Education

Fermeture des Centres d'Information et d'Orientation : Mobilisation devant le Rectorat

Mardi 5 Juin 2018 - 12:05

Ce mardi 5 juin, les PSY-EN se mobilisent devant le Rectorat dans le cadre de la lutte contre le projet de loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel". Ce projet prévoit entre autre, la fermeture des Centres d'Information et d'Orientation (CIO).

Une vingtaine de personnes sont mobilisées depuis 8h30. Un stand d'information a par ailleurs été mis en place. "C'est un service public d'orientation qui va disparaître laissant la place à la régionalisation de l'information. Le public reçu au CIO n'aura plus accès à cette information objective et gratuite", déplore le collectif des PSY-EN et administratifs des CIO de la Réunion.

Le collectif s'inquiète par ailleurs : La Région devrait reprendre ce service avec des emplois à la clé. Problème, ces emplois ne seraient pas proposés en fonction des orientations des jeunes, mais en fonction des besoins économiques. 

Autre source d'inquiétude, des centres privés sont en train de voir le jour. Des centres qui proposeraient des bilans d'orientation payants, "entre 300 et 700 euros". Pour le collectif, ce sont encore les jeunes avec moins de moyens ou descolarisés qui seront laissés pour compte.

Les manifestants ont été reçus par le Rectorat dans la matinée. Ce dernier indique que la loi n'a pas encore été votée et que les négociations avec la Région n'ont pas encore été entamées.

Une réponse qui n'a pas convaincu le collectif qui souhaite entreprendre d'autres actions. 

Stéphanie Dijoux et Ingrid Bonmalais, psychologues de l'Éducation nationale:

Soe Hitchon sur place
A.D
Lu 1891 fois



1.Posté par Patrick le 05/06/2018 13:04 (depuis mobile)

Ces centres ne servent à rien à l'heure d'Internet.
. Arrêtons de gaspiller l'argent public à seule fin d'engraisser quelques mercenaires...

2.Posté par FA le 05/06/2018 13:10

vous avez pas honte ,vos postes ,lé normal que lé exterminés ,c'est une bonne chose ,vous asseuiller dans un bureau climatisé pour dire des étudiants ,une orientation en CAPou eN BEP vous interesse? bande de gratteur, macron a raison de supprimer ses emplois la planque ,un grand bravo au ministre de l'éducation nationale .

3.Posté par Marie le 05/06/2018 13:17 (depuis mobile)

Situation aberrante! Le service public se désengage, le privé va avoir la part belle . Bravo Macron !!!


4.Posté par JANUS le 05/06/2018 13:57

Les CIO ont, entre autres, pour mission de faire l'orientation scolaire et professionnelle de nos enfants ...

Je ne mets pas en doute leur rôle dans l'orientation scolaire ... mais j'ai de gros doutes sur leurs capacités à faire de l'orientation professionnelle ...

Pour cela, il eut fallu que le personnel des CIO connaisse l'ensemble des formations professionnelles existant sur leur territoire ...
Pour cela, il eut fallu que le personnel des CIO connaisse l'ensemble des entreprises existant sur leur territoire, ainsi que les besoins en personnel de ces entreprises ...

Les psychologues et les autres personnels des CIO n'ont pas cette connaissance, et il n'est pas étonnant que le Gouvernement les fasse "disparaître" en les intégrant dans les services de la Région ... C'est la meilleure façon de les rapprocher du monde de l'Entreprise, afin de mieux aider nos enfants à entrer dans le monde du Travail ....

5.Posté par ancien prof le 05/06/2018 14:42

Malheureusement , on sait que pour ce qui concerne l'orientation des collégiens , , l'orientation est biaisée depuis longtemps , et les CIO n'y sont plus pour grand chose puisque :
1) le rectorat veut en priorité remplir les lycées généraux ou polyvalents au détriment des LP ( ordre du ministère)
2) les profs principaux de 3ème influencent à fond les élèves , voire les "aident "à remplir le dossier ( exemple : "ah non, ne choisit surtout pas le LP , tu es bon élève " même si l'élève est motivé pour un métier précis que , la plupart du temps le prof de collège ne connait même pas)
3) le logiciel est paramétré par le rectorat ( de même qu' aujourd'hui avec le miraculeux "parcoursup", certaines universités introduisent des éléments pour écarter les candidatures comme le lycée d'origine ou le département, en particulier le 93) à la Réunion , il fut un temps ( et peut-être encore de nos jours ) ou le paramètre le plus important pour être automatiquement dirigé vers un LP n'était pas les vœux de l'élève ni son parcours scolaire mais son âge , ce qui fut dénoncé par les syndicats qui avaient eu vent de cette magouille car s'en est une!
Alors le CIO , le grand chef a dit " les CIO doivent mourir" , ça fera toujours des fonctionnaires en moins!

6.Posté par Dorian le 05/06/2018 15:27

Déjà à mon époque (1992) les CIO étaient inutiles. Je n'ai jamais été plus mal conseillé que par un conseiller d'orientation.
Tout le système éducatif est à revoir. Mais les CIO... tssss.

7.Posté par Cimendef le 05/06/2018 16:57 (depuis mobile)

CIO : quelques revues poussiéreuses et un personnel planqué. Ce machin peut bien disparaître car ils n'ont jamais fait de l'information encore moins professionnelle.

8.Posté par En colere le 05/06/2018 17:13 (depuis mobile)

Vous n avez rien compris. N en déplaise à certains nos emplois ne vont pas disparaître nous ne nous battons pas pour ça mais pour l avenir de nos enfants et de vos enfants. Nous nous battons pour défendre des valeurs d égalité et de liberté de choix

9.Posté par Apopo le 05/06/2018 18:27

Du même avis que beaucoup:
- Inutile a l'heure d'internet
- Ne m'a servi en aucun cas pour mon orientation
- Test de personnalité m'orientait vers une discipline artistique, mon métier actuel n'a absolument rien d'artistique et je suis très épanouie..
- J'ai découvert plein de métier beaucoup plus tard dont on ne m'avait jamais parlé et qui aurait pu m’intéresser
= Inutile donc à mon avis, il est préférable de développer les salons de métiers et d'inciter les jeunes a se rendre aux portes ouvertes des établissements...

Des sous donc à mettre ailleurs!

10.Posté par SPARTACUS974 le 05/06/2018 20:01

Le service public est mis en pièces et cela semble réjouir certains qui ne tarderont pas raler quand ils devront payer plus cher des prestations vendues par des entreprises et des organismes privés.Tout est mis en place pour diviser les gens,les opposer les uns afin qu'il n'y ait plus de solidarité,de fraternité.Macron ruine la France et les Français en toute impunité car l'opposition est clairsemée et divisée.Il a attaqué la SNCF qui apparait comme le bastion le plus difficile à réformer et ensuite,il croit que plus rien ne pourra arreter cette casse sociale sans précédent.Les prestations sociales sont aussi dans le collimateur du gouvernement qui souhaite probablement réduire la voilure.
Cessons de nous diviser et résistons ensemble contre la casse organisée par la finance de notre pays.

11.Posté par Moins dépenser le 06/06/2018 06:31

10.Posté par SPARTACUS974 le 05/06/2018 20:01

N'est-ce ps plutôt uniquement pour faire des économies au niveau de l'Etat que tous ces changements interviennent? N'est-ce pas la vraie justification de ces réformes...

12.Posté par oscar dudule le 06/06/2018 10:35

Les conseillers d'orientation ne peuvent pas faire des miracles. Ils agissent en fonction des places disponibles, des voeux et des possibilités es élèves.

Mais les supprimer et les remplacer par des sociétés privées, ou même, les transférer à la région ,serait une erreur. L'efficacité sera encore moins grande. Adieu la gratuité.. Le privé va se faire payer.

Avec quoi le conseil régional va rémunérer ces personnes? Si l'état transfère les personnes, il est peu probable qu'il transfère les fonds pour les rémunérer ( Tout au plus la première année et encore.

Cette mesure entre dans une politique générale du désengagement de l'état, au bénéfice du privé.

13.Posté par SPARTACUS974 le 06/06/2018 13:28

post 11:faire des économies justifierait donc toute cette casse sociale....
J'ai peur de ne pas comprendre le fond de ta pensée car il est évident que le gouvernement cherche à réduire au maximum les déficits mais cela se traduit par une paupérisation croissante du pays,à une braderie de certaines industries ou d'organismes publics au profit de multinationales étrangères,des services publics inacessibles pour une partie croissante de la population ,une couverture sociale qui fond comme neige au soleil et en bout de chaine,une petite élite qui ne cesse de s'enrichir.
En résumé,une énorme majorité qui doit payer plus et souffrir plus pour qu'une infime partie de la population s'enrichise davantage.
Je te souhaite d'appartenir à cette élite avide et sans scrupule sinon bienvenu au club des moutons tondus à la sauce néo libérale.

14.Posté par Fabrice le 06/06/2018 21:49 (depuis mobile)

Bonjour

Alors apparemment cela ne sert à rien car il y a internet...Ex concret une élève qui en surfant sur internet est tombé sur une formation d un organisme Privé qui la lui facturait 1600 euros...Pour information le CNED organisme public 494 e

15.Posté par Marie le 07/06/2018 12:23

il commence à me plaire ce président, voilà qu'il déloge les planqués de la fonction publique c'est très bien et vous verrez qu'une orientation faite par un privé c'est ce qu'il y a de mieux, j'ai eu l'occasion d'en faire et croyez moi que je suis ressortie de là bien mieux "armé" pour la suite.....!

16.Posté par Florence le 07/06/2018 12:44

Que d'énormités racontées en effet...

Patrick: Depuis quand suffit-il d'avoir accès à l'information sur internet (et à de multiples sources d'informations, pas toujours fiables, neutres et correctes) (le nombre d'élèves que je reçois en entretien me disant par exemple "je veux faire préparateur en pharmacie mais il faut un bac S", ce qui n'est PAS le cas, et quand je demande où ils ont vu ça, ils me répondent sur internet, sans même se souvenir du site...) suffit-il pour faire un choix d'orientation?
Et les intérêts des gens? Leurs goûts? Leurs contraintes personnelles, familiales, financières....? C'est pour cela que nous sommes PSYCHOLOGUES de l’Éducation Nationale (et non des mercenaires. Comme quoi, on peut voir facilement sur internet qu'on est des psychologues, mais vous ne sembliez visiblement pas eu avoir accès à cette information...), au CIO ET en établissement, parce que nous les accompagnons dans leurs CHOIX d'orientation, ce qui est nécessite bien plus que seulement un accès à l'information voyons... Un peu de réflexion s'il vous plait...


JANUS
Distinguer l'orientation scolaire de l'orientation professionnelle est une grave erreur. Pour intégrer une entreprise il faut des diplômes et/ou titres professionnels, comment peut-on encore distinguer les deux? Ensuite, qui peut prétendre connaître tous les métiers et toutes les entreprises?? Si vous pensez que la Région connaît tout... Vous vous trompez.
Et nous travaillons déjà à rapprocher l'école de l'entreprise, en proposant des forums, des visites d'entreprise...
Pour info les CIO ne seront pas rapprochés de l'entreprise puisqu'ils seront SUPPRIMES. Supprimer ne veut pas dire transfert à la région...
Une fois de plus, cela montre bien que même avec Internet, les gens ne sont pas forcément capables de trouver une information fiable...

Fa: Juste pour information, les BEP ne sont désormais plus que des diplômes intermédiaires, on ne peut donc s'inscrire dans une formation en vue d'obtenir un BEP. Et ce depuis... 2009. Comme quoi, malgré internet, les gens peuvent toujours s'arrêter sur des choses qui ne sont plus opérationnelles depuis presque 10 ans...

Et Dorian... un exemple personnel ne doit pas faire une vérité générale, c'est le Ba Ba du psychologue. Car oui, nous sommes désormais reconnus en tant que psychologue. (et non uniquement comme fournisseur d'information). D'autant plus pour une situation qui date de plus de 25 ans. Tout de même...

17.Posté par Florence le 07/06/2018 12:47

Spartacus:
Nous sommes bien d'accord, et le problème c'est que ça marche. La preuve clairement visible avec les commentaires précédents... Diviser pour mieux régner... Les gens le regretteront, mais ce sera trop tard. Comme d'habitude. L'histoire n'est qu'un éternel recommencement après tout, c'est la nature humaine...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >