Politique

Fabrice Marouvin : Revenu minimum étudiant et revalorisation des retraites au programme

Mercredi 31 Mai 2017 - 17:59

Le candidat de la plateforme pour l'union de la droite tenait ce mercredi matin une conférence de presse sur le parvis de la mairie de St-Leu, afin d'exposer son programme.


Fabrice Marouvin a justifié le choix du lieu de sa conférence de presse disant que les électeurs exigent un renouveau, St-Leu étant selon lui le symbole même de l'alternance nécessaire. "C'est d'ailleurs pour cela que je suis accompagné de monsieur Lorette, membre de l'opposition St-Leusienne. Il n'est pas facile d'être dans l'opposition à St-Leu, et je remercie chaleureusement M. Lorette d'être à mes côtés aujourd'hui."

Un programme tout juste sorti de l'imprimerie

Fabrice Marouvin présentait son programme tout droit sortant de l'imprimerie, distribué dès ce jour dans les boîtes aux lettres des habitants de la 7ème. "Ce programme, nous avons mis 6 mois à l'élaborer, en rencontrant les citoyens. Il a évolué au fil de nos échanges, ce sont des mesures concrètes et rapides pour toutes les tranches d'âge."

L'égrenage du programme a commencé par la mesure phare : le revenu minimum étudiant. Il s'agirait d'aider financièrement les jeunes réunionnais s'expatriant pour leurs études, quelles que soient la formation et la destination (en métropole ou à l'international).
Cette aide viendrait en sus des aides existantes (département, région...), et serait versée mensuellement sans condition de ressources des parents. Elle éviterait aux jeunes de se disperser dans des petits jobs d'étudiants. Fabrice Marouvin l'estime d'un montant situé entre 800 et 1000 euros par mois. "Actuellement, environ 2000 jeunes partent étudier hors de l'île tous les ans, le revenu minimum étudiant permettrait de doubler ce chiffre. Une étude de l'INSEE montre que les jeunes partis étudier ailleurs ont 4 fois plus de chance d'obtenir un poste à leur retour."

Logements intermédiaires et rénovation du parc HLM

Pour solutionner le problème du logement à la Réunion, le candidat propose que pour tout type de salaire, chacun ait droit à un logement. "Il s'agit là d'un paradoxe à la française : avoir un travail signifie ne plus avoir accès au logement. Avec un SMIC, on n'a plus droit aux HLM, et dans le privé, les propriétaires vous demandent de gagner 3 fois le montant du loyer."

Pour ce faire, Fabrice Marouvin veut développer les logements intermédiaires, rénover le parc HLM, et sanctuariser la Ligne Budgétaire Unique, afin de construire à minima 5000 logements par an. Autre point, l'accession à la propriété des jeunes entrant sur le marché du travail.

Le foncier comme levier économique

Afin d'aider l'entreprenariat, le candidat propose la mise en place de quotas sur le foncier à destination des activités économiques. "Actuellement, un local de 300m2 a un loyer mensuel de 6000€, c'est intenable pour un jeune entrepreneur. C'est un frein au développement économique."

Pour faciliter l'obtention par les jeunes entrepreneurs de prêts bancaires, il souhaite la création d'un fonds de garantie des risques destiné aux créations d'entreprises. "Je suis convaincu que le développement de l'emploi viendra du privé. Les mairies ne peuvent plus créer des emplois aidés à tout-va."

Le député de la famille

Fabrice Marouvin se présente comme le député de la famille, accompagnant toutes les générations de réunionnais. Les jeunes seraient soutenus dans leur formation, dans l'obtention d'un logement, et les retraites seraient rehaussées. "400€ de retraite, ce n'est plus possible. Il y a un combat à mener pour le mieux-vivre de nos anciens."

Lors de la conférence de presse, Thierry Robert est intervenu, saluant tour à tour élus, politiques, journalistes, et militants. Une intervention tombée à pic, car Fabrice Marouvin était en train de relater des faits d'affichage sauvage couvrant ses propres affiches à St-Louis, et s'en amusait : "Cela signifie que je suis un challenger, toutefois cela ne contribue pas à rehausser l'image du politique. Thierry Robert a 40 voitures sono, il est vrai qu'il a besoin de se faire entendre, durant ses 5 années de mandat, il n'a reçu personne à sa permanence de député."

Durant la conférence de presse, tout le monde a pu entendre Thierry Robert, tout du moins sa chanson de campagne, que des voitures sono garées tout près diffusaient à tue-tête.

 

Bérénice Alaterre
Lu 3911 fois



1.Posté par GIRONDIN le 31/05/2017 19:22

Le candidat de la droite c'est Mme Sinimalé les Républicains

Il est à droite par rapport au père ou à la fille ou il est divers..... En attendant les faits ???

Colistier de Sinimalé et Soutenu par Hamilcaro..... Comment dire........ J'hésite... Je cherche les qualificatifs .....

MiLiKe jo avrell et Calamity

2.Posté par La vérité si je mens ! le 31/05/2017 19:45

Les guignoles de l'info sont de sortie , préparons nous au spectacle gratuit

3.Posté par Eric le 31/05/2017 20:12

On ne peut pas prétendre soutenir l'éducation et la formation lorsqu’on ferme une médiathèque.

4.Posté par Zozimé le 31/05/2017 21:54

Ce candidat st-paulois, déjà, adjoint , vice-président TCO et dirigeant de plusieurs sociétés, aspire à devenir député....Déjà submergé et impossible à trouver, pourquoi veut-il encore un mandat? Quel dossier a-t-il déjà défendu? Pourquoi cumuler les indemnités? Le dégagisme l'emportera à coup sûr!

5.Posté par Zozo le 31/05/2017 22:59 (depuis mobile)

Dans les daltones il reste un rôle pour girondin comme girondin bave beaucoup je le voir bien dans la rôle de Rantanplan

6.Posté par changement dans la 7 le 31/05/2017 23:32

Jonathan RIVIERE est le seul capable de battre Thierry Robert. Marouvin lé trop mol. Li confond les Avirons avec l'Etang-Salé.

7.Posté par GIRONDIN le 01/06/2017 05:58 (depuis mobile)

5. Zozo
Merci pour le compliment, venant d'un spécialiste, fréquentation assidu de ce milieu, c'est avec beaucoup d'honneur et d'humilité que je l'accepte !
Waf waf


8.Posté par verolia le 01/06/2017 08:36

Encore quelqu'un de bien lol.... la preuve l'affichage de son portrait n'importe où dans la ville de Saint-Louis alors que c'est interdit.

pour le programme, mdrrr il a un marmaille qui doit s'expatrier (mme Bello au secours dîtes leurs qu'on ne doit pas dire ça) dans l'hexagone pour ses études où quoi ? Mon neveu aussi, il réside à Marseille et fait ses études à Brest... il aura droit à son revenu minmum étudiant ?

9.Posté par zeffkalbasse le 01/06/2017 09:51

A post 1 : girondin :
Sandra sinimalé est bien la candidate des RIPOUXblicains , aussi cumularde que le Marouvin !!
RAPPEL :
Marouvin directeur de campagne de sandra sinimalé pour les départementales ?
Hamilcaro directeur de campagne de Marouvin pour les législatives ?
Qui se ressemble s'assemble : vive le DEGAGISME !
A la poubelle tous ces cumulards , paresseux à leur âge , n'ont jamais travaillé de leur vie en ne vivant que sur leurs indemnités de politicards et ça veut nous parler de retraites , d'étudiants ...
FOU DEHORS !!!

10.Posté par KLD le 01/06/2017 10:14

Je trouve que Monsieur Thierry Robert a agi chez lui de façon très respectueuse et honorable, cela nous rappelle quand Mr Bénard était venu sur le parvis de la mairie de Saint-Paul lorsque Mme Bello était déjà Maire, il avait perdu bien des points pour cela, et voilà une erreur de Mr Marouvin qui a recommencé la même chose, la population de 2017 est intelligence, analyse et réfléchit....De tels agissements sont à bannir à notre époque.

11.Posté par GIRONDIN le 01/06/2017 10:47 (depuis mobile)

9. zeffkalbasse
D'accord avec vous mais apparemment le site de communication de la région n'est pas au courant..... 😆

12.Posté par GIRONDIN le 01/06/2017 10:54

Zinfo Le 03/09/2015 | Par Pierrot Dupuy
>>>Mais surtout, Sandra Sinimalé a une façon bien cavalière d'éviter de parler de ses propres responsabilités...

Pourquoi le mandataire financier de sa campagne, Fabrice Marouvin pour ne pas le citer, a-t-il été contraint de payer une partie des dépenses de campagne en liquide? Bonne question, puisque c'est d'elle que tout découle... Zinfos est là aussi en mesure d'apporter la réponse.

Fabrice Marouvin est désigné officiellement comme mandataire financier le 18 février, comme l'atteste un document signé de la responsable des élections à la préfecture.

Dès le 23 février, un mail est envoyé à la banque, la BNP en l'occurrence, pour fournir les pièces nécessaires à l'ouverture du compte. La banque fait savoir en retour, qu'il manque certains éléments, dont les copies des pièces d'identité et les justificatifs d'adresse de Sandra Sinimalé et de son binôme Patrick Dorla.

Dès cette date, Fabrice Marouvin fait passer le message aux deux candidats.

Informé que les documents ne sont toujours pas parvenus à la banque, il essaie de relancer à de multiples reprises Sandra Sinimalé qui ne répond pas à ses appels et ne le rappelle pas. Plusieurs employés municipaux nous ont assuré avoir assisté en direct aux tentatives désespérées de Fabrice Marouvin, et avoir été témoins de ses coups de colère, devant son impossibilité à la joindre.

Le 10 mars, soit 15 jours après l'ouverture du compte (!), la banque réceptionne enfin les copies des pièces d'identité de Patrick Dorla et Sandra Sinimalé, mais fait remarquer que les comptes ne pourront être officiellement ouverts que lorsqu'elle aura réceptionné les justificatifs d'adresse.
.........
Ne restait plus dès lors qu'une solution. En accord avec l'expert comptable en charge de la validation du compte de campagne, il a été décidé de régler tout ce qui pouvait l'être par virement. Et pour les autres dépenses, comme par exemple les pleins d'essence offerts aux militants, de les régler en liquide en produisant à chaque fois des justificatifs. D'où les 6.100 euros de dépenses en liquide figurant au compte>>>>>>
Zinfo



Alors zozo, gasoil ou essence ?

13.Posté par pfffffffffffff le 01/06/2017 10:59

les "grands penseurs" sont de sortie avec leurs élucubrations.....si encore ils étaient réalistes....mais non toujours sur un nuage, le but étant de berner l'électeur afin que ces messieurs avides de pouvoir puissent encore obtenir un poste rémunéré et avantages liés à la fonction, car après ils n'auront rien à cirer des promesses électorales! réfléchissez et faites déjà un bilan de ces élus pour moi la seule valable reste Mme BELLO qui ne raconte pas n'importe quoi et qui a un bilan positif le plus c'est bien la seule élue qui NE TRAINE PAS DE CASSEROLES.....! mais créoles préfèrent mettre des condamnés, menteurs et profiteurs de tous bords au pouvoir!

14.Posté par des glands le 01/06/2017 11:46

si je me trompe pas pour avoir la retraite faut avoir bosser un peu....ben

15.Posté par biloute le 01/06/2017 12:32

Dommage qu'il soit soutenu par Mr HAMILCARO, il n'a plus aucune chance.

16.Posté par Les sortants le 02/06/2017 19:14 (depuis mobile)

Comment faire comprendre à ces élus que le peuple ne veulent plus de vous! Vous êtes vraiment à côté la !
Vous poluez le paysage politique depuis trop longtemps place au renouveau marée de vos têtes à plusieurs mandats .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter