MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Faire baisser les chiffres du chômage, pour la FSU il faut sortir de l'échec d'urgence !


Par Jérôme Payet - Publié le Jeudi 30 Octobre 2014 à 11:36 | Lu 240 fois

Le Pôle Emploi a, sur ces deux dernières années, embauché des conseillers qui ont été mobilisés exclusivement pour l’accompagnement des chômeurs. Avec un objectif affiché : faire baisser à tout prix les chiffres du chômage.

Pour cela, la direction générale s’est fendue d’un plan stratégique qui a défini entre autre, la mise en œuvre de nouvelles modalités de suivi des demandeurs d’emploi. Dont voici un des principes fondateurs : « faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin » !

Dans la réalité, et après deux années de mise en œuvre, cela n’a apporté aucune amélioration significative.

A la Réunion :

Le chômage continue d’augmenter, plus 155 000 demandeurs d’emploi inscrits,
Le nombre des chômeurs de longue durée n’a jamais été aussi élevé : 88 700,
Le nombre de demandeurs d’emploi sans réel suivi et proposition d’insertion reste important : plus de 50 000 personnes sont concernées,
L’offre de formation demeure étriquée et difficilement mobilisable pour et par le plus grand nombre,
Le nombre d’offres d’emploi collectées par Pôle Emploi connaît une nette régression (- 25 % sur un an),
Le chômage des jeunes et des seniors atteint un seuil record.

Le bilan : encore plus de demandeurs d’emploi dans le besoin pour qui Pôle Emploi ne peut rien faire !

De toute évidence, il n’est pas pertinent de persister à vouloir poursuivre dans cette voie alors que la situation de l’emploi et de l’économie réunionnaise nécessiteraient de toute urgence la mise en œuvre d’un « plan Marshall local pour l’emploi ».

Les moyens accordés par l’État et l’Europe pour répondre à la situation dramatique du chômage à la Réunion paraissent dérisoires. En effet, en situation optimale seul 1/10eme des inscrits à Pôle Emploi aurait accès à un accompagnement renforcé. L’immense majorité des chômeurs à la Réunion, tributaires des minima sociaux et condamnés à la précarité de l’emploi, est laissée sur le bord du chemin.

Les quelques rares dispositifs d’accompagnement renforcé ne sont accessibles qu’à une infime partie des chômeurs, faute de moyens et de personnels. Les jeunes réunionnais, qu’ils soient diplômés ou non, sont dans une impasse avec pour seul horizon les minima sociaux ! Les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans sont quant à eux condamnés à grossir chaque jour d’avantage les files d’attentes au Pôle Emploi jusqu’à l’âge effectif de leur retraite.

L’évolution démographique de notre île ces 30 prochaines années ne fera qu’accentuer les situations de détresse et de misère sociale que vivent les familles réunionnaises si des mesures urgentes ne sont pas prises.

Il faut d’urgence sortir des sempiternels saupoudrages : contrats aidés, aides à la mobilité, formations bidon, et donner les moyens appropriés aux acteurs de l’insertion et de la formation pour qu’ils puissent accompagner réellement le plus grand nombre et non plus une minorité.

Pour le SNU FSU Pôle Emploi Réunion
Jerome Payet
Secrétaire Régional



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes