Santé

Faut-il légaliser la consommation personnelle du zamal ?

Lundi 12 Octobre 2009 - 18:40

Daniel Vaillant, ancien ministre de l’Intérieur, a relancé le débat de la légalisation du cannabis en métropole. L’ex-ministre de Lionel Jospin a proposé ce week-end “la vente règlementée” de ce produit illicite mieux connu sous le nom de “zamal” à La Réunion.


Faut-il légaliser la consommation personnelle du zamal ?
Coup fumant ou débat fumeux ? Ce week-end, Daniel Vaillant, député-maire PS du XVIIIe arrondissement de Paris, a relancé la polémique sur la légalisation du cannabis en France. L’ancien ministre a proposé la vente règlementée du “chit” pour “mieux lutter contre sa consommation surtout chez les jeunes”.

En effet selon les statistiques, les jeunes Français sont les premiers consommateurs de drogues dites dures. Dans une interview au Parisien, Daniel Vaillant fait un parallèle entre les méfaits de l’alcool et ceux de la drogue.

Selon lui, la légalisation du cannabis sous certaines conditions pourrait permettre “un contrôle de la production et de l’importation de cette drogue”, moins néfaste que le crack ou les autres produits consommés en France.

Toutefois, le milieu médical s’élève contre la position de l’ancien ministre, car “les effets du cannabis ou zamal sont aussi dangereux pour la santé : fatigue, sommeil, baisse de la concentration, des réflexes, de la lucidité…”

Les arguments sont encore plus nombreux du côté des élus du gouvernement et de l’UMP, qui ont rejeté la proposition de Daniel Vaillant.

Jismy Ramoudou
Lu 4203 fois



1.Posté par looping974 le 12/10/2009 20:01

mieux lutter contre sa consommation surtout chez les jeunes !!

que l'on m'explique en quoi le fait de légaliser limitera la consommation ...cela permettrait surtout à l'état de récupérer des taxes sur un marché fleurissant

2.Posté par malik le 12/10/2009 20:33

je serais vous je changerais le titre :

"Faut-il légaliser la consommation personnelle du zamal ? "

zamal=gay en arabe dialectale .

3.Posté par thierry le 12/10/2009 21:41

oui, et pour tous les produits !

4.Posté par frabatto le 12/10/2009 23:28


zamal=gay en arabe dialectale et alors ou est le blême

5.Posté par frabatto le 12/10/2009 23:36

légaliser, oui mais sous contrôle et moins chère que le court actuel.....ahahahaaha

6.Posté par A-BY (journaliste) le 13/10/2009 00:28

L'alcool ne rend pas intelligent non plus, si vous ne fumez pas, il n'est pas nécessaire de s'exprimer dans l'intime convictions de chasser ses peurs, les jeunes pourrais boire de l'alcool ou snifer de la uhu, peux être boire du Chanel (on sait jamais, en rade!!! c'est possible!!!!) on à tous nos petites faiblesses, oui la cigarette tue (je dit cigarette car pour l'herbe... à moins de la manger!),donc oui la cigarette tue, oui l'alcool tue, mais le sucre aussi tue, la vitesse tue, les armes tue... et fatalement la connerie tue, arrêtons tout ça! Laissons fumer des joints comme certains de vos ami(e)s, de votre famille, de vos collègues, combien, selon vous, fument ? combien boivent ? Il ne le disent pas tous et en finalement on reconnais plus facilement les personnes addicts de l'alcool, le cannabis c'est moins évident puisqu'il faut de toutes manières se cacher pour consommer .

Bonne journée

7.Posté par Tonton le 13/10/2009 07:01

Enfin, on va gagner aussi des subventions d'Europe pour nos plantations !

8.Posté par FRANCO le 13/10/2009 07:03

L'alcool et le tabac nuisent à la santé des hommes mais pourtant leur usage a été légalisé dans tous les pays car source de profits importants pour l'Etat. Ces deux produits toxiques sont à la portée de chacun sous contrôle de l' Etat malgré leur dangerosité pour la santé individuelle car la garantie juteuse des recettes formidables que leur usage lui permet. L'addiction induite par ces produits et leur caractère nuisible pour la santé induisent des coûts très élevés pour l'intérêt général que l'Etat ne réfrène que relativement peu. Les USA à une époque de leur histoire ont tenté de réfrèner l'usage de l'alcool avec la politique de prohibition et cela a été l'échec que chacun connaît.

Pour le cannabis, surtout à la Réunion, sa culture sous contrôle de l' Etat, comme pour les alcools et le tabac, devrait être possible pour ses qualités médicinales reconnues. Le terroir réunionnais, comme pour de nombreux autres produits issus de sa terre, serait très propice à ce type de production pharmacologique et serait par l'exportation de sa production, une source de revenus et d'emplois légaux. Il ne s'agit pas là de production pour la consommation personnelle mais pour la production médicinale sous contrôle strict tel qu'il existe pour les alcools et le tabac.

Il est évident que cette initiative nécessite une volonté politique que nos élus n'ont pas car ils n'ont pas véritablement le souci du développement de leur île. Il n'est qu'à voir l'exemple du tourisme, atout important pour la création de richesses et d'emplois des populations, comme en attestent Maurice, les Canaries, les Açores, Bali, Hawaï, Tahiti, et tant d'autres destinations où les politiques ont su mettre en oeuvre de véritable développement durable créateur d'emplois et de revenus.

Notre île tropicale détient un formidable atout naturel qui est à l'origine même de son existence : son volcan ! Au lieu d'en assurer la promotion mondiale auprès des milliards d'individus que le volcanisme attire par la création d'un parc géo-volcanique rendant l'accès à l'activité volcanique dans de totales conditions de sécurité, ce qui attirerait des millions d'amateurs venus du monde entier comme à Hawaï ou en Sicile, nos politiques soucieux de l'emploi de la progénitiure de leur président Vergès préfèrent construire une MCUR à 100 millions € qui aura permis depuis 2003 d'offrir 7800 € mensuels à Mlle Vergès et de recruter quelques partisans dévoués car alimentaires. Un parc géo-volcanique ferait venir des millions de touristes alors que la MCUR ne sera qu'un musée de plus avec une cinquantaine d'emplois et fonctionnant par ses coûts au détriment de tous les autres lieux d'histoire bien trop délaissés et de tous ceux à l'abandon faute des moyens financiers focalisés par une personne, Paul, et ses courtisans, pour une personne, Françoise, la fille prodigue.




9.Posté par fiuman le 13/10/2009 08:24

Incroyable ce Franco de passer du zamal à la mcur (que je combats par ailleurs), mais attention , le volcan fume je l'ai vu c'est pour cela que l'on voit de temps en temps des gendarmes à la porte de l'enclos, ils tentent de l'interpeller en flagrant délit de fumette.

Et pour le journaliste : la fumette n'est pas exclusive, l'association alcool zamal médicament est très répandue;.....

10.Posté par anonyme le 13/10/2009 08:43

Roland Moreno, "créateur" de la carte à puce, a lui-même reconnu en avoir finalisé la conception, après la consommation d'un joint : qui peut encore croire en l'image d'un fumeur oisif et inutile à la société ? Tant que celui-ci ne prend pas le volant, il ne me dérange pas.

11.Posté par tololo le 13/10/2009 10:05

C'est embêtant qu'un étudiant prenne sa voiture en plein milieu de la semaine pour monter dans les hauts de Saint-Paul chercher un "magot" à 100€. Les autres drogues sont moins consommées et ça c'est forcement une bonne chose; mais le problème c'est quand les gens associent le zamal à l'alcool: ça sert à rien de légaliser le zamal si certains continuent d'en consommer de manière irresponsable.


En métropole pour l'instant la seule certitude c'est qu'on est en perte contrôle...
on entend plus souvent parler des terroristes de l'ETA que des criminels qui brassent l'argent du narcotrafic et on a jamais eu aucun contrôle sur la qualité de la drogue:
c'est comme avec l'alcool: soit on laisse des gens qu'on ne connait pas produire et vendre de l'alcool(frelaté, de contre-bande, avec un titrage d'alcool non maîtrisé), soit on "reprend" le contrôle en produisant des quantités taxées et règlementées ( on est capable de croiser les variétés pour cultiver des qualités à faible teneur en THC)

Les médias nous parlent jamais des banlieues touchées par les trafics où la police intervient difficilement; le député-maire du 13ème qui est l'un des quartier de la capitale le plus concerné voit bien que seule la répression ne suffit pas. Avec la vidéo surveillance difficilement applicable aux quartiers sensibles ça va s'aggraver et de plus en plus de familles socialement en difficulté entreront en contact avec le milieu criminel...
En France on est fort pour l'attentisme: l'UMP refuse le débat comme si faire l’autruche améliorera les choses. Au contraire il doivent en profiter: avec la libéralisation des jeux d'argent en ligne et l'affaire Mitterrand ils ne peuvent pas tomber plus bas moralement!

Bref c'est tout l'espace Schengen qui est concerné, il faut qu'on se rapproche d'une politique plus ou moins commune; les coffee-shops hollandais c'est pas la solution (en France on a pu le droit de fumer dans les bars) mais la forte répression non plus; depuis la loi de Rocard en 90 la France est devenu le premier consommateur de cannabis en Europe et ça s'empire malgré qu'on ait la politique la plus répressive d'Europe également.

12.Posté par pimanzoizo le 13/10/2009 10:28

Ayé! Mme Bello a trouvé son visionnaire.On plante du zamal sur le terrain de la MCUR redevenue obnubilation ?

13.Posté par pimanzoizo le 13/10/2009 14:55

Des hectares de zamal!wéééé!et après séchage,on fait bruler tout çà par les usiniers.La Reunion deviendra euphorique.les Verts feront des volutes, et fini les totochements à St Louis et St André !
Et Mr Ratenon va monter un syndicat :zamat pou zot toutttt .

14.Posté par Ecœuré le 13/10/2009 18:10

Ou va-t-on

suis pas d’accord
allons y dans la démagogie ; l’état ne contrôle plus grand choses dans ses luttes contre la drogue ou autres c’est un aveu d’échec et pour garder la face !!! on propose cette connerie

on légalisera au départ à cette échelle puis plus haut et encore etc..

légalisons aussi le vol tant qu’on y est ,comme cela plus de frais de tribunaux , de prisons moins de policiers l’état économiserait .

cherchons encore ,on légalisera des faits

tiens plus loin le viol coluche disait violer c’est quand on ne veut pas mais moi je voulais
vous verrez un texte de loi de cette nature vous .

Non arrêtons là…….

Je le disais il y a double langage chez le politique le vaillant il était bien sinistre de l’intérieur il aurait du le proposer du temps de sa fonction et non pas après……

la France est en faillite morale et financière

15.Posté par nicolas de launay de la perriere le 13/10/2009 21:24

baliverne..la faillite morale de la France ne se mesurera pas à l'aune d'une décision politique courageuse visant à la structuration de la filière et des conditions d'accès aux drogues douces..

16.Posté par Ecœuré le 14/10/2009 08:40

15. Posté par nicolas de launay de la perriere le 13/10/2009 21:24
......................................................................................
faillitte morale je persiste .....


La drogue rend le consommateur dépendant et lui ôte ses biens les plus précieux : sa liberté et sa volonté.

Aussi Ia seule politique de Ia drogue vraiment humaine est celle qui met tout en oeuvre pour dissuader les jeunes de consommer de Ia drogue ( voir les campagnes anti-drogues dans des écoles )et qui vise à aider le toxicomane à s’en sortir le plus rapidement possible.

La drogue détruit la santé des jeunes :

Elle produit des effets désastreux sur leur développement personnel, scolaire et professionnel ; elle leur ravit les plus belles années ; elle les empêche de développer les valeurs aussi irnportantes que la solidarité, la responsabilité sociale et l’esprit de vie communautaire.

Les effets de la consommation de produits stupéfiants :

atteintes à Ia santé physique et mentale ;
hypothèque grave sur les nouveaux-nés ;
destruction de Ia famille ;
absentéisme professionnel ;
accidents de travail et de circulation ;
coûts sociaux exorbitants.

La politique de laisser-faire pratiquée dans certains cantons a des conséquences évidentes et tragiques :

le nombre de toxicomanes s’accroît ;
les toxicomanes sont de plus en plus jeunes ;
les décès dûs à Ia drogue augmentent ;
des "scènes ouvertes” (Platzspitz, etc.) voient le jour ;
les toxicomanes de tous les pays voisins se précipitent dans notre pays ;
la violence augmente ;
la criminalité croît ;
la sécurité publique est mise en danger.

Et le commerce mondial de la drogue ?

Ni une distribution contrôlée par l’Etat ni une légalisation de la drogue n’empêcheraient la mafia de poursuivre ses funestes affaires

parce que celle-ci invente sans cesse de nouveaux produits stupéfiants ;
parce qu’elle débauche des enfants de plus en plus jeunes ;
parce qu’elle prendrait la place de l’Etat, le jour où celui-ci ne satisfera plus la demande ;
parce que la plupart des toxicomanes préfèrent l’anonymat ;
parce que Ia mafia pourrait élargir son réseau en toute impunité.

Comment prévenir la consommation de drogues ?

En dissuadant tout jeune de toucher à la drogue. En informant la population des effets nocifs de la consommation de stupéfiants.

En renforçant Ia personnalité des enfants et des adolescents pour les rendre capables de dire "non” à Ia drogue. La famille, l’école et les amis jouent un rôle primordial à cet égard.

En adoptant de nouveau une attitude négative à l’égard de la drogue.

Pourquoi l’interdiction des drogues est-elle nécessaire ?

Parce que la drogue nuit à la santé physique, psychique et spirituelle.

Parce que seule l’interdiction permet une réduction de l’offre et de Ia demande.

Parce que l’interdiction en soi dissuade la plupart des adolescents de prendre des drogues.

Parce que l’interdiction est une condition déterminante pour une aide pertinente, précoce et efficace du toxicomane

pourquoi avoir augmenter les cigarettes et l'interdire dans les lieux publics afin de dissuader les gens de fumer car c'est dangereux et on laisserait la place cananabis .

cela vous arrangera certainement de plus fumer en cachette car en cachette on se sent honteux et vouloir ainsi la banalisation de fumer des joints

pauvre France! elle fonce vers le mur au nom du progrès et le modernisme que l'on ne contrôle plus en ne faisant plus le discernement du bon et mauvais ....

Effets de cannabis

A dose modérée , le sujet se trouve dans un état d'euphorie ( "état cannabinique" ) . et peur ressentir une sensation de relaxation profonde . Les perceptions auditives se modifient , la notion du temps est déformée .
Cette phase d'exaltation permet un dépassement des inhibitions ,une exacerbation émotionnelle et aboutit parfois à une phase d'extase ou le sujet paraît trouver repos et béatitude .

Dangers du cannabis

Une consommation régulière entraîne un état de fatigue et un état dépressif ( lié le plus souvent à la reprise avec la réalité après dissipation du produit ) , des dépréciations de la réalité .

De fortes doses troublent l'ensemble des fonctions mentales , provoquent une distorsion de la perception de l'espace et du temps .

Chez certains sujets , ces états peuvent s'accompagner d'angoisses , chez d'autres ils conduisent au sommeil , chez d'autres encore , ils peuvent laisser la place à des "passages à l'acte" incontrôlables ( tentatives de suicide chez les adolescents ) .

Des doses élevées et très fréquente peuvent entraîner une sensation de distanciation par rapport au monde , compliquée d'anxiété , d'anorexie , d'insomnie , de tremblements de troubles d'humeur , d'une diminution des facultés intellectuelles ( je commence à comprendre ).

alors si ce n'est pas dangereux ;dites moi pourquoi qu'il existe des centres pour aider des drogués qui on tous commencés par un simple pétard et voulant ressentir encore plus d'effet on passe au fur et à mesure à la drogue plus dure

les talibans , des mafias tiraient des sommes considérables grâce à la vente de la drogue.
leurs revenus vont exploser en toute légalité et la puissance de ces mafieux s'en trouvera renforcer !!!! et les conséquences de territoires , meutres, car cela deviendra une guerre .

c'est dans chemin que vous voulez entrainer ce monde .......?

allez-vous sur la planète krypton si cela vous chante , mais n'entraînez pas une génération dedans .

et vous en faites partie de cette faillite morale

17.Posté par nico le 14/10/2009 09:26

pour l'économie de la Réunion, à l'exportation, ca serait extraordinaire

il n'y a qu'a suivre l'exemple de la Suisse...sans serres et sans pesticides !

18.Posté par anonyme le 14/10/2009 18:33

17. Posté par nico le 14/10/2009 09:26

En Suisse, en Californie, et dans d'autres états, les vertus thérapeutiques du cannabis ne sont plus à démontrer, mais chez nous le législateur n'en a cure, préférant diaboliser le produit : résultat, ce sont les délinquants qui se sont appropriés la manne, facilitant ainsi leur structuration en bandes organisées.

19.Posté par nicolas de launay de la perriere le 14/10/2009 20:04

tant de produits sont en vente, rien n'oblige pourtant à les acheter... faut arrêter de prendre le citoyen pour un irresponsable. si l'on interdit la légalisation de la "marijeanne", c'est bien parce que le législateur est infoutu de penser à la structuration de la filière... pourtant, alcool, tabac sont bien structurés.. manque de courage politique ? à coup sûr... pour ce qui concerne l'addiction en elle-même, rappelons le projet de loi en cours sur la réglementation des jeux en ligne au plus grand profit de certains "amis du Fouquet's"...

faut que les esprits étriqués s'aèrent l'esprit...un "bon joint" pour décoller la bulbe du neurone coincé au fond de leur cerveau leur ferait-il le plus grand bien ?

pour ce qui est de la faillite morale, que ceux là aillent donc se regrouper et militer contre les pays en faillite morale que sont l'allemagne et la hollande, pour ne parler que de ces deux exemples, pays où bien évidemment, la prostitution est encadrée.. bouh..quelles vilaines moeurs qu'ont ces pays !! arrêt' déconné donc !

20.Posté par RASOANDRAIBE Gilberte le 28/10/2009 19:45

En écrivant ces quelques lignes je ne voudrais pas faire l'apologie du Zamal mais je pense avec conviction qu'Il faudrait de suite légaliser ce produit qui n'est certainement pas plus dangereux que l'alcool et toutes ses conséquences. ou certain médicament délivré par les médecins légalement et largement subventionnés par la société qui paie ses impôts.
ou encore le traitement de l'obésité médicalement.
car à coté de ces gens qui fument, et l'abus est certes dangereux pour tous les produits que l'humain peut absorber,ou consommer,(je dis bien tout)
il y a aussi ceux qui l'utilisent en décoction pour beaucoup de maux, et qui ne coutent pas un centime à le C.G.S.S.
le Zamal possède beaucoup de vertus.
le mal être touche une large proportion de notre société, et cela nous coute très cher.
j'ai confiance en ce président de la république Nicolas SARKOZY qui est pragmatique et plein de bon sens pour faire évoluer la législation dans le sens de l'honnêteté et de la raison.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter