MENU ZINFOS
Société

Fakir : Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour 15 communes


Par - Publié le Vendredi 22 Juin 2018 à 18:53 | Lu 2647 fois

Fakir : Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour 15 communes
L’arrêté interministériel de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour 15 communes du département de La Réunion suite au passage de la forte tempête tropicale "Fakir" est publié au Journal Officiel du 22 juin 2018.

Cet arrêté interministériel du 23 mai 2018 reconnaît donc l’état de catastrophe naturelle au titre des inondations et coulées de boue du 24 avril 2018 pour les communes : Les Avirons, Bras-Panon, L’Entre-Deux, L’Étang-Salé, Petite-Île, Saint‑André, Saint-Benoît, Saint-Joseph, Saint-Leu, Saint-Louis, Saint-Pierre, Saint‑Philippe, Sainte-Marie, Sainte-Rose, Sainte-Suzanne.

Cet arrêté concerne les biens assurés. Dans ces communes, les personnes physiques et morales assurées ayant subi des dommages disposent d’un délai de 10 jours ouvrés à compter de cette date de publication pour faire parvenir à leur compagnie d’assurance un état de leurs pertes afin de bénéficier des dispositions de la loi du 13 juillet 1982, étendue aux départements d’outre-mer par la loi n° 90-509 du 25 juin 1990. L’assureur disposera ensuite d’un délai de trois mois pour verser les indemnisations.

Pour les biens non assurés, une procédure relative au Fonds de secours pour l’Outre-mer est susceptible d’être mise en œuvre au bénéfice des particuliers (sous conditions de ressources), petites entreprises artisanales ou familiales, collectivités et exploitants agricoles. Pour toute demande à ce titre, les sinistrés peuvent s’adresser à leur mairie.

Suite aux dégâts générés par "Fakir" lors de son passage à proximité de La Réunion, plusieurs communes ont sollicité une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Les services de l’État à La Réunion, particulièrement mobilisés sur ce sujet majeur, ont procédé à l’instruction rapide de chacun des dossiers et fait établir dans un délai accéléré les rapports techniques exigés par la réglementation. L’ensemble de ces demandes a été transmis dans le cadre d’une procédure accélérée au ministère de l’Intérieur ainsi qu’au ministère des Outre-mer en vue de leur examen par la commission interministérielle chargée d’émettre un avis sur le caractère exceptionnel de cet évènement météorologique.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Manu le 22/06/2018 23:04 (depuis mobile)

Je voudrait savoir donc par rapport a St Louis oui malheureusement encore St Louis pardon tu fait si par rapport catastrophe naturelle reconnu lla commune aura droit a de l aide pour sont radiée de 10 métré a refaire merci

2.Posté par nawak et la commune St Paul ?!!! le 23/06/2018 07:53

Certes, nous n'avons pas eu de déluge comme le sud mais le vent a soufflé dur chez nous. pied de bois tombé sur la voiture,sur les varangues ... palissades arrachées ....

3.Posté par Veridik le 23/06/2018 15:34 (depuis mobile)

Youpi encore de l'argent en veux tu en voilà

4.Posté par Moi le 24/06/2018 11:40 (depuis mobile)

Au titre de coulée de boue et inondations. Les forts vents ne sont pas couvert par cet arrêté de catastrophe naturelle.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes