Société

[Femme à l'honneur] Geneviève Sévagamy: "Nous possédons une force silencieuse"

A la mairie de Saint-Paul, elle est chargée de l’insertion par la culture auprès des jeunes de la Saline les Hauts tout en étant la discrète suppléante du député de St Leu T. Robert. A propos de la journée des droits des femmes, Genevière Sévagamy a beaucoup de choses à dire.

Mercredi 8 Mars 2017 - 15:54

[8 mars 2017 : Journée Internationale des Femmes] Sa passion pour la politique, Geneviève Sévagamy la tient de son père. Alors qu’elle est adolescente, elle l’accompagne dans une tournée électorale qu’il ne remportera pas. Qu’importe puisque Rosaire Sévagamy  n’avait de cesse de lui répéter : " en politique, n’attends aucune reconnaissance de qui que ce soit ". Une réflexion arrimée dans sa mémoire d’adulte en devenir de Geneviève Sévagamy. 

En attendant, elle est jeune, elle a du talent pour la danse, le chant ; elle arrête ses études et s’implique pleinement dans la troupe Kaloupillé, au théâtre Talipot et dans diverses émissions de télévision de variétés comme " d’une île à l’autre "

Après la parenthèse récréative, elle reprend ses études et devient professeur d’anglais «c’est à ce moment-là que  j’ai commencé  à m’investir dans le tissu associatif de mon quartier ". En 2012,  Thierry Robert lui propose d’être  sa suppléante pour les législatives " mes parents étaient originaires de Saint-Leu, Thierry Robert avait besoin d’une personne sur Saint Paul, je ne me suis pas posée de questions, je me suis lancée " poursuit-elle. " Je disais aux gens que je n’allais pas faire des miracles mais faire ce que je peux. Ils attendent surtout une écoute sincère. Ils sont lucides ils savent faire la part des choses "….conclut-elle.

Puis c’est au tour de Joseph Sinimalé de l’intégrer à l’équipe municipale de Saint-Paul. " C’est une commune complexe. Il y a deux populations sur ce territoire : celle des hauts avec un mode de vie traditionnel, d’un passé pas si lointain que cela. Du côté du littoral, la mentalité est toute autre avec des codes européens " affirme Geneviève Sévagamy.
 
Une ville qu’une autre femme qu’Huguette Bello pourrait gérer un jour ? La quatrième adjointe ne répond ni oui, ni non " une mairie se gagne avec une équipe ambitieuse, énergique et des idées à revendre ". Pour l’instant, elle mène sa double activité d’enseignante et d’élue  en marchant à côté des hommes de l’équipe municipale : " nous les femmes nous n’avons pas pris conscience  que nous possédons une force silencieuse, bien utile aux hommes qui ont du mal à nous faire une place ! avoue-t-elle. Je ne cesse de répéter : sans femme que devient l’homme ? Nous sommes tenaces, nous donnons la vie…"

Au-delà de ses nombreuses implications et de sa lucidité féminine, Geneviève Sévagamy a tout le temps de poser un regard sur la situation des femmes à travers le monde " la citation de Simone de Beauvoir* pourtant dictée il y a plus de cinquante ans a encore un écho aujourd’hui, les femmes trinquent parce qu’il faut bien taper sur quelqu’un pour ne pas parler des vrais problèmes de la société…poursuit-elle. En 2017, les problèmes perdurent, rien n’a changé et si les femmes ne bougent pas, le malaise persistera… confie-t-elle. Je ne suis pas fataliste, je ne suis pas pour les marches blanches qui ne servent à rien. Il faut éradiquer le mal à la racine par l’éducation, la citoyenneté."

Pour la quatrième adjointe de l’équipe municipale de Saint Paul, le respect mutuel, l’égalité, les valeurs s’apprennent au sein de la famille ; l’application des peines et autres interventions des forces de l’ordre doivent être établies systématiquement à toutes violences faites aux femmes. Quant à la journée de la femme, elle ne devrait pas durer 24 heures mais tous les jours de l’année.

Si Geneviève Sévagamy a une admiration incommensurable pour sa mère, elle aurait voulu dialoguer avec Simone Weil qu’elle estime depuis son action historique pour l’IVG. D’autres femmes qu’elle aurait voulu rencontrer ? l’américaine Rosa Park : " quelle audace, quelle courage alors qu’elle aurait pu être condamnée à mort elle s’est maintenue à sa place, dans ce bus où les noirs n’avaient pas le droit d’y être… "  Et aussi les FEMEN qui par "leurs actions provocantes et indécentes savent attirer l’attention du public sur les manquements des politiciens…."

Et à La Réunion ? Je suis de près l’actualité de Vanessa Miranville, je pense qu’elle mérite d’être accompagnée dans ces différentes actions écologiques.
 
---------
*« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remises en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devez rester vigilantes votre vite durant » Simone de Beauvoir

A LIRE AUSSI :  
Denise Delavanne: "Les hommes s’octroient les CDI avec tous les avantages financiers"  
Françoise Boyer: "Le dialogue fait très souvent défaut dans le couple"  
Tayeba Moullan: "Difficile pour les femmes d’être à côté de l’homme dans la société"
Gilette Aho
Lu 2982 fois




1.Posté par Zozimé le 08/03/2017 17:14

Etre l'adjointe de quelqu'un qui sort son colt lorsque l'on parle de culture, c'est pas de chance...

2.Posté par Simandèf le 08/03/2017 17:37

La référence au FEMEN est étonnante. Ses extrémistes utilisent la violence pour faire passer leur message qui est plutôt vide, au bout du compte elles font juste montrer leur corps. Le féminisme occidental n'est pas universel et cela beaucoup ne l'on pas compris.

3.Posté par Dolly Prane le 08/03/2017 17:46

nous les femmes nous n’avons pas pris conscience que nous possédons une force silencieuse, bien utile aux hommes qui ont du mal à nous faire une place ! avoue-t-elle.
Je ne cesse de répéter : sans femme que devient l’homme ? Nous sommes tenaces, nous donnons la vie…"

ET SANS BIBLIOTHÈQUE ? des abrutis alcooliques pour voter pour Loulou

Bien jouer

4.Posté par saintpauloise le 08/03/2017 18:17

Il faut encourager les femmes pour prendre le pouvoir en politique. Une seule femme Maire à la Réunion sur 24 communes...sans commentaires! Alors il faut y aller Madame, Saint Paul a besoin de se renouveler.

5.Posté par Middle le 08/03/2017 19:14

Dans le milieu...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Décembre 2019 - 08:38 Quatre requins pêchés en deux jours