MENU ZINFOS
Faits-divers

"Fé bour la loi" postillonne-t-il sur les gendarmes en affirmant avoir le Covid


Une fois encore, l'audience de comparution immédiate se jouait sur le thème de la conduite sous l'empire d'un état alcoolique. Le lauréat du jour cumule la conduite sans permis, l'outrage à agent et les blessures involontaires sans ITT.

Par - Publié le Lundi 31 Janvier 2022 à 16:08

Image d'archive
Image d'archive
C'est un homme qui se présente à la barre du tribunal judiciaire de Saint-Denis ce lundi pour répondre des faits de conduite sous l'empire d'un état alcoolique, conduite sous suspension administrative du permis de conduire, outrage à agent dans l'exercice de ses fonctions et, pour conclure le tout, blessures involontaires sans ITT.

"Fé bour la loi" en postillonnant sur les gendarmes

En cinq semaines, il se fait arrêter puis contrôler, trois samedis soir. Le 20 décembre dernier, à Sainte-Marie, il présente un taux de 1,24 g/l d'alcool dans le sang.

Le 8 janvier, à Saint-Benoît cette fois, il est contrôlé avec un taux de 1,72 g/l et, se fend d'un habituel "fé bour la loi" en postillonnant sur les gendarmes et en leur expliquant qu'il a le Covid. Enfin, le 29 janvier 2022, à Saint-André, suite à un accident qu'il provoque, il est contrôlé cette fois à 1,78 g/l d'alcool dans le sang. 

Suite aux deux premiers contrôles, il est convoqué par la justice et se retrouve sous contrôle judiciaire avec une obligation de soins. La troisième fois, le parquet se fâche et le voilà présenté en comparution immédiate avec un fort risque d'incarcération. Il reconnaît avoir une grosse addiction à l'alcool et lance à la présidente, tout penaud : "je sais que je vais tout perdre"

"Chaque week-end, il y a 60 à 70 permis retirés, à un moment donné, les sanctions tombent !"

La répétition rapprochée des faits n'est pas du tout du goût du parquet qui considère "qu'il n'a clairement rien compris", ajoutant : "cette fois il n'y a pas de lenteur de la justice car il y a eu une réponse pénale après chaque fait. Il monte crescendo dans l'échelle des faits. Chaque week-end, il y a 60 à 70 permis retirés, à un moment donné, les sanctions tombent !". La procureure requiert une peine de 12 mois de prison dont 6 mois assortis d'un sursis probatoire, des obligations de soins et un mandat de dépôt. 

"Il y a des conséquences à ses actes et vous avez raison de le lui rappeler", répond Me Jean-Christophe Molière pour la défense. "Il a pris conscience de ses actes car il est aux portes de Domenjod. "'Je vais tout perdre' m'a t-il dit. Il a compris. Vous pouvez assortir cette peine d'un sursis probatoire renforcé sur la totalité ou prononcer une détention sous surveillance électronique (DDSE) pour la partie ferme", plaide la robe noire.

Le tribunal le condamne finalement à 12 mois de prison dont 6 mois assortis d'un sursis probatoire et prononce un aménagement de peine en DDSE pour la partie ferme. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Dj974 le 31/01/2022 16:44

12 mois avec 6mois de sursis, on peut faire n'importe quoi maintenant.

2.Posté par Samwinsa le 31/01/2022 17:20

3 fois en 5 semaines ... et toujours en liberté. Merci à la justice française.

3.Posté par Gilo le 31/01/2022 18:09

Vu la peine, d ici un mois il sera repris, avant un accident mortel, espérons le. Juste pas possible.

4.Posté par Léo Rider le 31/01/2022 15:20

Il faut attendre qu’il provoque un accident mortel pour l’incarcération ????🤔

5.Posté par L''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''INSOUMIS le 31/01/2022 18:31

Un peu de travaux d'intérêts généraux et tout ira bien ...
Je comprends l écoeurement de ceux qui bossent ...🤔

6.Posté par Patoche le 31/01/2022 18:38

Mais de quelle loi parlent t’ils ???
Il y aurait environ 11 500 lois, 130 000 décrets en France auxquelles il faut rajouter les ordonnances et les lois européennes ahah
Alors la question mérite d’être posée ahah
Tous ces textes qui ne servent à rien vu que la France est un pays sans justice!!!
Pour faire de la prison dans ce pays il faut vraiment y aller et être vraiment crétin car notre police/gendarmerie ce n’est pas Derrick ahaha ( le nombre d’affaire non résolu est juste hallucinant!!!)

7.Posté par Coco le 31/01/2022 18:52

Il a compris qu'il a le droit de recommencer de se faire arrêter bourrer au volant
De toute manière la prochaine fois l'avocat dira qu'il est malade

8.Posté par Fred le 31/01/2022 19:29

Il faut qu ' il tue quelqu ' un avant de faire réagir le tribunal.

9.Posté par Lilian le 31/01/2022 20:23

Prison c est une mode !!
travaux d interet et bracelet avec obligation de soin et formation a un metier serait la solution

10.Posté par Janac le 31/01/2022 20:37

Une manifestation gillet jaune et tu te retrouve en prison ferme

11.Posté par Janac le 31/01/2022 20:39

Une manifestation gillet jaune et directe prison ferme

12.Posté par Lulu le 01/02/2022 06:28

on attend un accident avec des morts pour lui enlever la voiture....où il en a plein le garage......! les peines sont à revoir déjà envoyer la voiture à la casse calmerait certains!

13.Posté par Squid le 01/02/2022 08:17

Il s'agit sans nul doute d'un "bon marmaille"

14.Posté par Olivier le 01/02/2022 21:31

Les gendarmes auraient pu lui répondre "fé pour out' ki dann prison"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes