MENU ZINFOS
Société

Fermeture administrative de boîte de nuit : Le préfet ne négociera pas sur la sécurité


Le préfet de La Réunion s'est entretenu avec les gérants de boîtes de nuit qui sont montés au créneau suite à la fermeture administrative d'un des établissements. Voici le communiqué de la préfecture :

Par NP - Publié le Vendredi 29 Avril 2022 à 18:22

Respect des conditions de sécurité dans les Établissements Recevant du Public
 
Le préfet réaffirme que la sécurité dans tous les Établissements Recevant du Public n’est pas négociable.

La réouverture des établissements de nuit était conditionnée à la convocation de la commission de sécurité par les gérants des établissements. Une tolérance a été accordée par le préfet afin de permettre aux établissements fermés en raison des mesures sanitaires de pouvoir ouvrir rapidement, à la condition de s’engager à convoquer cette commission dans un délai très court. Force est de constater qu’un certain nombre d’établissements n’ont soit pas convoqué cette commission de sécurité, ou ne présentent plus les conditions de sécurité d’accueil du public nécessaires.

De plus, ces dernières semaines, des débordements avec troubles à l’ordre public ont été constatés aux abords des établissements de nuit notamment durant le week-end de Pâques.

Les capacités d’accueil de certains ERP ont été largement dépassées, ce qui présente des dangers pour la sécurité de la clientèle. Il convient de noter que l’établissement qui a fait l’objet d’une fermeture administrative par la mairie de Saint-Paul ne respectait pas ses obligations en termes de sécurité et d’accueil du public.

La réunion qui s’est tenue cet après-midi visait avant tout à rappeler la réglementation en vigueur et les obligations à respecter pour tous les établissements de nuit, entre autre sur les questions de sécurité.

Il a notamment été rappelé que seul l’engagement et la responsabilité de tous permettra d’éviter le retour des mesures de restriction sanitaire.

Concernant les aspects économiques, pour rappel pendant la crise sanitaire, plusieurs dispositifs ont permis de soutenir les discothèques impactées par les restrictions sanitaires :

-          le dispositif « coûts fixes » renforcé : à hauteur de 100% des charges en janvier 2022 et 90% en 2021 pour les entreprises de moins de 50 salariés et 70% pour les entreprises de plus de 50 salariés.

Pour assurer un traitement rapide des demandes des aides des discothèques, une équipe dédiée spécifiquement à ces entreprises a été mise en place au sein de la Direction générale des finances publiques,
-          l’activité partielle sans reste à charge pour les employeurs,
-          l’exonération des cotisations sociales et aides au paiement  de 20%.

L’État met tout en œuvre pour accompagner les entreprises impactées par la crise, tout en garantissant la sécurité des réunionnaises et des réunionnais.


SUR LE SUJET :

Les gérants de discothèques en ont assez de "subir l’administration"




1.Posté par DELLON le 29/04/2022 19:40

MAINTENANT PERSONNE N'A LE DROIT DE S'AMUSER C'EST DU NINPORTE QUOI

2.Posté par Marvouocco le 29/04/2022 20:49

Dictature arrivé à grand pas

3.Posté par tantine le 29/04/2022 21:55

je crois que le mot que je ne supporte plus c'est "sécurité"

la nouvelle religion, le nouveau dogme, le nouveau dieu auquel on sacrifie tout, liberté, santé, solidarité, égalité, logique, intelligence, esprit critique, responsabilité, citoyenneté, autorité parentale, tranquillité, dialogue, partage, démocratie, tout doit disparaître au profit de cette sacro sainte sécurité de merde qu'on nous vend comme l'alpha et l'oméga de nos existences !

4.Posté par GIRONDIN le 30/04/2022 05:20

Ils sont biens courageux les patrons, devant le mépris dont ils sont victimes.

5.Posté par nathan le 30/04/2022 06:08

Votez macron

6.Posté par Coco le 30/04/2022 08:07

ça sent une crise sociale d'ici peut...

Je crois L a Réunion a trop vite oublié la crise des gilets jaunes et la tension qui règne sur tout le territoire de la France avec la réelection de MACRON...

Poussez encore plus fort le bouchon, et vous allez voir si l'Etat pourra faire face à une nouvelle crise sociale

Nous sommes épuisés avec cette didacture

7.Posté par je vole.... le 30/04/2022 08:08

la sécurité vole à géométrie variable...

8.Posté par Pascal de Gréoux le 30/04/2022 09:01

Bonjour
Il va sans dire que les ERP doivent absolument respecter leur capacité d'acceuil. Lisez plutôt ce que j'ai connu. Messieurs les patrons de boites, que preferez vous?
L'incendie du 5-7, discothèque située le long de la D520 à Saint-Laurent-du-Pont en Isère, en France, s'est produit le 1er novembre 1970 et fit 146 morts. Les victimes, âgées de 14 à 27 ans, ont succombé par asphyxie ou ont été brûlées vives.

9.Posté par Fab le 30/04/2022 07:11

Liberté égalité fraternité ne veut pas dire qu’ils faut tout casser et faire chier le citoyen qui habite près de ces dancings de merde ! Les jeunes d’aujourd’hui n’ont plus aucun respect pour personne ! Moi je suis pour la fermeture si les conditions ne sont pas réunies !!

10.Posté par Eddy Aure le 30/04/2022 11:19

Continuer voté

11.Posté par didier le 30/04/2022 17:44

Mr Le Préfet, pourriez-vous payer mes crédits, mes impôts, mes courses, ....

12.Posté par Jocker le 02/05/2022 13:29

Depuis le temps que les gérants se font du gras sur les clients.. vente d'alcool aux MINEURS, ils sont tous concernés.
Ils vérifient les cartes d'identité que trop rarement.
Sécurité à l'intérieur comme aux abords.

Il faut faire un audit sécurité, hygiène, réglementaire, la quasi totalité des boîtes ne respectent pas.

Merci à vous

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes