MENU ZINFOS
Economie

Faux rabais, numéro surtaxé, étiquetage trompeur... 1 million d’euros d’amendes à La Réunion au cours des 18 derniers mois


Depuis début 2021, 150 procès-verbaux, dont 50 délits et 300 injonctions, ont été rédigés à l’encontre d’entreprises afin de corriger ou de sanctionner les pratiques frauduleuses.

Par N.P - Publié le Lundi 4 Juillet 2022 à 09:19

Le communiqué de la préfecture :

La recherche de pratiques commerciales et de fraudes qui trompent les consommateurs et qui pénalisent les entreprises respectueuses des réglementations est la priorité des 30  agents du pôle Concurrence, consommation, répression des fraudes et métrologie de la Direction de l’Économie de l’Emploi du Travail et des Solidarités (DEETS).

Au cours des 18 derniers mois, 1600 entreprises ont été contrôlées dans tous secteurs et à tous stades, de la première commercialisation à la distribution. Les plaintes des consommateurs et des entreprises ont permis un meilleur ciblage de ces contrôles.

Depuis début 2021, 150 procès-verbaux, dont 50 délits et 300 injonctions, ont été rédigés à l’encontre d’entreprises afin de corriger ou de sanctionner ces pratiques frauduleuses.

Plusieurs pratiques contraires à la protection des consommateurs et influant sur le pouvoir d’achat ont été relevées telles que :

- l’utilisation, par une compagnie aérienne d’un numéro surtaxé donnant lieu à de nombreux appels notamment durant la crise sanitaire;

- le démarchage téléphonique, avec plus de 8 000 appels trompeurs, pour un abonnement à un bouquet de chaînes de télévision;

- le non-respect du délai de rétractation lors de démarchages sur une isolation à 1€ : en 3 mois et sur 500 engagements de consommateurs, 70 contrats étaient non conformes;

- la mise en avant abusive d’un téléphone à 1€ à l’occasion d’une campagne publicitaire massive, alors qu’en réalité le consommateur devait débourser entre 120€  et 1500€ sur la durée de l’abonnement ;

- une vente pyramidale ayant piégé plusieurs centaines de Réunionnais pour un montant minimum de 99 euros, qui a fait l’objet d’une quarantaine de plaintes ;

- de faux rabais pendant la période des soldes, avec des prix de référence barrés et attrayants pour les consommateurs, qui n’ont pu être justifiés.

En matière de fraudes alimentaires, une large enquête visant les produits de la pêche et de l’aquaculture, présents sur le marché réunionnais a mis en évidence plusieurs fraudes sur la qualité des produits et de nombreux problèmes d’étiquetage (poissons d’élevage annoncés comme sauvages, produits congelés vendus comme frais, produits faussement présentés comme Label Rouge).

Concernant les fraudes non alimentaires, plusieurs opérations de contrôles ont entraîné la saisie et la destruction de produits à l’importation sur le site du port du fait de leur dangerosité (trottinettes électriques, pilons, ustensiles de cuisine, cosmétiques).

Des infractions aux règles du commerce ont également été sanctionnées, telles que :

- des défauts massifs de facturation dans la filière des fruits et légumes et au niveau des grossistes alimentaires. Plusieurs amendes ont atteint le plafond fixé par le Code du commerce, soit 75 000 euros ont été notifiées.

- Des délais de paiement abusifs pénalisant des centaines de fournisseurs ont donné lieu à 3 amendes supérieures à 150 000 euros.

Tous ces agissements perturbent la loyauté de la concurrence et le niveau des marges et des prix à la consommation. Au total, pour la période de janvier 2021 à juin 2022, les sanctions prononcées s’élèvent à 1 million d’euros.

La protection de l’acte de consommation passe d’une part par les contrôles des services de l’État et par la vigilance soutenue des acheteurs.

Faux rabais, numéro surtaxé, étiquetage trompeur...  1 million d’euros d’amendes à La Réunion au cours des 18 derniers mois




1.Posté par Squid le 04/07/2022 09:51

Et pour les augmentations abusives des prix sous prétexte Ukraine vous vous y penchez également ?

2.Posté par valeo le 04/07/2022 10:22

Regardez mieux les prix au litre et au kilo dans les supermarchés, les amendes monteront rapidement.

3.Posté par majie le 04/07/2022 10:34

Et les prix soi disant en promo dans les grandes surfaces mais qui passent au prix normal en caisse, et ce, durant toute la durée de la promo ? ou alors, remplir le rayon du produit en promo, avec un produit de marque, mais très cher, pour tromper le consommateur ? bizarre que personne n'en parle.

4.Posté par ERIC le 04/07/2022 10:48

parfois je suis sceptique sur l'origine des fruits !!

par exemple a C des bananes origine la Reunion ,,

5.Posté par Nic-ta-lope et autres le 04/07/2022 10:49

Et rien concernant les opérateurs téléphoniques ?

6.Posté par poisson le 04/07/2022 10:55

et les fausse pub une belle photo du produit un prix interressant mais il yen a pas en magasin

7.Posté par durand le 04/07/2022 11:30

des noms... pour que nous nous préservions des malfrats SVP.

8.Posté par Royal Bourbon le 04/07/2022 12:47

Rien que dans les grandes surfaces beaucoup d'articles n'ont pas de prix et quand on arrive à la caisse boum bonbon ! Moi c'est photo et un mail à la DIECCTE RÉUNION :
112, rue de la République
97488 Saint-Denis Cedex
Tél. : 0262 94 07 07 -
Fax : 0262 94 08 30
Mail: 974-polec@dieccte.gouv.fr
Web: http://reunion.dieccte.gouv.fr

Et ça marche ! Vous recevez un courrier qu'ils vont intervenir prochainement et que votre plainte est parfaitement justifiée !

9.Posté par Les 2 caisses le 04/07/2022 13:13

Dans certains hypermarchés la devise est : payer à la caisse et faites vous rembourser le surplus à l'accueil . Perte de temps , reproches à l'hôtesse qui n'y est pour rien . Si le client filoute un produit on appelle la sécurité , la police, le fbi , les forces spéciales avec plaquages au sol, menottes et conduite au commissariat . Quand c'est lr le magasin qui filoute on doit se contenter des excuses et on met cela sur les erreurs d'informatique . Jusqu'au jour où un bon baisement va péter. Il faudrait accorder des compensations au client encas d'erreur . Sur bcp de tickets non contrôlés des clients se font avoir . La vie est chère si en plus on se fait arnaquer on ne s'en sortira pas .

10.Posté par Bagatelle le 04/07/2022 13:53

Et certain club de foot ou associations
Peut on être dirigeant et faire payé un salaire utilisé les moyens de se club pour ses besoins personnel
COMMENT êtres employé communal président d un club et payé une personne plus que le smic ou encore
Personnel communal dirigé une association et commerçant le dimanche
Et emploi fictif

11.Posté par Claude le 04/07/2022 14:13

Et EDF qui laisse les gens sans électricité presque deux mois pour je m en foutisme de ces cadres ? Et toutes ces sociétés qui t'envoient ballader et donne suite que si tu as des relations au placées qui les appellent ? Faudrait faire un gros nettoyage aussi dans les administrations qui perdent ton dossier, demandent des pièces complémentaires qui n existent pas, ...ou encore la Cgss qui en ait encore a nous répondre (quand ils répondent enfin) que ton dossier prend du retard a cause du COVID.... sérieux

12.Posté par MENFIN le 04/07/2022 15:45

Les bananes locales à 3 euros le kg, bien trop mure, alors que celle importées en métropole sont à 1 euro?
Les déodorants marque Mxxxn à 5,50 euros alors qu ils sont à 2,50 en métrople?? etc etc.

13.Posté par M. Y le 04/07/2022 16:35

Et mon post matinal qui a été supprimé, "because" il visait nos chères entreprises oligarques

14.Posté par M. Y le 04/07/2022 16:35

ce n'est pas la peine

15.Posté par Denzo le 04/07/2022 18:28

Et les burgers Burger king gratuits avec le plein d'essence quand on arrive on nous dit que c'est un bon maximum par personne. Précisé nulle part. Voleurs

16.Posté par bruce le 04/07/2022 18:32

c'est bien gentil de distribuer des amendes mais jamais on indemnise les victimes. Si l'amende vaut moins cher que le bénéfice qu'ils en retirent, ça ne les dissuadera jamais de continuer !

17.Posté par Tonton le 05/07/2022 05:26

Depuis début 2021, 150 procès-verbaux, dont 50 délits et 300 injonctions, ont été rédigés à l’encontre d’entreprises ..... est la priorité des 30 agents du pôle Concurrence,


Mmmh, 30 agents, 500 proces-verbaux ou injonctions, en 18 mois.... ca fait 0.92 proces par mois. Ils bossent durent, hein.
Mon dieu, tous les jours, tous les grande-surfaces, je vois au moins 30 infractions par magazin. Non affichage des prix (tres courant ... et à la caisse la surprise: plus cher), etc.
Vous pouvez allez dans n'importe qu'elle boutique.... grand-surface, etc.

C'est organisme est une perte du temps, du vol au consommateurs organisé, et une protection des commences = inefficace.
Faite un loi, comme en Allemagne, ou n'importe qui peut dresser les PV, lors qu'un avocat est présent; je vous sortirais d'un magasin SCORE avec un tas des PV qui arrivent à 5000€ dans une 1/2 journée. Ca fera reflechir le commercant, "d'oublier d'étiquetter" ses prix. Il ne voudra pas que je revient, ou n'importe qui d'autre.
Mais non, qu'est qu'ils controlent ? Des banalités.... tels que le jus de fruits contient vraiement 50% du jus, et pas 47 ou 48%.... Et qu'il y a bien l'etiquette d'origine sur la tomate (je m'en fiche, si elle vient de Cilaos ou St.Pierre - pourvue qu'elle ne cout pas 4€/kg).

18.Posté par La vérité le 06/07/2022 12:03

Juste 2 expériences ....
Il y a quelques semaines, j'étais présent, au rayon poissonnerie d'un hypermarché, un stafff d'inspecteurs de la répression + gendarmes dressaient des constats d'affichage erronés, notamment, crevettes sauvages qui étaient d'élevage, idem pour poisson...une semaine plus tard, je demande à l'employé de vérifier l'étiquette dans le l'emballage scellé de crevettes qui se trouvait en chambre froide.
L'emballage scellé me permet de vérifier que, de nouveau, il s'agit de crevettes d'élevage., mais évidemment affichées n rayon et vendues au tarif fort de crevettes sauvages !!!! Vous avez dit " contrôles ".
Autre exemple, une savonnette surgras Dia...vendue 0,58 euro en métropole, le lendemain affichée à 1,97 euro dans la même chaîne d'hypermarché à La Réunion ...sûrement de la faute de Vladimir. ..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes