Courrier des lecteurs

Face aux inquiétudes, la CFDT-EPSMR interroge la ministre de la santé sur la psychiatrie

Samedi 30 Septembre 2017 - 16:08

Face aux inquiétudes, la CFDT-EPSMR interroge la ministre de la santé sur la psychiatrie
Madame la Ministre Agnès Buzyn,

Profitant de votre « visite éclair » à la Réunion, la CFDT syndicat majoritaire à l'Établissement Public en Santé Mentale (EPSMR), souhaite attirer votre attention face aux inquiétudes grandissantes exprimées par l'ensemble du personnel travaillant à l'hôpital psychiatrique, au discours d'abord du Ministre de l'intérieur M. Gérard Collomb en ce mois d'août 2017.

Mais aussi sur les moyens insuffisants alloués à la psychiatrie dont l'EPSMR est désigné établissement pivot dans le cadre du Groupement Hospitalier de Territoire de l'Océan Indien dont Mayotte fait partie.

Concernant le discours du Ministre de l'intérieur M. Collomb, selon lui, « à peu près un tiers des personnes signalées pour radicalisation dans le FSPRT (fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation) présentent des troubles psychologiques ».

Le ministre de l'Intérieur a même déclaré vouloir mobiliser les hôpitaux psychiatriques et les psychiatres "pour identifier les profils qui peuvent passer à l'acte".

A partir de là, la CFDT-EPSMR vous interpelle en tant que Ministre de la santé sur plusieurs sujets méritant votre attention, sur les valeurs fondamentales de l'EPSMR, les besoins et les moyens dont le Patient demeure au cœur des dispositifs à savoir :

-       Peut-on soigner dans des bonnes conditions nos patients hospitalisés et en même temps les personnes radicalisées dans ce lieu de soins non adapté à cette population ?

A quand la création d'une Unité pour Malades Difficiles (UMD) Régionale avec des moyens nécessaires et nouveaux, qui correspond à un vrai besoin, préconisée par la Circulaire du 5 juin 1950 et par le Décret du 14 mars 1986 ? Ou à la création d'une Unité de Soins
Intensifs Psychiatriques (USIP) ?
(Les U.M.D sont des établissements psychiatriques sécurisés où l'on prend en charge les patients atteints de pathologies mentales aiguës, en tout cas qui présentent des troubles du comportement graves incompatibles avec leur maintien en service de psychiatrie classique, et qui nécessite des soins et une surveillance intensifs).

-       Quelle sera la vraie place et force de la psychiatrie dans territoire de santé public ?

-       L'EPSMR ne devienne t-il pas le « parent pauvre » de la santé et du GHT ?

-       Comment mieux lutter contre la stigmatisation de la santé mentale et de promouvoir une image plus positive ?

-       Quels sont les moyens en formation à mettre en œuvre sur le cœur de notre métier « le soin » ?

-       Quelles attractions proposer pour un développement de la psychiatrie à Mayotte en affichant une stratégie claire et volontaire ?

-       Pourquoi ne pas utiliser la spécificité Réunionnaise comme laboratoire de recherche en santé mentale avec une expertise du terrain Océan Indien ?

Assuré de l'intérêt que vous portez à ces sujets importants à développer ou à consolider comme la recherche, l'excellence, l'innovation, une coopération plus soutenue avec Mayotte,
l'amélioration des conditions de travail, la formation… dans un esprit participatif et constructif, la CFDT souhaite votre appui et un accompagnement financier nouveau. Elle vous remercie de l'attention que vous voudrez bien lui réserver aux divers questionnements et à une demande d'audience pour laquelle je serai accompagné de deux ou trois
collaborateurs.

Tout en exprimant à l'avance ma plus vive gratitude, je vous prie de croire Madame la Ministre, en l'assurance de ma haute considération.

M. Willy GOVINDAMA

Secrétaire CFDT-EPSMR
Zinfos974
Lu 712 fois



1.Posté par JORI le 30/09/2017 17:27

"Pourquoi ne pas utiliser la spécificité Réunionnaise comme .......", et quelle serait cette spécificité??. Plus de malades??.

2.Posté par . GIRONDIN le 30/09/2017 20:49

GIRONDIN
1.Posté par JORI
Oui bonne question !
Questions: ou les emplois de complaisance ? Familiaux ? Nervis???

3.Posté par Dazibao le 01/10/2017 00:06

la CFDT-EPSMR interroge la ministre de la santé sur la psychiatrie
...........................

Pourquoi ? La ministre connait bien la folie ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 14:49 Plus grave que les émeutes