Faire rayonner la culture réunionnaise

La Région Réunion place la culture au coeur de son projet de développement pour la Réunion à travers le soutien à la création, la diffusion, l’accès à la culture et le développement des filières.

Mardi 3 Décembre 2019 - 09:50


L’identité culturelle réunionnaise

La Région Réunion place la culture au coeur de son projet de développement pour la Réunion à travers le soutien à la création, la diffusion, l’accès à la culture et le développement des filières.
 
➜ Un soutien actif à la création, à la diffusion artistiques et au développement de l’emploi culturel, en impulsant une politique aux côtés des acteurs culturels (artistes, associations et entreprises culturelles) pour valoriser le développement de leurs projets développés sur toute l’île et à l’extérieur ;
➜ La Culture comme levier d’épanouissement pour la jeunesse : des actions particulièrement volontaristes dans le domaine des enseignements et de la formation artistiques afin d’encourager nos jeunes à une pratique en amateur ou professionnelle, de conforter nos artistes dans leur évolution de carrière, d’améliorer les pratiques des acteurs culturels qu’ils soient administratifs ou techniciens ;
➜ Une politique d’identification, de préservation et de valorisation de notre patrimoine pour une meilleure connaissance et une appropriation de notre Histoire et de notre Culture, notamment en direction des jeunes générations ;
➜ Une offre muséale régionale diversifiée et de qualité, à travers ses 4 structures muséales mais également en développant des partenariats avec d’autres musées de l’île qu’ils soient publics ou privés ;
➜ Le développement de partenariats afin que cette co-construction améliore l’efficacité des politiques culturelles.

Accompagner les filières artistiques dans leur développement, leur mutation et le renforcement de leurs capacités

  Accompagner les filières artistiques dans leur développement, leur mutation et le renforcement de leurs capacités est un des axes prioritaires de la politique culturelle régionale. Cet accompagnement est le fruit de démarches participatives et de coconstruction avec les acteurs des filières et les partenaires publics.
 
LES ENJEUX SONT PARTAGÉS AUTOUR :
 
➜ du maintien et du développement des emplois et des activités en préservant la richesse et la diversité culturelles et artistiques ;
➜ de l’adaptation aux mutations du secteur et de son environnement (économique, technologique, juridique, artistique, social et territorial)
➜ de la construction du dialogue et de la concertation entre professionnels et pouvoirs publics.
Des schémas régionaux culturels ont été adoptés dans les secteurs du spectacle vivant, des enseignements artistiques et du livre. Ils constituent les cadres généraux d’intervention à partir desquels différents outils ont été mis en place parmi lesquels :
➜ un accord-cadre régional pour le développement des emplois et des compétences dans le secteur du spectacle vivant
➜ un contrat de filière musiques actuelles (contrat entre l’État, la Région et le Centre National des Variétés, du Jazz)
➜ des aides régionales de soutien à la filière du livre : aides aux éditeurs, convention en faveur du livre (contrat entre l’État, la Région et le Centre National du Livre) pour le soutien aux librairies indépendantes. Les arts visuels seront prochainement concernés par cette démarche de structuration et d’accompagnement via le lancement d’un Schéma d’Orientation des Arts Visuels (SODAVI).


ZOOM sur : LAB REUNION

Travailler à l’accessibilité des acteurs culturels et artistiques de La Réunion aux programmes européens tels que Europe Créative, Horizon 2020 ou encore Erasmus +, est un défi majeur pour permettre leur participation à l’espace européen créatif. Pour cela la collectivité a mis en place le LabEuropeRéunion, un espace d’échanges, de mobilisation des ressources et de mutualisation autour de l’innovation, de la coopération européenne et du programme Europe Créative.
 

LA CULTURE, C’EST NOUS !


Les États Généraux de la culture ou Culturanoo se traduit par une large consultation des réunionnais, tant sur les grands enjeux de la culture à la Réunion que sur la place de la culture dans notre société.

À travers une enquête et des débats, Culturanoo, permet à chacun de s’emparer de la question culturelle, de mieux connaître les pratiques, et d’interroger les représentations de la culture. Il revient ensuite à la collectivité régionale de prendre en compte les données de cette consultation et de les traduire dans la définition de ses politiques publiques.

4 EMBLÈMES CULTURELS
 
CITÉS PAR LES PERSONNES INTERROGÉES LORS DE L’ENQUÊTE MENÉE EN 2018 :

➜ la cuisine locale
➜ les paysages
➜ les origines et le métissage de la population
➜ la musique

Faire rayonner la culture réunionnaise

Le Service Régional de l’Inventaire (SRI)

 

Anciennement appelé inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, l’inventaire général du patrimoine culturel est un service national, créé en 1964, à l’initiative d’André Malraux, écrivain français et Ministre de la Culture.

L’Inventaire, est une entreprise de la connaissance où le R.E.V.E est de rigueur. Non pas un rêve à proprement parler, mais un sigle pour décrire les missions du SRI : Recenser, Étudier, Valoriser, Évaluer, le patrimoine culturel matériel et immatériel réunionnais, de la petite cuillère à la cathédrale en décrivant les savoirs, savoir-faire, les pratiques techniques et les représentations qui s’y rattachent.
Ces actions sont régies par une méthodologie et des normes partagées par l’ensemble des acteurs de l’Inventaire sur l’ensemble du territoire national.
La compétence de l’Inventaire Général a été transférée aux Régions par la loi du 13 août 2004. En avril 2014, la Région Réunion crée son Service Régional de l’Inventaire général du patrimoine culturel (SRI).
L’Inventaire du patrimoine culturel de La Réunion offre des données concrètes à mutualiser et à partager entre acteurs institutionnels, publics ou privés, associations, porteurs de projets, citoyens et services de la Région. Ce travail en commun est au service des décideurs afin que le patrimoine culturel soit mieux pris en compte dans la définition des politiques d’aménagement et de développement du territoire.
Les opérations d’inventaire et d’études permettent ainsi d’identifier sur le territoire réunionnais les éléments qui présentent un intérêt historique, architectural, anthropologique et mémoriel. Ces données sont transmises aux services de la Direction des Affaires Culturelles de l’État (DAC) qui peut décider de protéger, au titre des Monuments Historiques, des éléments du patrimoine culturel recensés et étudiés par le SRI lors d’opérations d’inventaire.


ZOOM sur

LES ACTIONS DU SRI

Le SRI réalise directement des opérations d’inventaires du patrimoine culturel réunionnais.
Il commande et coordonne des études sur le patrimoine culturel immatériel et forme à sa méthodologie et philosophie.

À titre d’exemples :
➜ Les Jardins remarquables
➜ Les arbres remarquables
➜ Le chemin de fer de La Réunion
➜ Les Marines et ponts débarcadères
➜ Le Moring, le Maronage, le Maloya


L’Inventaire régional du patrimoine culturel immatériel (PCI)


La Réunion présente la singularité de posséder un patrimoine culturel immatériel d’une grande richesse et une diversité ancré sur un micro-territoire unique au monde.

La notion de « patrimoine culturel » a changé de manière considérable au cours des dernières décennies, du fait des instruments adoptés en 2003 par l’UNESCO tels que la « Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel ». On entend par patrimoine culturel immatériel (PCI) l’ensemble des pratiques, expressions ou représentations qu’une communauté humaine reconnaît comme faisant partie de son patrimoine, dans la mesure où celles-ci procurent à ce groupe humain un sentiment de continuité et d’identité. Cette récente catégorie de patrimoine concerne les expressions vivantes héritées de nos aïeux et transmises à nos descendants, comme les traditions orales, musicales ou chorégraphiques, la langue créole en tant que support de ces traditions, les jeux et sports traditionnels, les pratiques sociales, les rituels et événements festifs, les savoir-faire artisanaux, les connaissances et pratiques techniques concernant la nature et l’univers, les croyances, les façons de vivre, d’habiter et de manger, les lieux de mémoire…

En 2016, le service régional de l’inventaire de la Région Réunion a bénéficié, en partenariat avec la Maison des Cultures du Monde – Centre Français du Patrimoine Culturel Immatériel , de la réalisation d’un projet pilote pour la mise en oeuvre d’un inventaire participatif du PCI financé par le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC). Cette démarche, qui a abouti à la création par le SRI de l’inventaire régional du PCI de La Réunion, a permis d’accompagner les acteurs réunionnais dans l’identification, la valorisation et la sauvegarde de leur patrimoine culturel immatériel.


ZOOM sur EXPOSITIONS

MAR[R]ON[N]AGE : REFUSER L’ESCLAVAGE À L’ÎLE BOURBON AU XVIIIÈME SIÈCLE.

- Centre culturel Sudel Fuma – Saint Paul, 2016-2020.
Cette exposition est déclinée en version itinérante de 20 kakemonos sur structures autoportantes qui circule dans les établissements scolaires et les médiathèques de l’île.
- Site internet de l’exposition : maronages.re
La Réunion Positive

“Passeport Réussite pour chaque jeune.”

“La 2ème génération des Grands Chantiers.”

“Libérer les entreprises et les énergies.”

“Libérer la terre.”

“Affirmer l’identité, la fierté réunionnaise.”

“Liberté de bouger, de se connecter...”

“La coopération.”

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com