MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
National

Féminicide de Mérignac : 6 policiers probablement sanctionnés


Huit mois après le meurtre de Chahinez Daoud à Mérignac, 6 policiers se sont vus proposer des sanctions par le conseil de discipline en attendant la décision définitive. L’IGPN avait publié un rapport pointant du doigt les dysfonctionnements qui ont amené à ce féminicide.

Par - Publié le Mercredi 5 Janvier 2022 à 10:06

Mardi 4 janvier 2022, six policiers se sont retrouvés devant un conseil de discipline dans le cadre de l’enquête administrative sur le féminicide de Mérignac en mai 2021. Ce jour-là, Chahinez Daoud avait été brûlée vive en pleine rue par son mari dont elle se séparait.

En septembre dernier, un rapport de l’IGPN avait souligné des fautes ou des erreurs d’appréciation de plusieurs fonctionnaires dans cette affaire

Parmi les personnes concernées, on retrouve le Directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) en Gironde, Martin Levrel, qui est convoqué à Paris. Il est accompagné d’un commissaire et de deux commandants.

Deux brigadiers sont eux convoqués devant le conseil de discipline de Bordeaux. Il leur est reproché des manquements administratifs. L’un d’eux a obtenu un report pour raison de santé.

Le conseil de discipline a proposé des sanctions du premier groupe, les moins élevées. Cela va du blâme à l’exclusion temporaire de trois jours, en passant par l’avertissement. C’est à présent la Direction générale de la police nationale (DGPN) qui doit décider de valider ou pas ces sanctions.

Une plainte pour violences deux mois avant

Le 4 mai 2021, Chahinez Daoud avait été blessée par balle avant d’être immolée par son mari dont elle se séparait. Ce dernier venait juste de sortir de prison et avait menacé la mère de ses enfants. Elle avait déposé une plainte deux mois avant le drame.

Selon le Canard Enchaîné, le policier qui avait pris la plainte le 15 mars 2021 avait été condamné pour "violences habituelles sur son ex-conjointe" un mois avant. Le tribunal lui avait retiré son droit d’éligibilité pendant un an avant que le conseil de discipline ne le radie de la Police nationale en septembre dernier. 

L’an dernier, l’association Nous Toutes a relevé 113 féminicides en France. Chahinez Daoud était la 39e.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par cyclope exalté le 05/01/2022 12:39

Pas évident pour les policiers pris en étau entre les islamo gauchistes privilégiant la Loi Coranique et traitant tout le monde d'islamophobe......et d'autre part les féministes et la gauche républicaine qui veut imposer le concept de féminicide et lutter contre le patriarcat.


2.Posté par Ouais... le 05/01/2022 15:43

Poste 1 l islamo-gauchisme existe? Vous en avez des preuves ?

3.Posté par rabe le 06/01/2022 11:23

Cyclope :personnage décrit, dans l'Odyssée, comme l'envers de l'humanité : cruel, impitoyable, il est considéré selon la légende comme un monstre avide de sang humain, une espèce d'ogre féroce......

4.Posté par Mwin pas content le 07/01/2022 18:14

Poste 1 je ne soutiens point vos propos absurdes et répugnants démontrant plutôt votre islamophobie, votre haine contre les gauchistes ou peut-être tout simplement votre ignorance. "Cyclope" effectivement votre œil vous empêche de tout voir donc de tout savoir.
Premièrement le féminicide est également très très présent chez nous les non musulmans, à la Réunion comme en métropole, la différence est qu'en métropole c'est encore tabou malheureusement je ne sais
pas pourquoi d'ailleurs, en tous cas ici à la Réunion on entend parler de violences conjugales tous les mois surtout en décembre impliquant souvent un époux alcoolique, ou tout simplement mal éduqué.
Deuxièmement vous prenez la défense de ces forces de l'ordre alors que beaucoup parmi nous la population française dénoncent leur non réaction face à une plainte de détresse, certains ne prennent même pas la déposition au sérieux tandis que d'autres la note mais pas plus, l'affaire n'est jamais traitée où est traitée très tardivement souvent des affaires sérieuse d'harcèlement, d'ex nuisible, de problème de voisinage, de menace de mort, d'agression, de vol, des fois en dirait que la justice n'est là que pour protéger les mineurs principalement et nous les adultes ? On compte pour du beurre ?
Après heureusement que tous les forces de l'ordre ne sont pas comme ça !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes