MENU ZINFOS
Faits-divers

Facebook : Les profils de 66 jeunes femmes piratés par un pervers


Un Dionysien de 23 ans était convoqué devant le tribunal ce mardi pour avoir piraté les profils Facebook et Messenger de plusieurs dizaines de jeunes femmes. L’homme dérobait ensuite des photos intimes de ses victimes puis menaçait de les diffuser si elles ne lui en fournissaient pas d’autres comme le révèle le JIR.

Par - Publié le Mercredi 12 Février 2020 à 07:58 | Lu 3875 fois

Photo d'illustration
Photo d'illustration
L’affaire a été renvoyée en raison de la grève des avocats, mais ce n’est que partie remise pour ce pirate des réseaux sociaux.
 
À 23 ans, cet habitant de Saint-Denis est poursuivi pour transmission frauduleuse de données informatiques, usurpation d’identité, utilisation d’images à caractère sexuel obtenues par atteinte à l’intimité, et chantage avec mise à exécution des menaces.
 
Depuis deux ans, il s’amuse à pirater les comptes Facebook de jeunes femmes aux quatre coins de l’île. Une fois les codes d’accès obtenus, il se connecte sur Messenger et se fait passer pour sa victime pour pirater les comptes de ses amies. En tout et pour tout; il serait parvenu à accéder à pas moins de 66 profils sur le réseau social.
 
Une fois connecté, il s’empare des photos intimes envoyées dans les conversations privées de ses victimes s’il y en a, puis menace de les diffuser à leurs proches ou sur des sites pornographiques, s’il elles ne lui en envoient pas de nouveaux clichés ou refusent des conversations vidéo.
 
Inconnu de la justice, le pirate a été interpellé au mois d’octobre dernier après que plusieurs plaintes aient été déposées.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par bananabook le 12/02/2020 12:23

Bananananana nou zariv

2.Posté par jpleterrien le 12/02/2020 12:49

Ou le risque d'étaler sa vie privée sur les fléaux sociaux...
Et après, il y en a qui se plaignent...
C'est beau le progrès.... Consternant !!!

3.Posté par mi dit sake mi pense le 12/02/2020 13:18

les premières coupables ce sont ces jeunes femmes qui n'hésitent pas à mettre sur face book leur photos dans toutes les situations! si elles avaient restées à juste passer des messages, ce ne leur aurait jamais arrivé!

4.Posté par almuba le 12/02/2020 19:21

Quand on joue avec le feu on finit par se brûler.
Avis aux autres dames qui étalent leurs vies privées.

5.Posté par 66, pas 65 ni 67 le 12/02/2020 19:52

Connaissant la "symbolique" de ce nombre, ce chiffre si c'est bien celui là exactement, a été bien pensé pour donner une dimension un peu plus satanique à cet acte!

6.Posté par Alain le 12/02/2020 20:06

Faut croire que personne ne lis l'article ou zappe volontairement la partie ou c'est bien marqué "photos intimes envoyées dans les conversations privées"

mais bon, c'est tellement plus facile et rapide de critiqué

7.Posté par Norbert Sigismeau le 13/02/2020 14:40

si par hasard il a piraté des comptes facebook c est un veritable champion !!!!! ne serait ce plus de l usurpation ?

8.Posté par kikadisa le 13/02/2020 19:12

ce qu'il faut dire et c'est important c'est que ces victimes lui ont toutes filé leur code perso et donc il a profité de leur complicité, même si çà reste un coup de dégueulasse ...Maintenant faut en parler dans les écoles pour réveillez les jeunes aux dangers des réseaux sociaux et du net .

9.Posté par L'Ardéchoise le 13/02/2020 21:47

A 6 : look mes fesses et vie privée ne vont pas de pair...
On lit l'article et l'on se dit que si on a l'intelligence de comprendre que les zéros sociaux peuvent , à n'en pas douter, vous créer des ennuis.
Faut être neuneu pour imaginer qu'on peut faire tout et n'importe quoi.
A partir du moment où tu as un GSM, un ordi etc... t'es suivi, t'es fliqué et il y a en plus des surdoués capables de pirater n'importe quoi.
La vie privée, c'est privé, point-barre !
Cela ne s'étale pas.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes