aucun suivi, aucun accompagnement, aucune explication... voila la réalité des campagnes françaises. Alors on fait quoi? On supprime le peu de service qui reste au lieu de l'améliorer?

Simplifier la fiscalité. C'est un point sur lequel je m'accorde avec vous. Mais est-ce au niveau des pauvres petits agents fiscaux sur le terrain ça, d'après vous? Qui bat les cartes de ce jeu?
Pour info, les finances publiques compte pour toute la France moins de 100 000 agents qui doivent gérer les impôts de particuliers et de professionnels; les dépenses, les recettes et les biens des collectivités territoriales, de l’État et de la branche hospitalière. Juste les fonctionnaires des collectivités territoriales de France (villes, départements, régions entre autre) sont comptabilisés en millions d'agents!!! pour exemple, la seule ville de paris embauche 70 000 personnes! Pensez-vous vraiment que c'est l'administration fiscale qui nécessite le plus de suppression de postes?

On profite de ces annonces pour régler ses différends avec le fisc, ben c'est bien, bravo...
Mais pour entrer aux finances publiques, les mecs ( qui doivent être diplômés ) passent des concours très exigeants, avec un niveau très élevé. Le concours reçu, il faut en moyenne vivre et travailler 10 ans en métropole pour prétendre rentrer un jour au pays. Pendant ce temps la, les emplois à la mairie, surtout à la réunion se font sur fond de promesses électorales ou par copinage... Ben c'est bien, continuez de râler.

Un agent des finances publiques.

3.Posté par Indiscible le 28/08/2019 17:34

J'ai déjà eu affaire au Service des Impôts des Entreprises de St Benoit. Je suis tombé sur un conseiller qui m'a résolu mon problème (très compliqué pour moi) en moins de 2 et avec gentillesse.
Je suis content de payer des impôts pour ce genre de fonctionnaire.

4.Posté par Fidol Castre le 28/08/2019 20:05

pour répondre au post1 :
- Depuis quand l’impôt permet le développement économique? Depuis que la grande partie de l'est de la Réunion est classée "zone blanche",


C'est bien ce que je dis. C'est bien la baisse d'impôts qui permet le développement économique. Et non le fait de multiplier et les impôts, et les fonctionnaires qui vont avec.

Dès la première phrase, c'est du n'importe quoi. Excusez-moi de ne pas perdre mon temps à lire le reste.

Cordialement.

5.Posté par C''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''est un peu n''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''importe quoi tout ca ! le 29/08/2019 11:51

cher Fidol, ahah!!! quelle mauvaise foi! Je suis MDR; vous auriez pu finir la phrase au lieu de vous arreter à zone blanche! mais bon, on ne change pas la mauvaise foi.
allez y, réglez bien vos comptes avec le fisc derrière votre écran, faites vous plaisir, allez!

6.Posté par lol le 29/08/2019 11:55

Hé post 1, tu dois pas payer d’impôts toi! lol ya que ceux qui ne payent pas d’impôts qui n'en voient pas l'utilité!!!
lol

7.Posté par un peu de serieux! le 29/08/2019 12:14

Monsieur FIDOL Castre, il n'y a pas de baisse d’impôts; On déshabille Paul pour habiller Pierre. Le cas de la zone blanche est dépendant des dotations de l’État versée annuellement qui permet de compenser cette baisse fiscale. Mais les dotations ne sont ni plus ni moins que l'argent de nos impôts ( entre autre). En quelque sorte, nous participons financièrement au développement des entreprises de la ZONE BLANCHE. D'où la problématique des communes qui perdent en dotation chaque année et se voient supprimer les taxes d'habitation. La fameuse ZONE BLANCHE n'aura plus pour très longtemps à mon avis, faute de financement.
Un autre exemple, la prochaine baisse des impôts pour les premières tranches annoncée pour 2020 sera payée (toujours entre autre) par la suppression des avantages fiscaux des entreprises, en particulier le BTP.
la continuité territoriale, le car scolaire gratuit, les animations de rues dans les centres ville etc etc... tout ça payé en dotation, donc par l'impôt...

8.Posté par Bleu outre mer le 03/09/2019 13:02

2.Posté par C''''''''''''''''est un peu n''''''''''''''''importe quoi tout ca !

D'accord avec vous et la réponse du post 1 m'a bien fais sourire en gysnastique, il n'aurais pas eu une bonne note pour sa reception......
Le tout en ligne est un gros problème pour certains qui ont à faire plus de plusieurs clics........

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes