Société

Fakir: Le point du préfet sur les routes, l'électricité et l'eau

Mardi 24 Avril 2018 - 17:41

Le Préfecture annonce la fin de l'alerte météorologique et fait le point sur les réseaux routiers, coupure d'électricité et interventions.


La  tempête tropicale Fakir était située à 235 kilomètres au Sud-Est de La Réunion à 16h locale ce mardi 24 avril 2018 et s éloigne vers le Sud-Sud-Est à 37 km/h.

Les vigilances vents forts, fortes pluies et forte houle en vigueur cet après midi seront levées à compter de 18h. Les conditions météorologiques seront redevenues conformes à la saison.

La cellule de veille hydrologique maintient une vigilance crues de niveau jaune sur les bassins versants de la rivière Saint Denis, rivière Sainte Suzanne, rivière Saint Jean, rivière des Roches, rivière des Marsouins, rivière des Remparts, ravine Blanche, ravine des Cabris.

Le niveau d’ "alerte météorologique" du dispositif spécifique ORSEC événements météorologiques dangereux sera levé à 18h.

Sauf mesures particulières décidées par les maires, les établissements scolaires (écoles, collèges, lycées) et les crèches seront ouverts dès demain mercredi 25 avril.

Interventions

Les services de gendarmerie, police, du SAMU et les sapeurs-pompiers pleinement mobilisés sont intervenus pour réaliser des évacuations et des secours à personnes liés à des inondations.

Un accident dramatique est venu endeuiller cette tempête : deux personnes de 19 et 22 ans ensevelies par une coulée de boue dans leur maison à l’Etang-Salé sont décédées. Le préfet de La Réunion s’associe à l’émotion de tous et exprime tout son soutien à leurs familles et à leurs proches.

Réseau routier

Certains axes routiers du réseau national et départemental sont coupés, inondés ou rendus impraticables par des chutes d’arbres. Les services en charge des routes du conseil régional et du conseil général communiqueront sur l’état de leurs réseaux, un suivi heure par heure est effectué en lien avec les services de l’État (site info-route : www.infotrafic.re)

Le préfet de La Réunion appelle chacun à faire preuve de la plus grande vigilance, notamment sur le réseau routier. Il est indispensable de se tenir informé de l’état des routes et de respecter les consignes de sécurité. Ne tentez pas de franchir les radiers submergés et les ravines et rivières en crue.

Électricité

42 000 abonnés étaient privés d’électricité à 16h, le système est stabilisé et le rétablissement par EDF Réunion est en cours.

Réseaux d’eau potable

Conseils de précaution pour l’utilisation de l’eau du robinet :

En raison des perturbations sur les réseaux d’eau engendrées par les fortes pluies, il est recommandé aux abonnées qui ont eu à subir des coupures d’eau, ou qui constatent un trouble de l’eau, ou qui présentent des fragilités de leur état de santé, de prendre la précaution de ne pas boire l’eau du robinet. Cette eau de réseau peut toutefois être utilisée pour tous les autres usages sanitaire (toilette, wc, lavage…).

Pour la consommation (boisson, préparation des repas), il est conseillé d’utiliser de l’eau embouteillée, ou à défaut, de faire bouillir l’eau du robinet. Ces mesures doivent être respectées jusqu’à communication officielle du rétablissement de la qualité de l’eau par les distributeurs.

Transport aérien

Le trafic aérien a été perturbé en matinée, des vols ont  été annulés, retardés, reportés ou déroutés. Les passagers sont invités à contacter leurs compagnies aériennes.

Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle
Le préfet de La Réunion a d’ores et déjà sollicité les services du Premier ministre, du ministère de l’Intérieur et du ministère des Outre-mer afin de mettre en œuvre la procédure de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle ainsi que la mobilisation du Fonds de secours auprès du ministère des Outre-mer.

Ce fonds de secours, expression de la solidarité nationale, est destiné à aider, sous certaines conditions, les particuliers, les entreprises à caractère artisanal ou familial, les exploitants agricoles et les collectivités territoriales dont les biens non assurés auraient été endommagés par la catastrophe naturelle. A ce stade, une évaluation globale des dégâts occasionnés par la forte tempête tropicale « FAKIR » est nécessaire. Le préfet a saisi Météo France et le bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) pour réaliser l’expertise des dégâts provoqués par la tempête tropicale « FAKIR ».

---

Numéros de téléphones utiles : SAMU 15, Pompiers 18, Police et Gendarmerie 17.
Admin
Lu 6940 fois



1.Posté par La vérité vraie... le 24/04/2018 19:28

Un seul point à retenir : définitivement pas l'homme de la situation...au suivant et vite. Beaucoup de chance qu'il n'y ait pas eu plus de victimes...

2.Posté par Nicolas le malouin le 24/04/2018 19:52 (depuis mobile)

Pas de coupure de.courant à la Pref...pas d'infiltrations d'eau..tout va bien !!

3.Posté par Gege le 24/04/2018 19:59 (depuis mobile)

Effectivement ce n'est pas l'homme de la situation et tente de faire le meme fonctionnement que la métropole lors de petite tempête.
Nous réunionnais on est habitué a un systeme d'alerte qui nous interpel. Des vents ont été enregistré a 176 kms.

4.Posté par Démission le 24/04/2018 20:12 (depuis mobile)

Franchement que ce préfet aille exercer ses talents ailleurs! Je refuse que mes impôts paient la rémunération d'un haut fonctionnaire qui n'est pas capable de mener ma tâche qui lui incombe : protéger la population.

5.Posté par Démission le 24/04/2018 20:12 (depuis mobile)

Franchement que ce préfet aille exercer ses talents ailleurs! Je refuse que mes impôts paient la rémunération d'un haut fonctionnaire qui n'est pas capable de mener ma tâche qui lui incombe : protéger la population.

6.Posté par Dehors le 24/04/2018 20:17 (depuis mobile)

Dehors. On a besoin de personnes compétentes à la Reunion.

7.Posté par AFFRO le 24/04/2018 20:18

Post 1 gros naze il n'est pas Dieu et pour voir ce que Dieu a fait comme imbécile comme toi tant mieux!

8.Posté par A Affro le 24/04/2018 20:36 (depuis mobile)

Vous êtes inutile.... comme d'hab

9.Posté par 171 km/h le 24/04/2018 20:44 (depuis mobile)

171 km/h : ce n est pas des conditions climatiques dangereuses ?

On doit respecter davantage la nature qui est plus forte que nous.

CQFD

10.Posté par Simandèf le 24/04/2018 20:45

Sur les réseaux sociaux on peut lire que le préfet Amaury de Saint-Quentin qui a mis en danger de la vie d'autrui avait déjà été limogé en Guadeloupe alors pourquoi pas une démission qui semble être le minimum.

11.Posté par Fidol Castre le 24/04/2018 20:49

Le Réunionnais a une fâcheuse tendance à voter pour les pourritures : ex-taulards, magouilleurs, corrupteurs, corrompus, bétonneurs... pourvu qu'on lui paie sa voix électorale par un avantage matériel : un petit voyage à Maurice, un déclassement de terrain, un repas, une facture de téléphone payée par-ci, des bons rentrée scolaire offerts par-là...liste non exhaustive.

Et voilà que j'embauche un incompétent pour services rendus. Incompétent qui poussera les feuilles mortes dans les caniveaux. Et hop ! un quartier inondé ! Et voilà que je te laisse construire une grande surface en zone inondable. Un autre quartier inondé ! Et voilà encore que je te laisse agrandir ton temple de la consommation en contournant les règles du CDEC (on construit sous le premier seuil et on agrandit d'année en année) ! Et hop ! la ville en entier inondée ! Liste non exhaustive.

Tiens, dans une commune du nord-est, un petit malin plus intelligent que les autres a pu faire déclasser son terrain. Contre enveloppe ? Contre sa femme ? Il a pu construire son beau lotissement en plein milieu de champs de cannes. Que se passera-t-il le jour où un taré mettra le feu aux champs ? On ira ramasser des cadavres d'enfants grillés et on se lamentera à la télévision en invoquant la fatalité. Sans oublier la minute de silence maçonnique.

Cette prostitution électorale a malheureusement des conséquences : inondations, bâtiments détruits, écoulements de boue, blessés, morts...liste non exhaustive. Je présente mes sincères condoléances à la famille des deux jeunes qui ont perdu la vie aujourd'hui. Mention spéciale à Antenne Réunion qui n'a pas hésité à filmer les parents dans la douleur et à profaner ce moment d'intimité. Le scoop et l'audience n'ont pas de prix, n'est-ce pas ?

Nous avons les dégâts que nous méritons.

P.S Spirituellement, nommer une tempête fakir n'était pas très malin. Appelez le prochain Lucifer.
P.S 2 Comment c'est encore la formule ? Ah oui...vive la ripoublique.

12.Posté par Marie le 24/04/2018 20:58

on devient ridicules sur cette ile, vous n'avez jamais connu de cyclone apparemment, moi je trouve que la préfecture a bien géré le problème, et quand à celui qui parle des 2 jeunes morts, je ne vois pas ce que l'alerte rouge aurait changé puisqu'ils étaient supposés à l'abri dans leur bungalow, mais voilà il y a eu une coulée de boue venant d'un terrain derrière chez eux! arrêtez hurler pour rien et d'insulter inutilement les gros nazes c'est plutôt vous!

13.Posté par Zenesrebel le 24/04/2018 21:01 (depuis mobile)

Amwin sak mi retien cé ke Amaury lé pli danzéré ke ninport de kel tenpèt ou siklone y pass dsi La Rényon. Y fo nou fé kom bann gwadloupéin: fou DÉOR!!!

14.Posté par Lnass le 24/04/2018 21:04 (depuis mobile)

Une pétition... Et un avis des observateurs

15.Posté par Bryandoht le 24/04/2018 21:18

Encore des mesures non prises à la hauteur de la menace, c'est sans aucun doute le préfet le plus incompétent de la Réunion. Il n'a plus sa place ici, l'état doit le faire remplacer pour garantir la sécurité des biens et des personnes .

16.Posté par gramoune le 24/04/2018 21:32

Toujours le même refrain : dès qu'il y a un problème, c'est le PRÉFET, qui d'habitude n'est à la Réunion que
3/4 ans.. Alors que les MAIRES, installés depuis 5, 10, 15 ans ou plus ont AUTORISÉ LES CONSTRUCTIONS,
SOUVENT N'IMPORTE OÙ (voir les restos à l'Ermitage ou dans les ravines...) et ces MAIRES ou les PRÉSIDENTS DE RÉGION, ou du DÉPARTEMENT, jamais ne sont critiqués.. Parce qu'ils sont créoles, et que
le Préfet ne l'est pas ??

17.Posté par Candide le 24/04/2018 21:45

Qu'aurait il du faire ? Cette question s'adresse à tous les experts qui commentent ici. Il a géré ce qu'il avait à gérer, et bon nombre de réunionnais n'imaginaient pas hier ce que nous avons vécu aujourd'hui. Alors les malokis, allez vous faire soigner avec Préparation H.

18.Posté par Lnass le 24/04/2018 21:46 (depuis mobile)

Tous ensembles.Unis.Payer par nos impôts. Expliquer nous votre réflexion pour votre réactivité concernant les alertes cyclone.. Catastrophe naturelle sa se doit être exceptionnel. Pourquoi deux catastrophe naturelle sans alerte rouge. A ou paye sa?

19.Posté par La vérité vraie... le 24/04/2018 22:17

Post 7 l'affreux...c'est clair ! Je pense que ton Dieu doit trouver "dur d'être aimé par des cons"...
Quant au préfet, ancien gouverneur, il est un peu plus "Dieu" que nous autres avec tous les éléments dont il dispose : moyens techniques, cerveaux scientifiques, etc. Là ce n'est plus de l'incompétence, mais une volonté de ne pas décider...
Tu argumentes un peu pour voir de ton côté, mais je suppose que les arguments ne doivent pas voler bien haut...pour aborder Dieu dans un questionnement politique.

20.Posté par Jean Rigole le 24/04/2018 22:36

Ce préfet est d'une nullité incroyable. Monsieur je me la pète. Deux personnes ont failli perdre la vie en se rendant à leur boulot, l'un a eu sa voiture coincée sous les arbres, l'autre aurait pu être écrasé par un container. Si le préfet avait déclenché l'alerte rouge, ces gens aurait été chez eux. Heureusement qu'ils s'en sortent bien, sinon ça aurait chauffé pour le q de ce préfet nullissime.

21.Posté par gege le 24/04/2018 23:33 (depuis mobile)

Post 17, pouvez vous nous dire ce que le prefet a gérer ? Les pecheurs et les agriculteurs n''ont pas pu mettre a l''abris leur outils de travail, ou leurs produits, les gens sont allé travaillé laissant pour certains leurs enfants seuls,

22.Posté par Kolon le 24/04/2018 23:37

sa 1 prefet la taï: 1 OISEAU DE MALHEUR, depuis son débarquement toute les merdes nous tombes sur la tête , volcan i sava romèt in couche, plantèr ossi..... mi sava bril in bouzi têt en ba pou li! gramoun i di la siass na gro vente....
lamori c in kala, Viré cette merde d'ici....

23.Posté par gege le 24/04/2018 23:39 (depuis mobile)

Post 17 suite. Tous cela parce que nous, on ne dispose pas des informations que le prefet possède, sur l''ensemble du territoire.
C''est donc a lui de prendre la decision des alertes, c''est lui qui est payé pour ca. les alertes ont toujours fonctionné.

24.Posté par Politico classico le 24/04/2018 23:52 (depuis mobile)

Grave de dire pas d'alerte rouge car ce n'est pas un cyclone !!! L'économie de l'île passe avant tout.

25.Posté par post 16 a raison le 25/04/2018 00:23

les elus locaux sont les premiers responsables de ne pas bouger devant les constructions illégales par CLIENTELISME.
L'avenir ne sera pas fakir mais infernal lors d'un vrai gros cyclone
et là c'est sûr, sans être devin

26.Posté par A Gege le 25/04/2018 00:46 (depuis mobile)

Il ne faut réagir aux post de Candide. Tu auras l'occasion de t'en rendre compte. Elle n'est pas une lumière.

27.Posté par Marie le 25/04/2018 06:40

post 17 gege, normalement à la Réunion quand on sait qu'il y aura mauvais temps, avec ou sans alerte, on prend ses dispositions pour mettre son matériel à l'abri au cas où , et surtout si c'est son outil de travail.....c'est pour moi une évidence, mais pour beaucoup à force d'être assistés ils ne prennent même plus la peine d'agir.....on attend tout de l'autre ....et bien sur quand les ennuis arrivent cela reste évident c'est aussi la faute de l'autre.....!

28.Posté par Marie le 25/04/2018 06:44

à gégé si vous n'êtes pas foutu de gérer votre quotidien, c'est grave! vous êtes parti bosser donc vous pouviez y aller, s'il y avait danger la logique voulait que vous restiez chez vous en avisant bien sur votre employeur.....même cela il faut vous expliquer......arrêtez de pleurer inutilement bandes d'assistés, si cela se trouve vous étiez assis devant votre télé .......!

29.Posté par Louise le 25/04/2018 04:07

revoyez votre copie

30.Posté par nativel le 25/04/2018 07:52

Est-ce le préfet qui est complétement nul ou ses conseillers qui le sont.
Il semblerait que les inamovibles très sur rémunérés de Météo France (Caroff et autres Ecormier qui sévissent depuis de nombreuses années) ne lui donnent pas les meilleurs conseils en terme de prévisions meteo.
Si lorsque il a décidé de fermer les écoles il savait qu'il y allait y avoir des vents a + de 150kmh il est soit inconscient soit criminel, si il ne le savait pas c'est que les incapables de meteo france n'avaient rien prévus de dangereux.
On pourrait appliquer les mêmes raisonnement a propos de la leucose bovine, la c'est les services vétérinaires qui sont les responsables.
Le prefet ne prends pas les décisions tout seul, il écoute tous ces soit disants spécialistes et s'il a des C. il passe outre leurs conseils à la con et se fait une idée lui même. Il semblerait que ce prefet ne soit pas trés doté de ces attributs.

31.Posté par titi974 le 25/04/2018 07:52

On peut critiquer le préfet pour critiquer c’est notre sport national mais bon il n’est pas responsable du déchaînement d un élément naturel et vous aurez beau déclarer toutes les alertes que vous voulez cela n empêchera pas les coulée de boues, les vents violents etc...ainsi que les idiots qui sortent par ce temps juste pour voir alors qu ils ne bossent pas pour faire les intéressants par leurs pathétiques commentaires comme on a pu l’entendre à la radio hier....

32.Posté par Harry le 25/04/2018 07:52

Merci Mr Le Préfet.

33.Posté par big balloches le 25/04/2018 08:05 (depuis mobile)

C''est toujours la faute aux autres ... le préfet décide en fonction de ce qu''on lui communique ... virons donc 1 les météorologues 2 les élus qui depuis des générations ont défiguré la Réunion en bétonnant à tout va.

34.Posté par Xavata le 25/04/2018 08:20

On jette la pierre au Préfet, certes, il ne prend jamais les mesures qu'il faut et privilégie l'économie de l'île au péril de la vie des gens sur les routes mouillées, inondées, les rafales de vents violents etc .... Concernant les coulées de boue et les inondations, écoutez la vidéo de St Leu, la dame dit bien qu'elle n'a jamais vu ça !!! et là ça n'interpelle personne ???? Au nom de l'emploi, au nom de la démographie de l'île, on créé des nouveaux centres urbains sans un réel plan d'urbanisme, on improvise, on donne des permis etc .... (Portail St Leu s'agrandit de plus en plus, les promoteurs détournent les ravines etc ....) personne ne dit rien ! Ah si, les sol sont gorgés c'est a raisons !!!!! C'est comme la houle, on ne parle jamais de la montée du niveau de la mer ! ne touchons pas au sujet qui fâchent et qui font peur !!!!! Il en va là encore de la responsabilité du Préfet qui a la main sur la DEAL, les Plans de Prévention des Risques et les décisions de validations des permis de construire... Arrêtez de toujours jeter la pierre aux mairies, aujourd'hui être maire est très ingrat car ils prennent tout dans les dents (fin des CUI, PPR, Inondations, chômage, logements, délinquance, immigrations etc ...) l'Etat a bien su les mettre à mal pour être très polie et les gens n'y voit que du feu !!!!! Visons les vrais coupables, l'Etat et la Préfecture ....

35.Posté par MIchel BARET le 25/04/2018 09:41

Le préfet est le représentant de l’Etat dans le département.Ses missions essentielles sont de
• Veiller au maintien de l'ordre public et à la sécurité des personnes et des biens ;
• Permettre l'exercice des droits et des libertés des citoyens ;
• Contrôler la légalité des actes des collectivités locales ;
• Mettre en œuvre et coordonner à l'échelon local les politiques du Gouvernement : emploi,
cohésion sociale, aménagement du territoire, développement économique, environnement... ;
• Gérer et répartir les dotations et subventions de l’État à l'échelon local.

Il ne connait rien à notre île il est venu en vacances pendant deux ans maximum.
Ben avec tout ça , quand on n' est pas capable on reste dans un département tranquille et pépère en métropole par contre si il était aux Antilles ça ne se passerait pas comme ça..
on est des moutons ici, mais ça commence à changer....heureusement
Quand à un préfet créole????? MUTATION POUR LUI..

36.Posté par olive le 25/04/2018 11:43

les réactions que je lis étaient prévisibles avant même le passage du phénomène météo : toujours à se plaindre, à trouver un responsable, comme si le préfet était responsable du temps. L'alerte rouge, c'est pour les cyclones, Pas dès qu'il pleut ou qu'il y a des vagues. Les alertes ont été données, les écoles fermées judicieusement : je n'ai absolument pas à me plaindre des décisions préfectorales, à chacun de se responsabiliser bon sang : si tu ne voit pas à 10 m, qu'il pleut à l'horizontale et bien ne va pas travailler si tu estimes que c'est dangereux, c'est compliqué ? le Préfet doit décider pour chaque personne ?
il fait appel au bon sang et à l'intelligence de chacun mais manifestement, ce n'est le caractère le plus partagé

37.Posté par Depart le 25/04/2018 19:03 (depuis mobile)

On attend la date de son départ

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter