Politique

Fakir: Jean-Hugues Ratenon demande le déblocage d'un quota exceptionnel de contrats aidés

Jeudi 26 Avril 2018 - 11:56

Jean-Hugues Ratenon interpelle le premier ministre suite au passage de Fakir. Le député demande notamment de débloquer un fond d'urgence exceptionnel pour aider les Collectivités et de débloquer un quota exceptionnel de contrats aidés pour effectuer le nettoyage des quartiers et des sites de la Réunion. Voici son courrier :


URGENT
Monsieur le Premier Ministre,
 
La Réunion vient de subir, une fois de plus, le déchainement des éléments naturels.Ce mardi 24 avril, une forte tempête a frappé durement et de façon inattendue notre département. Des pluies torrentielles et des vents de 130 à 170 km/h ont balayé l'île.

Aucune alerte cyclonique n'a été déclenchée par le Préfet. Des milliers de Réunionnais, se rendant au travail, ont été piégés sur les axes routiers; la population, d'une façon générale, ne s'y étant pas préparée, a été surprise par la violence des pluies et des vents. Plusieurs drames ont été évités de justesse, mais malheureusement nous devons déplorer 2 morts: un jeune couple (18 et 21 ans) s'est retrouvé prisonnier d'un bungalow envahit par une coulée de boue à l'Etang Salé. Par ailleurs, hier soir à Bras Panon, un homme de 69 ans a fait une chute mortelle d'un arbre qu'il voulait lui même élaguer, faute d'aide.

Des villes comme St André, St Leu, ou encore Ste Suzanne étaient sous l'eau! Les services de secours,dont je salue le travail,ont été rapidement débordés.

L'heure viendra pour que les responsabilités soient établies sur la gestion de cette crise, mais aujourd'hui l'urgence Monsieur le Premier Ministre c'est de venir en aide à la population et aux Collectivités, qui depuis  décembre de l'année dernière ont subit plusieurs épisodes de fortes pluies, plusieurs tempêtes ou cyclones, provoquant de très gros dégâts déjà.

Des centaines de maisons ont été inondées en l'espace de quelques heures; certains agriculteurs ont tout perdu;   le réseau routier a beaucoup souffert; des bâtiments publics ont été fortement endommagés...

Aussi Monsieur le Premier Ministre, comme nous vous l'avons déjà demandé, l'état de catastrophe naturelle et l'état de calamité agricole doivent être reconnus très rapidement. Mais au delà de ces procédures nécessaires, il conviendrait que vous agissiez au plus vite en apportant des aides aux Collectivités qui sont étranglées financièrement et ne disposent pas non plus de moyens humains pour faire face aux nombreuses demandes de secours légitimes de la population.
 
Aussi, vous serait il possible :
  • de débloquer un fond d'urgence exceptionnel pour aider les Collectivités à faire face à la situation?
  • de débloquer un quota exceptionnel de contrats aidés pour effectuer le nettoyage des quartiers et des sites de la Réunion, afin d'éviter une explosion de l'épidémie de dengue actuellement en cours mais    aussi de prévenir toute prolifération de moustiques et de rats, vecteurs de maladies mortelles?
  • de demander à l'Armée de prêter main forte afin de réparer les différentes routes mais aussi les   quartiers et les habitations?
 
Comptant sur vos décisions rapides de solidarité nationale, je vous prie de croire Monsieur le Premier Ministre  en l'expression de ma Haute considération.                                                                                    
 
N.P
Lu 698 fois



1.Posté par ecolo le 26/04/2018 13:46

Bien sûr, on va débloquer des contrats aidés d'un an juste pour quelques semaines de travail de réparation.

Jean Hugues premier sur l'intox!

2.Posté par JORI le 26/04/2018 14:25

Et les 10 000 emplois verts promis par super cumulard didix robertix lors de sa 1ère campagne régionale, où sont ils cachés???.

3.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 26/04/2018 14:38

Allez , le Députe péi crie avec les loups et demande encore plus d'assistanat , c'est vrait qu'il s'y connait lui qui n'a jamais occupé un véritable emploie , quand à sa haute considération , le Premier Ministre sait à quoi s'en tenir ...... Au fait il y est quand à Paris ????

4.Posté par vital le 26/04/2018 17:02

l'Etat supprime les contrats aidés trop couteux peu efficaces en termes de pérennité et maintient la sur rémunération des fonctionnaires alors que le complément de salaire d'un sur rémunéré peut représenter presque que le coût d'un contrat aidé
.en clair il faut maintenir le train de vie des privilégiés

5.Posté par cmoin le 26/04/2018 18:01

Non!Stop!

6.Posté par Zambrevatte le 26/04/2018 18:28

Pour certains un contrat aidé est synonyme d'assistanat quand pour d'autres un contrat aidé est synonyme de rupture de l'isolement social et réinsertion et y voit est possible sans diplôme mais avec dignité de faire preuve de volonté et d'investissement dans une tâche qu'on lui a confié même pour du court terme. Parfois la vie est difficile lorsque l'on s 'acharne à retrouver du travail ou à trouver un financement pour accéder à une formation et qu'il n'y a pas d'aboutissement. Alors ce n'est pas qu'on en est fier du contrat aidé qui nous est proposé mais c'est mieux que rien. A tous ceux qui voit de l'assistanat dans le contrat aidé c'est peut être parce que jamais ils ne se sont retrouvés en situation d'exclusion social ou en situation d'extrême précarité. Par les temps qui courent il faut apprendre à réfléchir au delà de son présent parce que personne n'est à l'abri d'un lendemain ponctué d'un séisme social, d'un licenciement, d'une maladie, une perte de repère, de finance, de liens social .

7.Posté par Ils ne peuvent pas s'en empêcher le 26/04/2018 18:33

Ils ne peuvent pas s'en empêcher. Une fois élus, ils suivent tous le même chemin. Le sieur Ratenon s'initie au clientélisme à bas coût ; c'est pas cher, c'est l'Etat qui paie. Vous reprendrez bien un ti contrat ratenon ?

Mi fé gagne à ou un ti place...oublie pas pense à mwin quand ou vote la prochaine fois...

8.Posté par Touriste le 27/04/2018 12:57

Ratenon 6.000€ par mois.

Il pourrait payer ces contrats non?

9.Posté par Touriste le 27/04/2018 14:06

Faudrait quand même que Jean Hughes Ratenon se rende compte que député, c'est un métier et que ça demande certaines compétences..

10.Posté par loulou le 02/05/2018 18:24

ZEUS 69 qui a instauré l'assistanat sur le territoire de France et de Navarre c'est un ancien président de la république qui fût élu 2 fois ce monsieur s'appelait françois mittérand ZEUS69 plus de trois millions de chômeurs en France je mets au défis à un président si le plein emploi n'y est pas de le retirer vous connaissez à quoi sert la soupape d'une cocote minute ?, vous croyez que ce sont les assistés qui ont fait grève pour avoir droit à la prime de noel tout est politique , bonne réflexion à vous

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >